Partagez | 
 

 Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Dim 18 Sep - 20:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PIETRO X LANA
— PROMIS JE FAIS PAS EXPRÈS —
LA MALCHANCE EST CETTE JUSTICE OBSCURE QUI FORME LES DESTINÉES DES HOMMES ET NE LEUR PERMET POINT D'ÉVITER LES CONSÉQUENCES DE LEURS ACTES. AGATHA CHRISTIE


Me voila bien installé dans mon nouvel appartement dans le Bronx et après mon petit incident avec la grande roue avec Monsieur Stark, je me suis motivé à sortir en semi-nocturne. Il y a deux moments pour découvrir une ville, le matin pour comprendre les habitudes de ses habitants, et enfin la nuit pour découvrir leur intimité, car dans l'obscurité c'est toujours plus facile de cacher ce qui ne doit pas être vu. Que je ne me trompe pas les héros interviennent toujours de nuit comme les méchants … ça doit être une convention de type standard. Puis le midi c'est juste pour simplement espionner. Enfin bref tout ça pour dire que mon carnet de note dans mon sac en bandoulière mon téléphone dans la poche je pars en balade, à la base je n'étais pas parti en quête d'information, juste me balader. Je m'arrête à un snack pour me prendre un petit truc à manger tout en me baladant en direction de Manathan. Oui j'ai tout fais à pied, j'aime bien marché car déjà cela me vide la tête de manière assez efficace et puis je visite un peu au passage.

Arpentant les grandes ruelles, mon téléphone connecté h24 à tout ce qui se passe, j'ai en réalité plus le nez dessus que sur ce qui m'entoure, je garde celui-ci dans ma main, mes yeux se baladent finalement sur les grandes baies vitrés des magasins chic de la 5ème avenue. Je m'arrête à un moment pour regarder des vêtements à 500$ de centimètre² de tissu, j’arque un sourcil ah ouais quand même. Je me regarde du coup dans le reflet, un short en jean, des baskets montantes et un débardeur blanc ample. Je hausse les épaules comme si s'était dommage mais je me préfère bien ainsi qu'avec un de ses trucs hors de prix... me connaissant d'ici 1 semaine il serait recouvert de café ou déchiré dans une course poursuite vu que j'aurais encore mis mon nez n'importe où pour changer.

Et c'est peut de le dire car c'est une fois de plus ce qui va se passer, mais j'ai l'habitude maintenant. Je coupe à travers rue pensant retomber sur central park mais je me suis royalement trompé arrivant à l'opposé. En voyant le nom du quartier, Hell's Kitchen je ne peux m'empêcher un sourire amusé, m'approchant du panneau je prend celui-ci en photo. Je vois déjà le titre : Balade dans la cuisine du diable entre sauce tomate et rappe à fromage. Non parce que quand on voit la tête de certain bâtiment ça n'a pas l'air des plus folichons du monde. C'est bien d'ailleurs pour ça que je rebrousse chemin pour retrouver mon chemin. Une sorte d'ombre passe au dessus de moi, je me retourne mais je ne vois rien... nan nan on ne me la fait pas à l'envers. Je relève la tête et il semble qu'un type marche sur le toit. J'accélère le pas pour tourner dans la rue un peu plus loin mais je n'ai pas le temps de vraiment le voir mais j'ai cru apercevoir un costume rouge et un arc... Red Arrow ? Impossible. Et là j'ai le nez qui s'agite, je vais le suivre. Enfin j'y ai pensé mais au moment de me mettre en route je regarde autour de moi... je pars où ? Je tape du pied en marmonnant quelque chose comme : je déteste ne pas connaître une ville ! Alors un peu à l'aveuglette je pars de toute façon rien à perdre.

Pour conclure je suis tombé sur de ruelles plutôt sympathique, qui monte et descend mais pas de Red Arrow, tu as rêvé chérie. Rien de plus, j'entends alors un coup de feu. J'ouvre de grand yeux et arrête de bouger, je regarde derrière moi, devant sur les côtés et sur moi. Ok c'est pas dans mon coin, fonce go go go ! Je cours presque dans la direction du bruit, me plaquant contre un mur regardant derrière. Il y a un règlement de compte entre malfrat, je m'assoie derrière les poubelles pour ne pas être vu, mon bloc note dans les mains je fais quelque petites dessins des types, annotes des phrases, des paroles. J'entends quelqu'un qui d’éclaircie la voix près de moi. Relevant les yeux en arrêtant d'écrire, un des mafieux les bras croisé me regarde. Je lui fais un beau et grand sourire naïf « Saluuut ! » Il m'attrape par le bras et me relève. « Non mais je vous assure je suis romancière, j'adore les histoires de gang de voudrais en faire mon prochain bouquin et aaaiiie vous me faite mal.... bon vous ne me croyez pas ? » J'ai simplement le droit à un ta gueule et avance. Bon d'accord... Je lui donne un coup de coude et lui fait une balayette HAAAA j'ai pas de pantalon ça fait mal ! Je cours, comme Forest Gump je cours sans m'arrêter. C'est pas le moment d'avoir un point de côté ou de boitiller pour ta cheville Lana.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Lun 19 Sep - 18:10

▲▼ Lana X PietroNew York, c'est une sacré ville, elle n'a pas le charme de la sokovie mais bon, je suis bien obligé de faire avec désormais, il ne m'a pas fallu longtemps pour visiter cette ville, environ... allez sans se presser 1 minute grand max, quoi ? en même temps je suis rapide je vais pas me priver d'utiliser mes pouvoirs.

Enfin ça change pas le fait que je me m'ennuie terriblement, qu'est que je peux faire ? depuis que le captain est mort c'est la zone au QG, wanda est occupé à jouer les élèves avec Stephen, au final c'est moi qui n'est rien à faire dans l'histoire, donc bon je passe le temps comme je peux.
Ce soir la je suis resté vers le pont de Brooklyn, y'a un petit quai qui permet d'admirer le quartier de l'autre côté de l'east river, il fait un peu froid, je reste assis sur un banc à regarder le vide, je repense au captain je parle jamais de sa mort mais au final je regrette sincèrement de ne pas avoir été la pour assurer ses arrières, je me rappelle souvent de nos entrainements c'est lui qui m'a appris comment me battre, je lui serais toujours reconnaissant pour ça, qu'il soit plus la maintenant... les avengers c'est plus pareil.

