'Never Thought Being Chase Could Be So Fun | GRACE

 :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 22 Juin - 18:14


'Never though being chase could be so fun ?
Ou le manuel de la drague pour les nuls par un asperger pas doué à qui une jolie blonde plaît bien.

Tu ouvres le frigo d'Apolline avant d'y piquer une bière que tu ouvre à l'aide d'une de tes clés avant de lancer la capsule à la poubelle. « J'dois aller faire quelque chose au centre ville cette nuit, t'inquiète pas si tu me revois pas venir avant demain matin, hm ? » Elle te regarde, blottie dans ses coussins et ses couvertures et opine du chef pour te dire qu'elle t'a entendu avant de te demander de faire attention. Tu souris et tu t'arrêtes avant de passer la porte « J'passerai faire des courses aussi, je te prendrais des bières si tu veux t'en a presque plus. » Tu n'attends pas sa réponse et tu sort dehors avant de dévaler les escaliers miteux. Tu croise ta logeuse et lui lance ton plus gentil sourire. Cette vieille femme est très gentille, elle ne dit jamais rien quand tu as un peu de retard pour payer tes factures et vraiment, tu es bien content de ça.

Tu continues ton chemin, ton sac sur le dos et tu attrape le premier bus en direction du centre ville après avoir jeté ta bière, vide, dans la poubelle de l'arrêt. Tes écouteurs sur les oreilles, Let's Kill Tonight t'accompagne aujourd'hui. Tu ferme les yeux et le trajet passe comme une flèche, si bien que tu es surpris par la voix apaisante de la femme des réseaux en communs qui annonce « Campus Universitaire 2 » Tu sautes hors du bus, poussé par les gens qui veulent aussi descendre à cet arrêt. Grr, que tu déteste ces personnes, en fait, tu déteste sortir dehors mais là, ça s'imposait. Tu avais besoin d'insérer le virus directement à la source afin de récupérer les informations qu'on t'avais demandé par le biais du Deep Web. Et ça, ça t'énervait particulièrement. Devoir sortir dehors, côtoyer des gens....

Tu es enfin arrivé devant la porte du campus et tu fixe la bibliothèque. Une fenêtre est ouverte mais elle est au premier étage. Tu fixe le mur, cherchant si des prises pourraient t'aider à grimper en haut et tu les trouves finalement. Alors, tu passe par au dessus de la clôture et tu grimpe sur les moulures du mur. Heureusement qu'il s'agit d'une vieille bibliothèque, sinon tu n'aurais pas eu de prises pour arriver à la fenêtre. Surtout, ne regardes pas en bas. C'est ce que tu te répète sans cesse et tu arrives finalement à passer à l'intérieur. Il y a encore quelques lumières, la bibliothécaire doit être là à faire des heures sup, mais toi ce que tu veux c'est un ordinateur. Tu marches pendant quelques minutes et tu tombe enfin sur ce que tu cherchais. Tu t'installe et tu branche ton ordinateur portable au pc avant de l'ouvrir et de faire tes affaires dessus. Les informations, tu commence a les transférer sur ton disque dur quand tu entends du bruit derrière toi.

Tu te retournes et tu tombe nez à nez avec la petite blonde que Apolline t'a présentée il y a un peu moins d'une semaine. Elle te dit quelque chose mais tu ne l'écoute pas. Tout ce que tu entends, ce sont les cris venant de l'entrée de la bibliothèque. Tu débranche tout, en espérant que tu as tout ce qu'il faut et tu ranges tes affaires dans ton sac. On t'interpelle et tu sais que c'est la police. Alors, sans réfléchir, tu attrapes le poignet de Grace, si tu te souviens bien de son nom, et tu l'emmène avec toi dans ta course entre les rayonnages.

Une fois à l'abri, pour quelques minutes du moins, tu lui lâche le bras. « Okay, Grace, c'est ça ? On est dans la même merde maintenant, désolé. Aide moi a sortir s'il te plaît. » Tu espère tant que la jolie blonde te réponde positivement, parce que tu n'a pas vraiment envie de finir en prison pour un boulot aussi insignifiant que celui ci.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Juin - 13:49


Never though being chase could be so fun ?
❧ ou comment apprendre à faire confiance aux autres


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Faisant attention où elle marchait pour faire le moins de bruit possible, Grace se faufilait discrètement dans les couloirs de la fac qu’elle fréquentait. Elle avait finalement réussi à s’habituer à cet endroit et cette nouvelle vie qu’elle s’était créée. La miss avait réussi à se plonger dans ses mensonges sans faire de gaffe et, même si elle avait dû mal à se fondre dans la masse et à se faire des amis, elle n’était pas non plus l’étudiante exclue de l’établissement par les autres. Elle avait juste cette difficulté à faire confiance aux autres qui étaient toujours présente. Seulement, ce soir-là, la blondinette n’avait pas infiltré la zone de l’établissement fermé pour une quelconque sortie ou blague nocturne. En fait, elle avait été tellement absorbée par sa connexion mentale en fin de journée, que lorsque la fin de sa dernière heure de cours avait sonné, elle avait tout bonnement oublié son ordinateur portable dans son casier. Oubli bête qu’elle n’avait remarqué qu’en rentrant chez elle, alors elle avait décidé d’y retourner une fois qu’elle serait sûre de ne pas se faire prendre à entrer dans un établissement fermé et sous surveillance.