Wanda me lâche maintenant aussi pour Strange, je la comprend un peu il est sûrement le seul gus qui sais à peu près comment fonctionne ses pouvoirs, jusqu'ici je n'ai réussis qu'a lui permettre de garder le contrôle, le fait est qu'elle m'a quand même sauvé la mise en Sokovie et amélioré mes pouvoirs et dire que c'est moi qui suis censé jouer les grands frères.
Deux gamins passent devant le banc sur lequel je suis assis, il jouent aux "nouveaux héros" l'un des gamins se prend pour le type qui se déguise en chauve souris et l'un qui joue l'éclair rouge le fameux "flash" c'est me fait un peu rire, le gamin déguiser en batman jette son batarang qui va tomber dans l'eau, en bon samaritain, je me met a courir pour le rattraper et lui rendre "tiens petit" le gamin me regarde les yeux pleins d'étoiles, et me dit " wow t'es le deuxième flash ?" son copain répond " mais non lui c'est le rapide des avengers et même que flash il le bat sans problème" les deux enfants se regardent et partent en courant et en se moquant de moi, personne ne me verra si je les noient non ?

Bref je lâche l'affaire, et me met a courir en direction de hell's kitchen à ce qui paraît un diable rouge rôde le soir la bas ça serait intéressant de le voir en action...
Dans ma course j'entend un coup de feu provenant d'une des ruelles pas loin, un peu d'action enfin ! on va se la jouer discrètement ils vont rien voir venir.

Sauf qu'avant de mettre a courir dans leur l'un d'eux se met à prendre une femme par le bras, elle s'était caché derrière des poubelles, sauf que cette fille c'était Lana, elle à l'air de vouloir faire de l'humour mais ce n'est pas une bonne idée l'un des malfrats lui dit de fermer sa gueule et d'avancer, le problème c'est que les témoins ne font généralement pas long feu, Lana a vraiment le chic pour se mettre dans le pétrin, mais bon heureusement que j'étais dans le coin...

Je cours dans leur direction, le temps s'arrête sauf pour moi, quand j'arrive a leur niveau je retire leurs armes et je les laisse halluciner quelque secondes, le type qui tenait Lana ne comprend rien et ses potes non plus, ça me ferra toujours marrer, bref je sprinte vers eux et les bouscule uns a uns ils tombent comme des dominos, quand ils se relèvent l'un d'eux commence à s'énerver et injurer dans le vent sans savoir ce qu'il injure, bref il est temps d'en finir, après avoir séparé ma copine du groupe, je les met tous a terre en même pas une seconde, je me tourne vers elle et lui demande " alors je t'ai manqué ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Lun 19 Sep - 20:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PIETRO X LANA
— PROMIS JE FAIS PAS EXPRÈS —
LA MALCHANCE EST CETTE JUSTICE OBSCURE QUI FORME LES DESTINÉES DES HOMMES ET NE LEUR PERMET POINT D'ÉVITER LES CONSÉQUENCES DE LEURS ACTES. AGATHA CHRISTIE


En l’espace de quelque seconde, bim bam boum, je cours une main sur mon épaule qui me stop brutalement et le temps que je me retourne par sa force le type est par terre, à mes pieds. Je regarde mes mains en haussant un sourcil. Genre c’est moi qui ai fait ça ? …. Naaaa ! Ce type doit faire trois têtes de plus que moi et le double de mon poids si je pouvais faire ça croyez-moi je le saurais, mais voilà qu’au fil des secondes les autres hommes du groupe tombe, leurs armes s’envolent loin de leur main et de leur accès. Je suis déplacé rapidement un peu plus loin. Je soupire, et me contente de me poser contre le mur, observant la scène et attendant le retour de mon coup de vent adoré. Pietro. Cela ne pouvait être que lui. Il a le chic pour sauver les gens et moi de me mettre en danger. Après tout, j’ai passé deux semaines à me mettre en danger nuit et jour juste pour le voir rappliquer à chaque fois. Malgré tout je pense que ça lui faisait plaisir de venir, je lui avais tapé dans l’œil sinon il m’aurait enchaîné pour que je ne bouge plus et ne plus avoir à me supporter.

Mais je suis têtu, vous avez vraiment cru que j’allais rester contre un mur en attendant ? Bien sûr que non ! Vous savez lors d’une catastrophe et que la police dit, rester cacher, derrière la ligne jaune. Il y en a toujours quelque uns qui entende l’inverse, genre venez, courrez dans le danger droit devant vous, bah j’en fais partie et pas qu’un peu. Après tout Pietro court super méga vite, mes petits pas dans sa direction c’est quoi après tout ? Mais quand j’arrive tout le monde est par terre, inconscient. Je croise les bras devant Pietro avec son air suffisant et charmeur à en faire frémir toutes les demoiselles. « Alors je t'ai manqué ? » Je lui fais une grimace en disant.

« C’est pas ce que tu crois … je gérais tout à faire la situation ! »

Ceci est le troll de l’année. Le jour où JE maitrise une situation on entour la date dans le calendrier et on fait une fête démentiel à la projet X pour fêter ça. Puis vu la situation actuel au mieux je finissais en gruyère au fond d’un égout ou pire…. Berk ! Cependant je m’approche de lui pour le prendre dans mes bras car j’ai quand même eu un peu peur, s’il n’était pas intervenu.

« Toi ? Me manquer ? … chaque jour tu me manques un peu plus. » Je viens entourer mes bras autour de sa taille, posant mon visage contre lui en murmurant un simple petit « Merci… » Je relève la tête pour le regarder, un petit sourire taquin sur les lèvres. « Promis je me baladé à la base … et puis il y a eu un coup de feu, s’était pas ma faute il m’a appelle. » Je lui fait alors un grand sourire genre, pas taper je suis gentille et mignone.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Lun 19 Sep - 20:53

▲▼ Lana X Pietro.Décidément il faut croire que Lana n'apprendra jamais, mais elle le fait exprès pour moi ou quoi ? si je n'avais pas été là la situation aurait pu très vite dégénerer il faut qu'elle arrête ça, avant que je dise quoique ce soit Lana me sort une petite excuse un peu bidon il faut le reconnaitre, " c'est pas ce que tu crois je gérais tout à fait la situation" quand elle dit me dit ça un petit sourire moqueur m'échappe, elle vient ensuite se blottir contre moi en me remerciant, elle me sort ensuite un petit sourire taquin et encore une excuse un peu pourrie c'est ce qui fait son charme remarque.

" plus sérieusement arrête de te mettre en danger comme ça, je serais peut être pas la la prochaine fois" en plus quand elle me fait cette tête je craque a chaque fois "viens ici toi" je l'embrasse tendrement, ça fait un peu glauque quand les mecs sont encore a terre et on fait ça devant eux, d'ailleurs l'un d'eux commence a sortir en gémissant "va te faire foutre flash" la par contre ça passeras pas et puis c'est pas un gosse "tu m'excuses chérie ?" un petit aller retour rapide pour l'assommer et le tour et joué " c'est moi ou les gens sont tous daltoniens, non parce que bleu et rouge c'est pas la même couleur !" mais qu'est ce qu'ils ont tous avec flash ? "Lana il va vraiment falloir qu'on bosse sur ma com"

je lui prend la main l'air un peu déçu, en sortant de la ruelle on entend les flics qui se ramènent pour chopper les malfrats, un voisin a du les prévenir, bref il est peut être temps que Lana rentre chez elle " et si je te ramenais chez toi ?, oh attend je demande pas ton avis" en un éclair je la ramène chez elle sur le pas de sa porte, "ça ferra 10 dollars milady" je fais le pitre en me penchant légerement et en croisant les jambes, " à moins que tu préfères que je reste un peu ?" je me met a faire les yeux du chat potté, j'espère que ça portera ses fruits...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Lun 19 Sep - 22:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PIETRO X LANA
— PROMIS JE FAIS PAS EXPRÈS —
LA MALCHANCE EST CETTE JUSTICE OBSCURE QUI FORME LES DESTINÉES DES HOMMES ET NE LEUR PERMET POINT D'ÉVITER LES CONSÉQUENCES DE LEURS ACTES. AGATHA CHRISTIE


Après tout il a raison, il ne sera pas toujours là pour me sauver les miches, je baisse les yeux quelque seconde avec un petit pincement des lèvres. « Je sais … mais j’ai de la chance quand même. » Dans ma mal chance de toujours me mettre dans la merde j’ai toujours la chance d’avoir une bonne étoile pour me sauver les fesses. Si ce n’est pas lui, c’est Stark ou mon voisin quand j’ai plus de sucre. « Je crois que même si j’essaye … j’arriverai quand même à me mettre d’une façon ou d’une autre dans le un mauvais plan. »

Ses mains m’entourent et me tire contre lui, on s’embrasse tendrement. Je ferme les yeux quelque seconde le temps de ce baisé, j’aime ces lèvres et encore plus quand il m’embrasse autour de malfrats, quelque part c’est excitant. Je suis contente qu’il soit tombé sur moi en réalité, le tenant contre moi, je lui souris amoureusement avant de me tourner vers le type qui redresse sa tête et l’insulte en l’appelant Flash. Oh oh, « tu m'excuses chérie ? » en l’espace de quelque seconde je n’ai plus de chéri dans les mains et le voilà qui l’assomme vite fait bien fait.

Je dévisage mon homme, les bras croisés, la tête légèrement penché en le regardant. « Hum … Je préfère le bleu, puis tu es plus classe ! Les gens sont nuls, tu veux que je te face un p’tit article ? » Je me mets à rire pour le taquiner. Vous savez une photo de Flash et une photo de Pietro et de faire le jeu des 7 différences. « Puis tu es bien plus sexy que lui ! » Comment confondre Pietro et Flash, comme il le dit, rouge et bleu, terriblement sexy et jeune homme. Avengers et Justice League. Je ne dis pas ça parce que je suis la petite amie de l’un d’eux mais voilà, la différence est visible.

« T’as cru que j’allais te promouvoir ? Et avoir des centaines de pucelle dire que tu es terriblement sexy, joli garçon et touti quanti et qu’elles voudront toutes avoir des photos de toi et dire : haaan il est si beau je veux sortir avec lui et de savoir qu’elle mouille leur culotte je vais encore casser un ordinateur. »

Pietro me prend la main, on marche tous les deux pour sortir de la ruelle où on était. Et on entend la police arrivé, pfff même pas peur, je regarde Pietro attendant de voir ce qu’il va faire. Je n’ai pas le temps de donner mon avis, il me prend dans ses bras et me voilà devant chez moi. Je descends de ses bras comme une princesse et il me demande 10 dollars. Je fais genre je cherche de l’argent sur moi et je dis, l’air un peu coquine.

« Je suis vraiment désolé monsieur je n’ai pas d’argent sur moi mais… peut-être que l’on devrait pouvoir trouver un moyen de s’arranger chez moi… » Je lui fais un clin d’œil qui veut en dire long, un café ? 10 dollars en nature et plus affinité. Il est une heure du matin, après tout, je ne vais pas lui dire au revoir bonne soirée. C’est mon petit ami, j’ai envie de passer du temps avec lui. « Mon petit ami n’est pas à la maison. » Je me mords la lèvre et lui fais un clin d’œil en posant ma main sur son torse, pour attraper son sweet et le tirer vers moi.

On monte dans mon immeuble et j’ouvre la porte de mon appartement et laisse entrer Pietro, il connait mon petit chez moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Mar 20 Sep - 8:53