Entrer dans le bâtiment avait été une chose facile pour Grace. Lorsqu’elle avait quitté son loft de Brooklyn, elle avait pris le métro jusqu’à Manhattan et s’était infiltrée par les grilles d’aérations. L’avantage à ne pas être trop grande était qu’elle pouvait se faufiler partout. Et l’avantage à être à moitié chat, était sa taille svelte qui ne la gênait pas pour se glisser dans les conduits étroits. Elle pouvait entrer n’importe où grâce à cette « porte » qu’elle avait trouvée plutôt pratique lors du début de sa cavalcade. Tous les bâtiments possédaient des bouches d’aération, alors pas besoin pour elle de trouver une quelconque clé ou de pirater n’importe quel système de sécurité. Après elle avait juste à éviter les caméras de sécurité ou à les détourner de son chemin. Et la miss ne craignait pas de se faire prendre. À force de parcourir les couloirs de la fac, elle avait depuis longtemps cerné le bâtiment. Rejoindre son casier pour récupérer son précieux ordinateur seraient un jeu d’enfant.

Une fois la machine dans son sac, un mouvement de donnée électronique attira l’attention de l’hybride. Elle avait fini par prendre l’habitude d’être tout le temps connectées aux réseaux dont elle se trouvait proche et elle avait l’habitude du parc informatique de la fac. Seulement cette fois-ci, il y avait une sorte de trafic qu’elle n’avait pas l’habitude de sentir, alors elle se dirigea vers la source de celui-ci qui se trouvait dans la bibliothèque universitaire. Grace aurait très bien pu rester là où elle se trouvait pour récupérer les informations, mais elle avait été curieuse de voir qui se trouvait dans le bâtiment alors que celui-ci était fermé. Et qu’elle ne fut pas sa surprise quand elle vit Tyler. Elle ne pouvait pas prétendre le connaître très bien, mais elle aurait dû mal à oublier la manière dont elle l’avait rencontré. Apolline avait pris les choses en main pour tenter de sociabiliser l’étudiante et elle n’avait pas attendu son avis pour agir.

« Qu’est ce que tu fais-là Tyler ? »

Une question toute bête, mais la jeune femme n’avait pas trop su quoi demander d’autre. Seulement sa question fut noyée dans un autre bruit plus éloigné. Il n’en fallu pas plus pour que Grace se mette à chercher son origine en farfouillant sur les ondes et elle surpris un échange entre des talkies walkies. Le message était clair, la police avait découvert l’infraction et il allait falloir filer rapidement. D’ailleurs, avant d’avoir eu le temps de trouver une porte de sortie discrète, la jeune femme se fit embarquer par Tyler qui comptait prendre la fuite aussi. En même temps, seul un idiot serait resté là à attendre les forces de l’ordre.

Planquée derrière une étagère, Grace profita de la petite pause pour reprendre son souffle. Elle n’avait pas réellement besoin de le reprendre, mais n’ayant jamais voulu étaler ses capacités, elle avait pris l’habitude d’agir comme une personne de son âge. Et une personne normale aurait sûrement repris son souffle, même après une course de quelques secondes. Lorsque Tyler lui demanda si c’était bien Grace, elle lui confirma d’un hochement de tête. Pour tout le monde elle était cette Grace Hall, nom qui était marqué sur ses papiers… mais qui était faux, comme tout le reste. Avant de répondre, elle s’autorisa une petite seconde de réflexion. Bien sûr qu’elle avait une idée pour sortir d’ici, mais elle n’était pas sûre que cela fonctionne. En temps normal, elle aurait filé dans l’aération de la bibliothèque, mais là, il faudrait que Tyler puisse la suivre.

« Dans l’immédiat, mon plan n’est pas possible… »

Cependant, en disant cela, une idée émergea tout de même dans sa tête. Ils n’auraient aucun problème pour sortir s’ils arrivaient à atteindre la porte. Grace connaissait les couloirs comme sa poche. Elle pourrait atteindre la sortie sans problème et aider ainsi Tyler. Vérifiant que son plan était possible, elle chercha mentalement à se connecter mentalement à la source même des différentes connections de l’établissement. Heureusement pour la blonde que tout était informatisé, car sans cela, elle n’aurait pas su quoi faire. Trouvant l’élément qu’elle voulait, elle déclencha la sonnerie qui annonçait les débuts et fins de cours, souhaitant ainsi attirer l’attention de la police vers une autre salle que la bibliothèque. Le son lui vrillait les oreilles, mais avec ça, ils allaient sûrement se rendre dans la salle de contrôle. Après tout, ce n’était pas dans une bibliothèque que l’on coupait la sonnerie d’un établissement.