▲▼ Lana X Pietro.Lana est aussi d'humeur coquine à ce que je vois, il faut dire que j'ai un peu déclenché ça, je l'admet et puis après tout c'est mutuel, "mon petit ami n'est pas à maison" j'adore ce jeu la " votre copain a vraiment beaucoup de chance de vous..." même pas le temps de finir ma phrase pour une fois c'est pas moi qui suis le plus rapide, elle me tire le sweet et me fais entrer chez elle, on monte les escaliers, on arrive devant sa porte, elle souhaite me faire rentrer mais je lui tiens la porte "je vous en prie à vous l'honneur mademoiselle"

la galanterie est de rigueur, ça permet toujours de marquer des points, quand on est avec quelqu'un il faut toujours faire en sorte de se le garder pour soi, surtout que je ne veux pas perdre Lana elle est vraiment la meilleure chose qui me soit arrivé, si Wanda lis dans mon esprit la maintenant elle va me faire une crise de jalousie, enfin je sais qu'elle a assez de bon sens pour respecter mes choix.
Enfin... une fois dans l'appartement je prend Lana par la taille, la regarde droit dans les yeux "et si on dansait ?" en une fraction de seconde je fonce sur sa chaine hi-fi, branche mon téléphone et met une musique bien cliché, c'est un pote qui me l'a conseillé "wham ! careless whisper" rien de mieux pour mettre l'ambiance, je reviens vers elle la reprend par la taille avec un petit sourire taquin "avoue que j'ai de très bon goût musicaux" je la fais tourner autour de moi, on danse doucement front contre front, je sors ma plus ma plus belle imitation de james bond"mademoiselle vous avez les yeux les plus resplendissant qu'il m'est était donné de voir"

On danse pendant quelques minutes qui semblent n'être que des secondes, si elle a aussi le pouvoir de ralentir le temps elle aurait mieux fait de me le dire on aurait fait une super équipe, je l'embrasse encore et la serre fort contre moi, il est peut être temps de passer aux choses sérieuses, "il va falloir que tu me trouves... je te rassure ça ne va être très compliqué" je sprinte en direction de sa chambre et en laissant des vêtements comme piste a suivre, je me retrouve dans son lit, nu comme un ver,"alors je suis ou ?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Mar 20 Sep - 14:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PIETRO X LANA
— PROMIS JE FAIS PAS EXPRÈS —
LA MALCHANCE EST CETTE JUSTICE OBSCURE QUI FORME LES DESTINÉES DES HOMMES ET NE LEUR PERMET POINT D'ÉVITER LES CONSÉQUENCES DE LEURS ACTES. AGATHA CHRISTIE


J’entre dans mon appartement avec la bienveillance de Pietro qui veut se la jouer gentlemen. Ce n’est pas pour me déplaire, ça change enfin … Pietro est quelqu’un de vraiment particulier, il est unique et exceptionnelle. A lui tout seul il est un mystère et j’aime essayer de le comprendre chaque jour où je peux rester avec lui, chaque jour que je profite d’être avec lui. Il fait désormais partie intégrante de ma vie, je l’aime, c’est certain, comme j’ai jamais aimé aucun mec. Ca était … le coup de foudre, il a tout balayé -en un souffle de vent- mes peurs de l’engagement, la peur de l’abandon. J’ai confiance en lui, c’est quelqu’un de sincère, de franc, d’un naturel plein d’assurance. Je suis certain que mes parents adoptifs l’auraient aimé, malgré son humour et le fait qu’il joue de son charme.

Je pose mon sac dans l’entrée, je fais quelque pas et sens les mains de mon cher et tendre entourer ma taille, je souris, tournant sur moi-même pour l’avoir en face de moi. Il me propose une danse, j’arque un sourcil « Dansait ? » Rapidement j’entends une musique très aguichante, et les mains de Pietro de nouveau autour de mon corps. Je me mets à rire en me laissant faire entre ses mains. « Pour avoir ce que tu veux toujours ! » Je le regarde en me mordant la lèvre, profitant de ce petit moment en amoureux, juste tous les deux. Sans malfrat ni super méchant à arrêter, du moins c’est déjà fait. Au mieux je le kidnappe pour la nuit, j’attends les Avenger de pieds ferme ! J’entour délicatement sa nuque avec mes mains, en profitant pour caresser ses cheveux.

Et même quand il fait le pitre, cela me fait totalement fondre, mes joues devenant d’un teint rosé, je lui fais un sourire sur le côté. J’approche mes lèvres pour lui voler un petit baisé amoureux. « Je t’aime, t’imagine même pas à quel point. » Je crois que je serais capable de le dire, qu’il est l’homme de ma vie. Celui que j’attendais, le prince que chaque princesse attend. Et je suis prête à me farcir la jumelle toute ma vie du moment que j’ai le loisir de profiter de chaque jour de ma vie avec lui. On se serre l’un contre l’autre, c’est agréable, tellement agréable. On échange quelques baisés, toujours en dansant, lentement, au rythme de la musique. Faisant naitre malgré l’ambiance romantique qu’avait installée Pietro une certaine excitation. Après tout, normal pour un couple qui s’aime.

Pietro me dit alors que je vais devoir le trouver mais que cela ne sera pas compliqué. Sur le coup je ne comprends absolument pas de quoi il me parle et bouf, plus de Pietro. Je reste deux secondes dans ma position contre lui mais toute seule…. Hein ? Je baisse les bras et fait un demis tour pour voir une chaussette devant moi. J’explose de rire, je m’attendais à beaucoup de chose mais pas ça. Puis j’entends sa voix venir de ma chambre « Alors je suis ou ? » Mais il a quel âge sérieux ? Bordel je l’adore ! « C’est pas facile ton jeu … » dis-je en marchant en direction de ma chambre, sur la pointe des pieds en retirant également mes vêtements, je fais durer le temps en faisant chaque pièce avant ma chambre juste pour pousser le vice, avec de petit, mince... il est pas là. Arrivant finalement devant la porte de ma chambre en petite culotte et soutien-gorge, m’appuyant avec mon bras contre l’encadrement de la porte. « Mais tu te cachais là ! » Un sourire coquin sur les lèvres je m’avance vers lui dégrafant mon soutien-gorge, le jetant sur le visage de Pietro avec l’aide de la bretelle comme un lance pierre. Je marche doucement vers mon dressing, cherchant un foulard et lui dit, le tissus dans les mains. « Moi aussi j’ai envie de faire un petit jeu. » Je monte sur le lit et entour le foulard autour des yeux de Pietro délicatement. Je me sens d’humeur joueuse, certainement grâce  l’adrénaline de tout à l’heure dans les rues de Hell’s Kitchen.

Pietro est un homme rapide, il aime que les choses ailles vites, il est d’une grande impatience, je vais jouer avec lui. Je m’assoie sur lui, tous mes gestes sont extrêmement lents, délicat et doux. J’embrasse son cou et décents, doucement avec de petit bisous le long des muscles de son torse, de ses abdominaux. « Tu penses hurler d'ici combien de seconde? » Mon dernier baisé est amusé, car la situation m'amuse et je sais que mon revers de médaille sera terrible parce qu'on est deux gamins et qui s’aiment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Mar 20 Sep - 20:26

▲▼ Lana X Pietro. j'entend Lana arriver près de la porte de sa chambre, quand elle est dans l'encadrement de la porte elle continue de jouer le jeu "mais tu te cachais la !" j'aime faire ça avec elle, sous ses airs de grande gueule Lana cache une assurance peu affirmé, on peut dire que pour le coup je fais vraiment contrepoids dans cette relation, mais comme on dit les opposés s'attirent, elle a ce petit charme qui fait vraiment toute la différence, et au moins elle n'.... pas pudique ok je viens de prendre son soutif dans la tronche, j'adore cette nana c'est tout à fait l'ambiance que j'avais en tête.

"Moi aussi j'ai envie de faire un petit jeu" rrrrrrrrrhhhhh ! ça promet d'être une bonne soirée, elle prend un foulard de son armoire et me le met sur les yeux, elle commence a m'embrasser dans le cou a faire quelques mouvements sexy autour de moi histoire de bien m'exciter, elle fais ça assez lentement... trop lentement..."tu penses hurler d'ici combien de temps ?" et en plus elle se fout de moi, " d'accord tu veux jouer ? on va jouer..." je la prend par la taille en la tenant bien et en la mettant en dessous de moi, "j'admet que j'ai aucune volonté mais à la limite je m'en fous, j'ai besoin de ma drogue j'ai besoin d'une dose de toi" il va falloir que je marque cette phrase cliché dans un bouquin, je pourrais faire un recueil.

je l'embrasse langoureusement, les choses sérieuses commencent... c'est un peu sauvage mais c'est elle qui la voulu après tout, je la regarde dans les yeux, ça devient très chaud "je crois que j'aurais jamais pu dire ça mais je t'aime Lana"
Après quelques instants de jeux sous la couette, on est allongé côte à côte, je suis en âge je transpire un truc pas croyable, je ne suis pas essouflé mais elle a réussi à me faire transpirer, elle est doué.

Mais je peux pas m'empêcher de la narguer "mouais j'ai vu mieux" s'en suit un fou rire de ma part "oh allez je rigole t'as vu dans quel état je suis ?" je m'approche d'elle pour lui faire un câlin, " dans le pire des cas tu pourras toujours me brancher avec l'une des pucelles non ?" mon téléphone se met a vibrer, je reçois un texto du QG qui me demande de me pointer à toute vitesse ils ont bien choisis leur moment ceux la "désolé chérie c'est le taf" je me lève et me rhabille le plus vite possible en 1 seconde donc, je vais au chevet de Lana "je te revois bientôt?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Mer 21 Sep - 11:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PIETRO X LANA
— PROMIS JE FAIS PAS EXPRÈS —
LA MALCHANCE EST CETTE JUSTICE OBSCURE QUI FORME LES DESTINÉES DES HOMMES ET NE LEUR PERMET POINT D'ÉVITER LES CONSÉQUENCES DE LEURS ACTES. AGATHA CHRISTIE


Mais arrêter c’est tellement drôle, quand on sait que la lenteur peut rendre fou Pietro pourquoi ne pas l’utiliser ! C’est comme mettre un pot de Nutella devant une morphale ! Ma phrase à pour effet de faire péter une durite au héro bleu et il m’attrape fermement par la taille et me fait passer en dessous de lui. Le voilà au point de non-retour visiblement. J’ai un sourire satisfait et amusé sur le visage. Je ne suis pas sadique, loin de là, j’aime simplement m’amusé et encore plus avec lui parce que j’ai des sentiments pour lui. Entre nous ça toujours été le chat et la souris de toute façon.

Et visiblement je suis une drogue à ses yeux, quelque chose dont il ne peut se passer et dans le fond comme dans la forme ça me touche. Ça me fait plaisir ! Cela veut dire que je suis importante à ces yeux, qu’il tient à moi, que finalement j’ai réussi à ce qu’il ne se passe plus de ma personne. Il m’embrasse langoureusement, et j’y réponds, sans me détacher de lui. Il fait une chaleur dingue dans cette chambre. Le contact de sa peau contre moi m’électrise, cela me fait un bien fou de le sentir comme ça contre moi. Je l’embrasse toujours et encore, petit à petit cela devient sauvage, passionné. Mon cœur tambourine de plus en plus dans ma poitrine tout comme ma respiration qui se saccade au rythme de ses caresses et de ses baisés.  

Il y a une pause, une infime petite pause de quelque seconde où Pietro me regarde dans les yeux pour simplement me dire qu’il m’aime. C’est comme si mon cœur venait de prendre feu, là, en un instant, en un claquement de doigt. Ses simples mots venaient de transformer mon sang en lave brûlante qui coule dans mon corps. Je l’attrape alors pour l’embrasser avec passion touché plus que jamais. S’en suivit une partie d’amour sous la couette fort agréable, profitant de chaque moment, chaque instant avec lui. Et ce moment-là était tout simplement délicieux. Allongé près de lui, je suis essoufflé, comme sur un petit nuage de bonheur et de paix… le nirvana en somme.

Je tourne la tête vers lui, arquant un sourcil…. Tu peux répéter mais il se met à rire, je serre les dents et le frappe doucement sur l’épaule. « Tu te fais vieux, bientôt tu ne tiendras plus la cadence ! » Et bim ! Na ! Après tout il est plus vieux que moi, de trois ans mais je me fais un malin plaisir à le lui rappeler. Mais il me prend dans ses bras pour faire un câlin, je souris, embrasse son front. C’est fou ce que je l’aime ce petit con, je caresse tendrement ses cheveux bouclés. « C’est peut-être ça mon super pouvoir, épuisé le grand et rapide Pietro Maximoff ! » je me mets à rire mais j’arrête très rapidement quand il me demande de le brancher avec une pucelle de mon blog, j’attrape son visage entre ma main et lui dit en souriant. « Même pas en rêve, je t’ai je te garde ! Qu’une s’approche de lui fait la misère. » J’embrasse ses lèvres et j’entends le téléphone de mon cher et tendre vibré. Oh non…. Je fais une petite moue de petite fille en soupirant.