« Maintenant on file. »

Elle avait dit ça en regardant Tyler pour lui indiquer que c’était bon. Atteindre l’entrée allait peut-être nécessiter quelques détours, mais une fois dehors il, serait bien plus simple de passer incognito.

Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Juin - 22:45


'Never though being chase could be so fun ?
Ou le manuel de la drague pour les nuls par un asperger pas doué à qui une jolie blonde plaît bien.

Tu te mords la lèvre quand elle dit que son plan ne marchera sûrement pas. Te faire mettre en prison était un peu un de tes cauchemars. Surtout que si on te découvrait on te redonnerai sûrement à Gotham afin de t'enfermer là où tu aurai dû être depuis ce jour magnifique où la ville du chevalier noir est tombée dans le noir toute une nuit. Maintenant, tu es ici. New York est si différente de Gotham. Cette ville est de loin moins dangereuse, elle est plus belle dans un sens. La ville noire te manque parfois quand tu marches dans les rues de la Grosse Pomme.

La sonnerie te tire de tes pensées tandis que tu entends également Grace se tourner vers toi. Tu hoche la tête en la suivant avant de lui attraper le bras pour la ramener à l'ombre des rayonnages en la serrant contre toi inintionnellement au passage. Au même moment, un policier passe en courant devant vous. C'était moins une. Tu lâche la jeune femme, te rendant compte de ce que tu as fait et tu rougis légèrement. Tu espère que ça ne se verra pas dans le noir mais tu reprends rapidement tes esprits.

« Fait attention, il doit en rester quelques uns. On y retourne. » Tu la regardes, attendant une réaction de sa part. Elle est ta porte de sortie, sans elle tu ne pourrais pas sortir d'ici. Mais elle est aussi quelqu'un qu'Apolline à l'air d'apprécier. Alors tu la protégera. Même si tu sais au fond que la demoiselle et ses cheveux blonds te fait tout de même de l'effet.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Aoû - 3:56


Never though being chase could be so fun ?
❧ ou comment apprendre à faire confiance aux autres


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Grace se trouvait tout de même dans une belle panade. Elle qui avait réussie à se faire plus que discrète en se rendant dans les bâtiments de son université pour simplement récupérer son ordinateur, elle venait de s’embarquer dans une histoire plus complexe. Il est vrai qu’au début elle n’aurait pas cru croiser quelqu’un, mais sa curiosité avait été plus forte quand elle avait senti le trafic dans le système informatique. Parfois elle s’en voulait d’être si curieuse, mais après avoir passé tant d’année à devoir obéir sans laisser libre cour à son impulsivité, la miss s’était laissée portée pour finalement découvrir Tyler dans la bibliothèque universitaire. L’histoire aurait simplement pu se finir là, mais l’arrivée de la police avait compliqué les choses et la blondinette avait été mise temporairement à l’abri par le jeune homme. Il lui avait fallu quelques minutes pour trouver une issue de secours autre que les grilles d’aération et elle avait finalement trouvé en déclenchant les systèmes de sonneries. Elle se fichait d’user de son pouvoir devant Tyler, n’ayant pas vraiment le temps de s’attarder pour sortir son ordinateur et utiliser quelques lignes de codes. Son cerveau était plus rapide et cela semblait fonctionner, ce qui lui permit de bondir comme un chat quand elle annonça au jeune homme qu’il fallait y aller.

Lorsqu’il la plaqua contre une étagère pour se camoufler de la police, Grace sentit le rose lui monter au joue. Depuis qu’elle avait fui ce sorcier, l’étudiante faisait tout pour éviter d’être trop proche de quelqu’un et sans comprendre pourquoi, elle avait rougit quand elle s’était retrouvé contre le hackeur. L’incompréhension la mettait mal à l’aise et son regard s’était fixé sur le sol, son esprit priant pour qu’elle ne perde pas le contrôle de son apparence. Il ne manquerait plus qu’une paire de moustache face son apparition pour rendre cette soirée encore plus étrange.

Grace acquiesça timidement quand il annonça que les deux pouvaient y retourner. Elle trouvait sa réaction stupide, mais elle se força à reprendre contenance tout en se refaisant le plan mental du bâtiment. Elle avait plusieurs porte de sortie disponible, mais il allait falloir qu’elle évite les autorités pour cela et c’était la partie la plus difficile de leur fuite. Finalement, et sans parler pour ne pas se faire entendre, elle indiqua une direction à Tyler et sortie de la bibliothèque. Le gros des troupes policières devaient attendre de cueillir les intrus par l’entrée principale, alors la métisse avait décidé de se diriger vers une sortie secondaire qu’elle avait repérée dès son premier jours.

« Si on suit le couloirs des casiers, on devrait pouvoir atteindre l’arrière du bâtiment sans encombre. On doit juste croiser personne, sinon on aura nulle part pour se cacher. »

Enfin, elle pourrait toujours essayer de se faufiler dans sa cachette favorite, mais Tyler aurait peut-être dû mal à se glisser dans une bouche d’aération.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Autres endroits-