Comme d’habitude je n’ai pas le temps de réagir –dans un sens c’est tant mieux pour lui- et me demande si on se revoit bientôt, je me redresse dans le lit entourer du drap. « Nan mais je viens avec toi ! On ne passe pas beaucoup de temps ensemble et puis je suis sûr que c’est un super scoop … Promis juré je t’écouterai et j’obéirai à tes ordres. » De toute façon je suis têtu comme une mule, je ferai le tour de la ville en voiture pour trouver l’endroit où ils interviennent comme tout bon journaliste qui se respecte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Jeu 22 Sep - 13:43

▲▼ Lana X Pietro.visiblement Lana n'était pas prête de lâcher l'affaire, mais il est hors de question qu'elle m'accompagne, "non non tu restes ici je te raconterais ça plus tard je te le promet" je l'attache au lit avec le foulard très rapidement, elle ne s'en rendra pas compte ce n'est pas très bien ce que je fais, mais je crois que c'est la seule manière pour qu'elle ne me suive pas, "je reviendrais te détacher" je lui fais une bise sur le front et m'en vais à toute allure, je me demande vraiment qu'elle pouvait être l'urgence.

Je traverse les rues à pleines vitesse je dois même défoncer des rétroviseurs de bagnoles sans le savoir à mesure que je me faufile dans le traffic, quand je me retrouve au niveau du QG je vois des flammes jonché le toit du bâtiment, effectivement ils ne plaisantaient pas quand ils parlaient d'urgence, devant le bâtiment c'est la panique les gens sortent par dizaines, j'en entend certains qui crient "les chitauris !!! ils sont revenus !!!" hein ? j'ai bien compris la non ? comment c'est possible ? quand je lève les yeux au ciel je vois une nuée de bestioles ailées qui attaquent le bâtiment, en y regardant de plus ces choses ressemblent bien à des chitauris mais elles ont quelque chose de différent.

On dirait des espèces de demi-hulk avec des ailes, deux yeux rouges et un symbole oméga sur le front ? je pensais que mon projet de secte avec Wanda ce concrétiserait plus tard peut être qu'elle a pris de l'avance... Plus sérieusement Wanda ne peut pas contrôler autant d'êtres et encore moins créer un armée de démons, alors qu'est que c'est que ces trucs ? ils sont en train de sacagé le QG, c'est un petit groupe restreint de 15 a peu près, pas de quoi m'arrêter donc...

Je sprinte dans leur direction et les assomment tous en même temps puis j'attache leurs ailes avec du scotch que j'ai ramassé sur le bureau de l'accueil, ils sont tous bien immobilisé et sans défense, en les regardant de plus près ils sont vraiment moches, qu'ils soient fâchés contre la vie je les comprend un peu, mais qu'est ce qu'ils voulaient faire ici ? va savoir ça n'a pas vraiment d'importance "toi t'as vraiment pas été gaté par la vie peut être que tu gagneras une autre fois" visiblement je parle un peu vite vu qu'il se détache et me plaque contre un mur "tu t'agenouilleras devant la puissance du seigneur Darkseid !!!"et en plus il pue de la gueule c'est affolant "t'es pas obligé de me parler d'aussi près..." le truc c'est que cette chose à une force de fou et elle est en train de m'étrangler, elle me balance ensuite de l'autre côté de la pièce ou je fais un trou dans le mur atterrissant dans les bureaux désolé les gars mais je rangerais pas derrière vous c'est mort, la bête est en train de revenir vers moi fini de jouer...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Jeu 22 Sep - 23:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PIETRO X LANA
— PROMIS JE FAIS PAS EXPRÈS —
LA MALCHANCE EST CETTE JUSTICE OBSCURE QUI FORME LES DESTINÉES DES HOMMES ET NE LEUR PERMET POINT D'ÉVITER LES CONSÉQUENCES DE LEURS ACTES. AGATHA CHRISTIE


Non mais tu vas rien me raconter du tout je viens a point c’est tout, je me redresse dans le lit pour attraper ma petite culotte mais sans vraiment comprendre je me retrouve allongé dans le lit, attaché à ma tête de lit. « Je reviendrais te détacher » Il embrasse mon front et me voilà seul un quart de seconde après. Je reste quoi… quelque seconde, la bouche en canard, je regarde à gauche puis à droite. « Il est sérieux ? …. [le silence] …. Il est sérieux … !!! » Je bouillonne de l’intérieur en serrant mes doigts. « T’es un mec mort Maximoff ! »

J’essaye de me dandiner, de bouger mais je suis attaché à mon lit. Bordel ça craint ! Non mais sérieux manque plus qu’un mec entre pour dévalisé mon appartement et c’est bon ma vie est fichue déjà que par moment ma vie craint ! Aller c’est bon réfléchie, comment je vais lui faire payer, comment je vais lui faire bouffer ses bouclettes argentés ! Non non Lana réfléchit à comment sortir, mater les épisodes de MacGyver ne t’aura donc rien appris ? J’arrive à me tourner de l’autre côté pour avoir les mains déjà en face de moi, je m’assoie en tailleur… tant pis je l’aimais bien ce foulard ! Il me devra un superbe foulard ! J’ai passé quoi, bien dix bonne grosse minute à essayé de retirer ce putain de nœud en déchirant un peu le tissu pour m’aider et eeeeenfin avoir les mains libres.

Je me lève et m’habille rapido, je ne reprends pas mon short et mes petites sandales ! Un vieux Jean et des baskets, mon sac et go go go ! Je sors de chez moi, mon téléphone dans les mains, il est déjà en train de vibrer dans tous les sens ! Entre mes sources, les actus, les journaux, ça vibre sur mes contacts, tout en courant je regarde mon téléphone risquant au passage de me prendre des gens, des poubelles et même des poteaux. Je croise une femme qui part dans le sens inverses en courant apeurer. Je l’interpelle lui demandant des informations elle m’explique qu’elle s’est enfuit, il y a une attaque près d’un bâtiment. Je me mets à courir, j’actionne ma caméra sur mon téléphone, toujours en courant, pas le temps d’avoir un point de côté Lana !

Arrivant sur place je vois la petite guéguerre. Je déglutis et me pose quand même la question … j’y vais ou pas. « C'est quoi ce bordel ?! » La police est déjà sur place pour protéger les gens alentours, les mettre en sécurité dans les immeubles. « Mademoiselle ! Rester ici ! C’est dangereux, on ferme le périmètre ! » Le policier me tient par le bras, je le regarde, c’est pas lui qui va m’arrêter. Mais un grand BOUM dans le bâtiment fait reculer tout le monde, on se baisse machinalement. Je profite de ce moment de panique général pour m’échapper et filer au travers du barrage et entrer dans la zone.

Lorsque j’arrive à l’intérieur du bâtiment, je vois ces étranges bestioles … c’est dégueulasse c’est quoi ces trucs ?! Berk ! Des Chitauris ?! Je continue de marcher, mon téléphone en main mais je perds très vite mon sang froid lorsque je vois Pietro au travers d’un mur et cette grosse bestiole qui s’approche de lui. Je regarde partout autour de moi, comme une sorte de panique qui m’entoure et m’oppresse. Il ne touche pas un cheveu de Pietro. Je vois un tube de métal fendu, je le récupère et court le plus vite possible vers la mocheté et l’empale comme une brochette en criant : « LE TOUCHE PAS !! » Encore dans le feu de l’action, je lâche ma lance improvisé et dit la voix tremblante « Prend un ticket !!! » Je recule d’un ou deux pas, j’ai le cœur qui bat à deux milles, je me sens pas bien, l’adrénaline. La bestiole tombe par terre nette. C’est à moi de le tuer en premier ! J’ai une sorte de sang verdâtre qui m’a giclé sur le visage, j’en essuie un peu avec ma main et me retient de vomir. « Hmmm …. J’vais vomir … c’est dégueulasse ! » Qu’est-ce qu’on fait pas par amour ! J'en reviens pas que c'est moi qui est fait ça ... genre MOI j'ai fais ça ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Sam 24 Sep - 15:47

▲▼ Lana X Pietroj'ai les oreilles qui bourdonnent, cette saloperie m'a vraiment fait mal en balançant à travers ce mur, je vais pas en rester la, j'ai une réputation à tenir quand même, je me relève et me prépare à lui foutre un bon coup de poing chargé dans sa gueule, quand je vois Lana qui interviens et lui assène un coup de barre en fer dans l'épaule, la créature tombe a terre, Lana a vraiment l'air fier d'elle ça peut se comprendre, j'aurais sûrement réagit pareil, le fait est que maintenant elle a du sang vert partout sur elle, mais aussi elle ne m'a pas écouté ce qui me frustre un petit peu, je cours vers elle pour essayer de la raisonner "Lana ?! qu'est que tu fais ici ? si je t'ai laissé chez toi c'est pour une bonne raison, tu peux pas continuer à te mettre en danger comme ça"

En lui parlant, la créature derrière moi se relève visiblement Lana ne l'a pas achever, sauf qu'il est dans mon dos et que je ne le vois pas, ce n'est que quelques secondes après lui avoir fait la morale que je vois l'ombre de la bestiole planer au dessus de nos têtes, je prend Lana par la taille et la met à l'écart de l'action, nous venons d'esquiver un coup de poing qui a fait un énorme trou dans le sol, je regarde Lana qui est encore dans mes bras "sors de la ! je te couvre !", je sprinte en direction du truc et le mitraille de coups de poing, je vise bien la blessure que lui a fait Lana pour le mettre à terre, au bout de quelques secondes il reste enfin a terre inerte.

Le périmètre est enfin sécurisé l'ambiance se calme, des agents du SHIELD se ramènent en trombe pour enfermer les créatures, je retrouve Lana après avoir fait mon rapport, il faut vraiment que je lui parle de ce qu'elle vient de faire, elle est assis près des ambulances an train de se faire examiner je demande aux médecins de me laisser seul avec elle, je m'assois à côté de Lana "écoute je sais que c'est ton travail et tout mais tu peux pas continuer comme ça tu vas finir par te faire tuer, t'as une chance monstre d'être encore qu'est qui va se passer le jour ou personne ne sera pour te protégé ?! qu'est ce que je vais bien faire si t'es pas la ?! je t'en supplie il faut que tu arrêtes de faire ça s'il te plaît...

Je la prend dans mes bras et la serre très fort, je me demande si elle va vraiment m'écouter cette fois ce qui ne sera surement pas le cas et c'est ce dont j'ai le plus peur si elle ne m'obéis pas et que personne ne viendra à son secours ça va vraiment mal finir, je ne sais pas vraiment quoi lui dire d'autre mon petit discours ne l'a surement pas convaincu
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Dim 25 Sep - 23:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PIETRO X LANA
— PROMIS JE FAIS PAS EXPRÈS —
LA MALCHANCE EST CETTE JUSTICE OBSCURE QUI FORME LES DESTINÉES DES HOMMES ET NE LEUR PERMET POINT D'ÉVITER LES CONSÉQUENCES DE LEURS ACTES. AGATHA CHRISTIE


Wow ! C’est moi qui ai fait ça ! C’est moi… ! Moi qui ai fait ça ! Je suis tellement partagé genre un sentiment de trouille et un sentiment de fierté ultime ! Genre je serais pas sous adrénaline je ferai une petite danse de la joie en sifflotant. Mais je me contente de m’enraciner et de relever les yeux vers Pietro qui m’engueule en quelque sorte. « Lana ?! Qu'est que tu fais ici ? Si je t'ai laissé chez toi c'est pour une bonne raison, tu peux pas continuer à te mettre en danger comme ça. » Je perds mon sourire, il n’a vraiment pas l’air content et je ne trouve qu’à redire. « Oui mais si tu m’avais laissé t’accompagner je t’aurais écou…. » J’ai juste le temps de voir l’ombre de la bestiole immonde nous recouvrir et Pietro me prendre contre lui m’éloigner d’elle rapidement.

Une fois au sol il m’ordonne de partir, bizarrement je l’écoute attentivement et prend mes jambes à mon cou. En évitant les rochers et les trous au sol je parviens enfin à sortir de l’immeuble. La police, le SHIELD, les ambulances tout le monde est là, même la presse mais laissez-tomber c’est moi qui est les meilleurs images vous ne pouvez pas faire mieux. Comme je sors du bâtiment, ils veulent absolument que je sois examiné par les équipes médicales. J’avoue que l’espèce de substance gluante verte sur moi doit y être pour quelque chose dans leur regard effrayé. Ils me posent dans une ambulance et m’observe de partout alors que je leur dis avec agacement que je n’ai rien. La nana regarde même mes yeux, les oreilles, dans ma bouche… oh ça va quand même je ne vais pas mourir j’ai simplement du sang d’alien sur la tronche ça va on se calme. « Mais puis-ce que je vous dis que je n’ai rien, j’ai mal nulle part j’ai même pas une petite égratignure. »

Ce qui est vrai en plus, même pas un petit bobo, j’ai même pas une écharde alors expliquez-moi ce que je fais ici ! « Non mais donnez-moi juste de l’eau que je retire ce truc de mon visage c’est tout. Arrêtez de stresser … je vais bien, je vous assure ! » Et là, c’est le drame ! Je vois Pietro arriver vers moi, instinctivement je fais une petite grimace genre : pitié ne me tue pas. Il demande à ce que le médecin nous laisse tout seul et il s’assoit près de moi, bon… déjà il ne va pas m’étrangler sur le banc. Il est calme, il est trop calme ça me surprend. Je l’écoute, sans le couper, sans rien dire car je sais que dans le fond il a raison je me mets en danger. Il me prend soudainement dans ses bras et me serre. Ça me fend le cœur car je réalise que je lui fais mal, je lui fais du mal directement. Je referme mes bras sur lui également, je le serre et dépose mon visage contre lui. J’ai même pas envie d’être cynique, ou de lui répondre comme je fais d’habitude car là je sens que je lui ai fait de la peine, qu’il a peur pour moi… simplement parce qu’il m’aime vraiment. Il ne fait pas semblant, il est sincère. Je me redresse gardant cette proximité avec Pietro, je prends son visage dans mes mains et embrasse le bout de son nez. « Je … chui désolé, vraiment. Je sais pas si je peux t’en faire la promesse, la plus pars du temps les conneries me tombe sur le coin de la figure mais je te promets de faire attention de ne plus les provoquer. Je t’aime, j’ai pas envie de te perdre, j’ai pas non plus envie de te faire du mal... comme maintenant. »

Je le regarde amoureusement, je l’aime, je suis prête à faire tous les efforts du monde pour lui car je ne veux pas le perdre. C’est un garçon en or, il est tout pour moi et j’ai de la chance d’avoir quelqu’un comme lui à mes côtés. Je pousse une mèche de ses cheveux derrière son oreille. « Mais… si tu m’avais dit de venir… je t’aurais écouté. Je suis journaliste, faut que je sois là…. On fait un marcher. Je te promets, mais genre vraiment de chez vraiment, je t’écoute au doigt et à l’œil si tu m’emmène avec toi quand tu es en mission, au centimètre prêt et à la seconde je t’écouterai et je t’obéirais. Si tu juges ça trop dangereux tu me le dis mais parce que ça l’est vraiment et je te ferai confiance. Et je te promets de ne plus faire de trucs stupide quand tu n’es pas là … et même quand tu es là. Est-ce que cela te convient mon coeur ? » Je peux pas fait mieux que ça franchement ?! J’embrasse ses lèvres tendrement, toujours restant contre lui puis je rajoute en souriant pour le détendre un peu. « Tu me dois un foulard… » Je le serre fort contre moi, repensant à ce qui s’est passé dans l’immeuble. « Je repense encore à l’intérieur… quand j’ai vu ce truc t’approcher… j’ai paniqué… mais en quelque sorte je t’ai un peu sauvé la vie quand même. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE   Jeu 29 Sep - 13:22

▲▼ Lana X Pietroil fallait bien se douter que Lana n'écouterais que son instinct de journaliste et pour le coup je ne peux pas lutter contre ça, c'est un problème vraiment je ne peux pas la laisser m'accompagner c'est stupide, ça serait vraiment stupide, alors comment régler ce soucis ? est ce que je dois la laisser m'accompagner ? est ce qu'elle m'obéira vraiment ? je dois bien admettre que je ne lui fais pas confiance sur ce point et ça me fait mal car quelque part j'aimerais la croire et me dire qu'il ne se passera rien, seulement c'est faux et je peux pas croire a cette illusion.

"Lana... ce n'est pas possible tu le sais bien, comme tu l'as dit on a failli y passer tout les deux à l'intérieur, ce que je fais tout les jours est dangereux, je suis peut être rapide j'ai beau esquiver tout ce que je vois a l'avance, mais si un jour quelqu'un arrive à m'arrêter qu'est ce qui va se passer ? la seul qui fait que je sois encore en vie c'est parce que je pense à toi à chaque fois que je suis sur le terrain, alors non tu ne peux pas me suivre, la seul chose d'équitable que je peux te proposer c'est de te raconter en détails ce que je fais mais pas plus non, je ne veux pas prendre le risque de te perdre"

c'est rude pour un journaliste en tout cas, mais le fait que si elle part elle ne me manquera pas qu'a moi mais à son père aussi qui est censé être mon boss, c'est mon devoir de la tenir éloigné de tout ça, elle va être déçu c'est obligé, je ne peux pas faire autrement c'est comme ça point.
Un agent du SHIELD nous interrompt " monsieur Maximoff ? Nick Fury aimerait vous parler, il veut que vous lui fassiez un rapport sur la situation" c'était vraiment le bon moment les gars, " vous êtes sérieux la ?! je viens de le faire y'a deux secondes" " le directeur Fury insiste monsieur..."

J'imagine que je ne dois pas avoir trop le choix, putain ! ils faut vraiment qu'ils fassent chier dans ces moments la "on en reparlera plus tard si tu veux je dois y aller" je l'embrasse une dernière et je sprinte vers Fury, Lana ne doit pas être contente mais c'est vraiment ce que je pense la vie de terrain n'est pas faite pour tout le monde spécialement pour ceux qui n'ont pas de pouvoirs je ne reviendrais pas sur ma décision.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Promis je fais pas exprès — Pietro /TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « T'es con ou tu le fais exprès ? [Pv Ozzy]
» Je l'ai fait exprès de dire que j'étais mort
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: New York :: Manhattan :: Les rues-
Sauter vers: