Retrouvailles, ou presque... ✘ Homster's Twins

 :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Autres endroits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 2 Juin - 17:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


La rousse venait d’entrer dans le bâtiment. Elle avait rendez-vous. Pas le genre de rendez-vous agréable, non on avait pas de rendez-vous galant dans une banque. Mais il fallait tout de même qu’elle s’y rende parce que c’était comme ça. On passera bien des détails mais elle était en plus de cela en retard à cause d’un problème de circulation sur le métro. Qu’est-ce qu’elle aurait aimé être Iron Man ou un autre de ces super-héros volant qui pouvaient se déplacer dans toute la ville comme ils le souhaitaient. Au moins, pas de problème de retard, sauf s’ils n’étaient pas prêts en temps et en heure. Parfois, elle jalousait secrètement sa jumelle. Parce qu’elle n’allait pas se mentir, elle aurait rêvé d’avoir des pouvoirs. Elle ne comprenait pas pourquoi elle n’en voulait pas. C’était des plus classes. Certes, ça ne devait pas être facile à vivre, mais lorsqu’elle les voyait, héros de milliers de personnes, elle se disait qu’elle aurait bien aimé être à leur place et que ce n’était pas qu’une malédiction.

Le rendez-vous terminé, elle sortit de la banque, un léger sourire sur le visage. Ca c’était pas si mal déroulé que ça. A vrai dire, ça restait très formel mais au moins, elle avait eu ce qu’elle désirait sans trop de problème. Alors l’espionne allait quitter le bâtiment. Elle pensa alors à ce que son père pouvait bien penser d’elle. Etait-il fier ? Oui, il devait l’être. Mais était-il vraiment heureux qu’elle ait suivi ses traces, qu’elle fasse ce métier dangereux. Elle allait bientôt devoir se faire passer pour une autre afin de démanteler un réseau. Un rôle somme toute facile, mais cela restait risqué. Alors elle profitait au maximum de sa famille et surtout de son père avant le grand départ.

C’est alors qu’elle la vit, elle se tenait non loin mais ce qu’elle était en train de faire été évident. Encore plus dans un banque. Elle s’approcha doucement de la personne tout en restant sur ses gardes. Mais elle ne se faisait pas trop de soucis. Contrairement à l’ensemble des petits bandits, cambrioleurs et mafieux, elle avait subit une formation. Et on ne faisait pas tomber un agent du SHIELD comme ça, encore moins un agent de terrain qui maitriser complètement les arts martiaux. En plus là, un rapide coup d’œil lui avait montré qu’elle ne portait certainement pas d’arme. Certes, on ne pouvait jamais être sûr de rien avec des choses pareilles mais tout de même. Elle se préparait quand même au pire.

Elle posa sa main sur le bras de l’inconnue. « Je peux savoir ce que vous faites. » Elle restait sur ses gardes et attendit qu’elle la regarde pour braquer son regard dans le sien.  
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Juin - 21:20

Beth & Apolline

Je n’avais jamais été aussi heureuse d’avoir Kayleigh parmi mes amies. Je pouvais même dire qu’elle était ma meilleure amie depuis un moment maintenant. Kayleigh était une ancienne mafieuse, devenue indépendante et travaillant au SHIELD. Autant dire que faire sortir l’un de ces masques n’était moralement pas un souci pour elle. C’était bien pour cela que j’en avais un en ma possession. Outre le fait que ce masque pouvait me parler, il était bien pratique pour vraiment passer incognito. Je m’arrangeais toujours pour ne pas être prise par les caméras de surveillance mais je ne passais pas vraiment inaperçu. Merci à mes parents, j’avais un roux de feu. Et c’était précisément pour cela que de temps en temps, j’utilisais soit des perruques, soit des tentures temporaires. Aujourd’hui je n’étais plus rousse mais brune. La couleur partirait entièrement lors de mon prochain shampooing que je ferais ce soir même.

Je ne faisais plus que très rarement ce genre de choses, mais j’avais besoin de liquide. Je m’arrangeais toujours pour tout acheter en ligne et me faire livrer. Mais parfois ma réserve d’argent liquide s’épuisait et j’avais besoin de faire le plein. C’était exactement pour cela que j’étais là. Et je me maudissais de ne pas avoir choisis un autre jour, une autre banque, un autre quartier de la ville.

Aujourd’hui ne serait pas le jour où je pourrais récupérer un peu d’argent. Mon cœur s’arrêta. Cela faisait bien des années mais on n’oublie pas la sensation du toucher de sa moitié. On n’oublie pas le timbre de sa voix. J’avais le cœur briser depuis que j’étais partit parce que je n’étais plus avec elle. Mais comment aurait-elle pût vraiment comprendre ce que je ressentais ?

Très lentement je me tournais vers elle. Je savais qu’elle ne me verrait pas en temps qu’Apolline. Mais je ne l’avais pas eu en face à face depuis si longtemps que j’avais peur de plonger mon regard dans le sien. Je rassemblais tout de même mon courage pour la regarder, afficher un petit air d’incompréhension.

Je vous demande pardon ?

Je remerciais le SHIELD d’avoir intégrer a ces masques un modificateur de timbre de voix. Je savais parfaitement que Beth aurait tout de suis sût que c’était moi en entendant le son de ma voix. Même avec in visage différent. Mais il n’y avait même pas une trace d’accent anglais dans cette voix là.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Juin - 23:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


Elle avait immédiatement repéré l’inconnue qui semblait sur le point de commettre un méfait. Pourquoi ? C’était difficile à expliquer. En soit, elle aurait très bien pu faire comme l’ensemble des autres clients et rester dans ses pensées. Mais non, son sixième sens s’était activé. Ce sens qui lui indiqué un danger ou les mauvaises actions. Il fallait croire que des années à combattre le crime l’avait rendue plus forte pour le détecter. C’était toujours ainsi. Les policiers voyaient plus facilement les larcins que les humains lambdas. Parce qu’ils y étaient habitués, parce que c’était leur boulot de tous les jours et comme un médecin allait directement voir la maladie chez quelq’un, Beth voyait les actions étranges des autres.

C’est pour cette raison qu’elle se dirigea vers la brune qui se tenait devant le distributeur et posa une main sur son bras, arrêtant son geste. Elle se retrouva alors face à une inconnue qui la regardait étrangement. Elle était bonne actrice à faire semblant de ne pas comprendre pourquoi elle était là et pourquoi elle l’avait stoppée. Un léger sourire flotta sur son visage. « Je vous demande pardon. » C’est ça, fais pas genre. Elle l’avait très bien compris. Elle était presque même déçu de voir à quel point, elle se moquait d’elle. Elle eut un léger sourire. « On va dire que j’ai rien vu mais tu vas gentiment quitter la banque. » Elle ne voulait pas d’une esclandre en plein milieu de la banque même si dans tous les cas, elle aurait eu gain de cause. Après tout, elle avait un badge et pas l’inconnue se tenant en face d’elle. Oui, elle était dans un bon jour à ce moment-là. Elle l’entraina un peu plus loin que le distributeur et regarda partout autour d’elle. Beth voulait être sûre qu’elle n’avait pas de complices mais ça ne semblait pas être le cas. Elle était désolée de devoir faire ce qu’elle était en train de faire. Mais c’était son métier. Parfois, elle se disait que peut-être que sa sœur avait besoin d’argent. Etait-elle également obligée de voler ? Comment faisait-elle pour vivre ? Travaillait-elle ? Où ? Un grand nombre de questions concernant sa jumelle refaisait surface alors qu’elle se tenait face à cette brunette. Qu’est-ce qu’elle aurait donné pour la revoir ne serait-ce qu’une heure et pouvoir lui parler en face à face, la serrer dans ses bras. Elle ne savait même pas comment elle réagirait le jour où cela arriverait, mais en attendant, elle faisait tout pour la retrouver.

« J’aurais quand même besoin de voir ta carte d’identité. » Non, elle n’allait pas la lui prendre. Mais c’était important de savoir à qui elle avait à faire. Ainsi, s’il s’agissait d’une muti-récidiviste, elle saurait quoi faire et ce serait certainement bien moins sympathique. Mais elle n’en était pas une non ?
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Juin - 0:09

Beth & Apolline

Je n’en revenais pas. J’avais fait sept ans sans croiser ma famille et voilà que je croisais ma jumelle parce que j’étais à Manhattan. Pendant une fraction de seconde je maudis celui qui m’attirait dans le coin… En y réfléchissant, je n’avais vraiment aucune utilisée à être dans ce quartier de la ville à part pour lui. Mais il était bien loin de mes pensées pour le moment. Je me laissais tirée dans un coin en affichant un petit air outrée pendant que Beth m’intimait de quitter la banque. Peut être aurais-je dus mieux assurée mes arrières. Après tout ce temps, es-que je me reposais vraiment sur mes lauriers ?

Beth semblait regarder de tous les côtés comme pour vérifier que j’étais seule. Et si je n’avais pas été face à ma jumelle, j’aurais probablement fait un petit signe de la tête à un inconnu histoire de brouiller un peu les pistes. Je la regardais en haussant un sourcil alors qu’elle me demandait ma carte d’identité. Je me revoyais encore le jour où j’était partit de la maison et que je l’avais laisser bien en évidence sur mon bureau avec mon téléphone portable. Depuis je n’avais plus jamais eut de carte à mon nom.

Absolument pas ! Je ne vous connais pas, je ne suis pas prête de donner mon identité à une inconnue !

Je remontais mon sac sur mon épaule et tournais les talons. Elle ne voulait pas de moi ici, parfais, je ne voulais pas être là. Mais même si j’espérais qu’elle me laisse tranquille, j’en savais assez sur Beth pour savoir qu’elle ne lâcherait pas l’affaire. Mais bon… Comme on dit. Sur un coup de bluff… Ça peut marcher.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Juin - 17:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


Cette inconnue, elle ne la connaissait pas et pourtant, elle était prête à lui donner une seconde chance. Elle ne savait pas pourquoi, elle n’avait pas de raison de le faire, mais après tout, elle n’avait pas eu le temps de commettre son larcin alors pourquoi continuer. Tout ce qu’elle voulait savoir, c’était qui elle était. Juste pour vérifier dans les bases de données du SHIELD et surtout l’y ajouter. Parce que si elle devait récidiver après s’être fait prendre une première fois, elle n’avait pas envie que quelqu’un passe de nouveau à coté comme elle semblait sur le point de le faire.

Alors Beth lui avait fait comprendre qu’elle ne voulait plus d’elle dans la banque et qu’elle voulait voir qui elle était. Juste montrer sa carte d’identité. Bien entendu, l’inconnue ignorait certainement que la rousse lui faisant face était un agent en civil, elle n’aurait pas pu s’en douter. Mais elle n’avait pas cherché à nier, contrairement à ce que bien d’autres auraient fait. Mais l’histoire de l’identité semblait la déranger un peu. Elle voyait le doute qui s’immisçait dans son esprit.  « Absolument pas ! Je ne vous connais pas, je ne suis pas prête de donner mon identité à une inconnue ! » Elle n’en revenait pas. Mais Beth n’était pas du genre à se faire marcher sur les pieds, encore moins par ce qui pouvait s’apparenter à une voleuse, une criminelle. Alors que l’autre quittait le bâtiment, elle ne la lâcha pas d’une semelle. De toute façon, mieux valait-il faire ça dehors que devant les employés de la banque et les clients. Autant ne pas mettre la banque dans l’embarra.

A peine un pied mis dehors, elle l’attrapa par le bras, la forçant à se retrouver face à elle. Puis elle sortit son badge. « Je pense que je n’ai pas été assez claire. C’était un ordre. » Sa voix était glaciale. On ne se moquait pas impunément de la fille Homster. « Alors soit vous me dites votre véritable identité maintenant, soit on règle ça au commissariat et croyez moi, ils seront ravis de vous coffrer pour vol. » La balle était dans son camp mais elle ne doutait pas de celui qu’elle allait choisir. Et qu’elle n’essaye même pas de s’enfuir, elle ne ferait pas long feu face à une agent super-entrainée du SHIELD.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Juin - 18:02

Beth & Apolline

Aucun doute, j’allais me souvenir de mes pseudos retrouvailles avec Beth. Elle ne s’était pas gênée pour me saisir par le bras alors que je venais tout juste de sortir dans la rue. Son ton était comme un pieu en plein cœur pour moi. Mais j’avais beau l’aimer de tout mon cœur, j’étais partit depuis trop longtemps pour simplement revenir comme une fleure. J’aurais eut droit à bien trop de questions auquel je n’avais pas vraiment envie de répondre. Je n’avais pas vraiment envie de lui faire mal, mais je me doutais qu’il était bien trop tard entre elle et moi pour ne pas la blesser. Pendant une micro seconde la tristesse pouvait se lire au fond de mes yeux mais j’eus vite fait de me ressaisir avant de me tourner vers ma jumelle pour la regarder et regarder le badge qu’elle me brandissait. Mes yeux s’attardaient sur son nom avant de replonger mon regard dans le sien.

Mais je vous en pris, coffrez moi. Vous n’avez absolument aucune preuve et je suis sûr que je serais aussi vite sortit que je serais entrée. Mais si vous voulez vraiment faire perdre du temps à la justice, faites vous plaisir !

Oui, j’étais extrêmes confiante. Mais quand on sait qu’absolument tous les dossiers sont informatisés maintenant et qu’on ajoute le faite que je contrôle toute forme de technologique, on peut dire que je n’ai pas grand chose à craindre. Mais bien sûr, Beth ne le savait pas. Pour le moment elle ne savait même pas que c’était moi derrière le masque. Il n’y avait aucune raison pour que cela change. Mais si elle voulait vraiment passer l’après midi avec moi pour essayer de me faire rester au trou, elle n’allait pas vraiment être satisfaite. Oh et encore mieux si elle me faisait pénétrer dans les locos du SHIELD. Peut être même que je pourrais aller voir Kayleigh et lui faire un petit coucou ! Cette idée remis absolument tout en perspective et j’avais assez envie que ça ce réalise. Et puis même si elle ne le savait pas, Beth avait fini par réaliser son rêve : me retrouver !
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Ven 24 Juin - 19:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


Elle lui avait dit de montrer sa carte, de donner son identité. De toute façon, elle n’avait plus le choix. Ce n’était plus une requête comme lors de la première demande. Désormais, c’était un ordre sec, un de ceux qu’on ne pouvait défier. C’était son identité ou la case police. A elle de faire son choix. A sa place, la rouquine n’aurait pas réfléchi bien longtemps mais il fallait croire que celle qui lui faisait face ne prenait pas les mêmes décisions qu’elle. Etrangement elle souriait, chose qui mettait toujours Beth hors d’elle et sur ses gardes. Parce qu’il y avait toujours quelque chose de louche lorsque l’on souriait face à un agent. « Mais je vous en pris, coffrez moi. Vous n’avez absolument aucune preuve et je suis sûr que je serais aussi vite sortit que je serais entrée. Mais si vous voulez vraiment faire perdre du temps à la justice, faites vous plaisir ! » Aucune preuve. Oh que si elle en avait ou en aurait. De toute façon, la question n’était pas là. elle était une agent du SHIELD et non de la police. Ici, pas besoin de preuves, les phénomènes paranormaux étaient trop réguliers pour que l’on prenne le temps de chercher de véritables preuves. Son instinct avait parlé et la connaissant, elle restait persuadée que ses supérieurs lui feraient confiance. « Qui a dit que j’avais besoin de preuves pour vous coffrer. » Elle voulait lui faire peur pour qu’elle change un peu de façon de voir les choses. Les preuves viendraient plus tard. En attendant, une journée à trainer dans une cellule fermée à clé, ça changeait les idées et les remettaient un bon coup en place. Et c’était ce dont elle avait besoin, c’était indéniable. « Et il n'a jamais été question d'un procès. Ne vous inquiètez pas pour le système judiciaire, une bonne nuit en garde à vue ne l'a jamais dérangé. » Comme tu l’as dit, je n’ai pas de preuves.

Elle n’attendit pas bien longtemps avant de l’entrainer à ses cotés. Heureusement pour elle, les locaux du SHIELD étaient quelques mètres plus loin, une aubaine pour la rouquine. « Suis-moi. » Elle la prit par le bras et elles partirent en direction de l’endroit où elle allait calmement pouvoir attendre la fin de la journée. Elles pénétrèrent dans le batiment et Beth se dirigea immédiatement vers l’endroit où se trouvaient les cellules. Après des précédents déboires liés à des problèmes de hackage, il avait été décidé que tant que la menace persistait, on revenait à la bonne vieille méthode, une méthode efficace et ayant faite ses preuves, celle de la clé. « Après vous. » Elle la fit entrer, referma la porte derrière elle. « Quand tu seras prête à dire qui tu es, tu pourras sortir. » En attendant ma cocotte, tu vas rester là bien calmement. Elle referma la porte derrière elle. Et elle se dirigea vers l’étage des bureaux. Là-bas, elle aurait tout le temps pour analyser les échantillons qu’elle avait réussi à prélever sur son manteau, elle était forcément dans leur base de données.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 24 Juin - 20:30

Beth & Apolline

En plein dans le mille ! Ma phrase avait eut son petit effet et Beth était tombée en plein dans le mille. Si j’avais sus que revoir ma sœur serait aussi marrant, je l’aurais peut être fait plus tôt. Et je ne me suis absolument pas fait priée pour la suivre. Je sautillais presque à l’idée de passer du temps dans les locaux. Bien sûr, elle n’avait absolument pas parlé du SHIELD. Mais aller ! C’est de moi dont on parle ! Chercher à me cacher des choses était tout simplement futile. Surtout quand je peux parler aux téléphones portable et à, disons, toute forme de technologie ! Nous n’avions d’ailleurs même pas encore franchie les portes des locaux que j’étais déjà connecté à leur système et toutes autres ondes possible et imaginable dans le coin. S’en était presque mignon, ils avait doubler la sécurité virtuel et moi je dansais mentalement autour de leur défenses. J’eus un petit air faussement blessée quand Beth referma sans ménagement la porte de la cellule derrière moi. Je me retournais pour poser mes avant bras entre le barreau, exagérant encore plus mon expression en poussant ma lèvre extérieur comme si je boudais.

Es que j’aurais le droit à un dernier repas avant ma sentence ? Un burger king serait parfais ! Ou un kfc me conviendrait aussi !

Ok, la moquerie n’était pas vraiment bien. Mais Beth me sous estimait. Je constatais qu’à force d’être comparée à Blake Widow, les compliments lui était montée à la tête. Elle était peut être très forte, je n’en doutais pas puisque j’étais la première a le savoir, mais elle n’était pas si forte que ça puisqu’elle sous estimait celle qu’elle croyait avoir enfermer. Erreur qu’elle n’aurait clairement pas dut faire. M’enfermer au SHIELD n’était clairement pas une des choses les plus intelligentes qu’elle ai fait dans sa vie. Mais au final, je ne la blâmait pas vraiment puisqu’elle avait surement été conditionner par ses formations et entrainement pour devenir le parfais petit agent.

HEY HOMSTER ! JE SAIS QUI TU ES !

Beth s’était déjà éloignée et j’avais crié pour qu’elle m’entende parfaitement avant d’éclater de rire. Si elle croyait vraiment que je n’avais pas vue qu’elle avait trafiqué avec mon manteau pour ramasser quelques cheveux, elle pouvait tout de suite se mettre le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Et je surveillais mentalement toutes les entrées d’analyse génétique ou tout autre test qu’elle comptait faire. Quel aubaine pour moi qu’absolument tout soit informatiser ! Cela rendrait ma vie mille fois plus simple ! Mais en attendant, je ne comptais certainement pas l’attendre pour sortir de ce trou à rat. Je savais exactement qui contacter…
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Juil - 19:08


Retrouvailles, ou presque


Plus tôt dans la journée, Kayleigh avait sentit son téléphone vibré au fond de sa poche, c'était étrange, elle n'attendait pas d'appel ou de message de quiconque, mais elle était heureuse car au moins quelqu'un pensait à elle. Alors, toute souriante, elle avait ouvert son telephone et avait découvert que sa copine Apolline était au SHIELD sous surveillance. Elle lui avait apprit que la jolie rousse avait été enfermé par Beth Homster, soupirant, elle allait devoir rusé pour savoir où était sa copine.

N'étant pas au QG mais en pleine mission, elle dû finir plus vite que prévu son petite manège avant de partir pour son travail. Arrivant la bouche en coeur, son téléphone portable rangé dans sa poche, elle tenta d'abords de chercher un pass pour aller voir les cellules. Elle n'y avait pas accès encore, le SHIELD avait encore un peu de doute face au passé de la jeune femme. Du coup, elle ne savait pas où Apolline se trouvait.

Au loin, elle vit une touffe de cheveux, reconnaissant Beth, elle allait passer à l'attaque. Beth et elle ne s'entendait pas tant que ça, c'était une collègue, rien de plus. Kayleigh s'approcha d'elle en souriant. "Hey salut Beth! Quoi de neuf? Tu as attrapé des méchants aujourd'hui?" S'acouant au bureau de la jeune femme, elle prit une des patisseries qui étaient ranger dans une boite en carton sur la table.




claude gueuse
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Aoû - 1:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


Elle l’avait embarqué au sein du SHIELD. Elle s’en moquait bien du vol. Non, c’était la suite qui lui avait déplu. Elle ne concevait pas qu’on puisse ainsi se moquer d’elle. Ne pas donner son identité, c’était une belle blague. Alors maintenant, la jeune femme était de l’autre coté des barreaux. Peut-être que ça l’aiderait à réfléchir à ses actions et son comportement face à un agent. Et elle continuait en plus. La voilà qui faisait semblant de bouder. Oui, elle était vraiment tombée sur un phénomène. « Es que j’aurais le droit à un dernier repas avant ma sentence ? Un burger king serait parfais ! Ou un kfc me conviendrait aussi ! » La rouquine lève les yeux au ciel à cette phrase puis tourna les talons. Il n’y avait rien à répondre à une remarque pareil. L’ignorer était certainement la meilleure chose qu’elle pouvait faire. Quelques cheveux dans la main, elle s’éloigna de la cellule. « HEY HOMSTER ! JE SAIS QUI TU ES ! » La phrase la stoppa net mais celle qui était bien au fond d’une cage ne put le voir, Beth ayant déjà tourné au bout du couloir. Comment savait-elle qui elle était ? Elle ne pouvait pas le savoir. Alors qu’elle lançait les analyses génétiques, la phrase ne cessait de ressurgir dans son esprit. C’était impossible. Qui était-elle vraiment ?

La recherche continuait de tourner, passant de base de données en base de données sans résultat vraiment probants jusqu’alors quand une tête brune entra dans le bureau de l’agent. Beth sourit en reconnaissant Kayleigh tout en se demandant bien ce qu’elle venait faire là. « Hey salut Beth ! Quoi de neuf ? Tu as attrapé des méchants aujourd'hui ? » Elle la regarda prendre une des patisseries qui se tenaient sur son bureau sans vraiment comprendre ce qu’elle cherchait à faire. Elles étaient collègues certes mais ce n’était pas des amies très proches et il n’était pas commun que la brune fasse irruption dans son bureau. Et encore moins pour lui parler de la pluie et du beau temps. « Salut. » Un sourire naquit tout de même sur son visage. « La routine, je me prépare pour ma prochaine mission alors c’est plutôt calme. » Cette mission qui allait l’emmener loin des siens pour un bon bout de temps. Une mission intéressante dont elle ne lui parlerait pas. « Des méchants, c’est beaucoup dire. » Elle repense à l’insolente qui se tient dans une cellule. « Plus une personne à qui il peut être utile de rappeler l’autorité avant qu’elle ne dégénère. » Elle n’entre pas dans les détails, de toute façon, elle ne voit pas pourquoi ça l’intéresserait. C’est juste par politesse qu’elle lui demande ça. La raison de sa venue doit être toute autre. « Qu’est-ce qui t’amène dans mon bureau ? » Ne pas tourner autour du plat, elle pourrait en faire sa devise. Elle se tait, attendant de savoir ce que la brune veut obtenir d’elle ou en quoi elle peut avoir besoin de son aide.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Sep - 18:34


Retrouvailles, ou presque


La Jeune femme allait venir en aide à sa meilleure copine, elle l'a savait dans une cellule non loin du bureau de Beth et il fallait bien qu'elle passe par elle pour trouver cette cellulle -Ou plutôt, elle avait eut de venir voir Homster avant d'aller voir Apolline juste pour le challenge-. Elle était alors venue d'une façon amical dans le bureau de l'agent et avant même prit ses aises en mangeant une patisserie.

Même si elles n'étaient pas copines, Kayleigh et Beth cohabitaient bien ensemble, disont qu'elles ne se cherchaient pas des noises commes avec d'autre. Beth lui annonça qu'il n'y avait pas vraiment de 'méchants' de coffrer de son côté, juste une demoiselle insolente : Apolline. La jeune femme se mit à sourire. "Oh, bah alors pourquoi tu ne l'as pas plutôt remise à la police? " Elle regardait la jeune femme en haussant les épaules "Au moins il y aurait une celulle en plus si jamais quelqu'un arrive avec quequ'un de dangereux."

Il fallait être fine, être subtile pour ne pas que la jeune femme ne se doute que l'ancienne mafieuse connaissait la mutante. "Elle est si insultante que cela?" Elle regarda ensuite l'écran d'ordinateur de la jeune femme et fronça les sourcils. "Tu fais quoi? "

claude gueuse
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Sep - 23:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


L’arrivée de Kayleigh dans son bureau avait étonnée Beth mais elle ne resta pas focalisée dessus. Elle voulait peut-être uniquement parler de choses et d’autres. Mais pourquoi ? Ce n’était pas une chose qu’elles faisaient habituellement. « Oh, bah alors pourquoi tu ne l'as pas plutôt remise à la police? » C’est qu’elle voulait des détails la collègue. « Au moins il y aurait une cellule en plus si jamais quelqu'un arrive avec quelqu'un de dangereux. » La rouquine sourit à cette remarque. « Il y avait quelque chose en plus, je sais pas quoi dire. » Elle se tut quelques instants répondant par la même occasion aux deux autres questions de sa collègue. « Au moins, ici je peux faire tourner les logiciels de reconnaissance. » Elle marqua quelques instants de pause avant d’éclaircir la situation. « Tout le monde ne refuse pas de donner son identité à un agent. Seulement les personnes qui ont vraiment quelque chose à cacher. Et ça semblait tellement l’amuser de venir faire un petit tour en garde à vue. » Ce qu’elle cherchait à faire dans la banque, c’était autre chose, mais la suite des choses restait à étudier de près. « Et puis, quand je l’ai prise, elle était tout de même en train de trafiquer des choses louches dans une banque. » Elle n’aurait pas su dire quoi, mais c’était bien sûr qu’elle n’était pas innocente. Son refus de donner son identité allait de paire avec. « Donc, elle peut bien rester un peu ici le temps que je trouve qui se trouve dans cette cellule. » Est-ce que ça suffirait à contenter sa collègue niveau réponse ? Elle l’espérait. De toute façon, il n’y avait pas plus à dire. Il fallait juste qu’elle attende les résultats. Après qu’elle ait patienté un peu, la dangereuse criminelle pourrait ressortir tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Sep - 0:00

Beth & Apolline

J’affichais un sourire qui ne paraissait satisfait qu’en surface. Je ne prenais vraiment plaisir à faire tourner Beth en bourrique. Mais  je n’aimais pas non plus particulièrement le SHIELD. Ma jumelle avait décidé de suivre les traces de notre père. Moi je ne tenais même pas de notre mère et j’avais fait tout l’inverse de ce que lui ou Beth aurait fait. J’étais partie peu de temps après notre arrivé au états unis et si l’idée de rentrer m’avait parfois tenter, je ne l’avais jamais fais puisque je n’avais jamais été vraiment en pleine maitrise de mes pouvoirs avant d’abandonner l’idée. Alors j’avais continué ma vie. Evitant Manhattan le plus possible. Mais ça, c’était avant que je rencontre James Barnes. Depuis j’effaçais toujours autant mes traces mes comme j’avais toujours tendance à changer le lieu du rendez-vous a la dernière minute, parfois même sans prévenir, je fréquentais un peu plus ce quartier de New York.

J’avais commencé à vouloir porter une main à mes cheveux, ma coiffure comportait quelques épingles et je savais que je pouvais sortir de la cellule sans problème. Surtout en suivant l’avancement de Kayleigh via son téléphone. Mais je me ravisais. Penser à Bucky m’avait donné une idée et j’étais curieuse de voir la tête de Beth quand elle verrait le résultat à l’écran. J’avais donc quitté les barreaux puisque je ne pouvais plus voir directement ma jumelle. Je m’assis et je relevais mes cheveux en un chignon avant de mettre ma capuche. Ce n’était pas vraiment la saison, mais je ne voulais pas plus de mon adn disperser dans la cellule. Je fermais les yeux en m’adossant au mur. Je n’en avais pas réellement besoin mais j’avais une meilleure visualisation de ce que je faisais.

Je laissais sa reconnaissance courir pendant un moment. Evitant soigneusement que ce soit ma véritable identité qui ne s’affiche à l’écran. Et je créais mon personnage. Rebecca Barnes. Petite fille de Rebecca Barnes. La sœur de Bucky qui vivait actuellement à Shelbyville. Les informations étaient extrêmement faciles à trouver puisque j’avais discuté de sa sœur avec James. Je savais parfaitement où chercher et je contenais un sourire pour qu’il ne soit pas prit à la caméra de surveillance. Un fois tout le background mis en place et mon attention totalement focaliser sur l’ordinateur de Beth, je laissais les informations s’afficher. Je résistais même à la tentation de trouver une camera mais pas a la tentation d’écouter la conversation via le téléphone de Kayleigh. J’étais bien trop curieuse pour ça. Très peu de personne savait que James Barnes avait une sœur. Et voilà que Beth avait officiellement dans une cellule du SHIELD la petite fille du nouvel Avengers.
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Sep - 16:23


Retrouvailles, ou presque


Kayleigh Connelly était le genre d'agent qui se mettait tout le temps en danger, la preuve était qu'elle avait une double identité. Mais personne ne le savait On l'a connaissait juste comme une casse coup au SHIELD, un peu trop curieuse par moment.

Cette fois ci, elle se retrouvait dans une situation plutôt compliqué, elle devait faire échappé sa copine Apolline qui avait été enfermé dans une celulle par la gentille et "la plus juste des agents du SHIELD" Beth. Il fallait être fin et savoir retombé sur ses pieds si jamais ça allait trop loin. Quoi qu'il en soit, Apolline allait lui devoir une fière chandelle une fois sortie de ce pétrain. L'agent Homster lui raconta alors que cette personne avait quelque chose en plus, tu m'étonnes! Elle était juste une mutante mais à part ça, rien de grave, d'ailleurs, elle ne savait même pas si elle était répétorier dans les fichiers du shield. La jeune femme haussa les épaules. "Si ça l'amusait tant, peut-être qu'elle était simplement saoul,Et puis pour un rien, on peut trouver ça louche de nos jours"  

La jeune ex mafieuse regarda alors son interlocutrice. "Je vais aller la voir, si tu veux, j'ai du flair pour les personnes génétiquement modifié ou non, et peut-être que j'arriverais à savoir pourquoi elle était à cette banque." Elle lui fit un sourire. "Tu es un peu trop formelle Beth, voilà sans doute pourquoi elle n'a rien voulu te dire, il faut y aller à la cool. C'est quoi le numéro de sa celulle?"

L'écran de l'ordinateur de Beth ouvrit alors une fenêtre, montrant alors l'identité de celle qui était en celulle, Kayleigh  tentais alors de cacher son sourire qui s'affichait sur ses lèvres. Sacré Apolline, elle aurait très bien pu réussir à sortir toute seule. Elle fit alors une grimace en pointant l'écran avec son doigt. "Regarde qui tu as attrapé! C'est pas possible sérieux! Voilà pourquoi elle ne voulait pas te donner son identité! C'est la soeur du soldat de l'hiver!"

claude gueuse
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Sep - 19:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


Saoul ? Non, elle ne l’était pas, la rouquine en aurait mis sa main à couper. Mais elle ne répondit rien, se contentant de regarder sa collègue un peu étonnée de la voir défendre une prisonnière, d’autant plus qu’elle ne l’avait pas croisée. Comment pouvait-elle faire des hypothèses de la sorte sans avoir vu celle-ci. « Je vais aller la voir, si tu veux, j'ai du flair pour les personnes génétiquement modifié ou non, et peut-être que j'arriverais à savoir pourquoi elle était à cette banque. Tu es un peu trop formelle Beth, voilà sans doute pourquoi elle n'a rien voulu te dire, il faut y aller à la cool. C'est quoi le numéro de sa celulle ? » Mais pour qui se prenait-elle ? C’était juste une grosse blague, là !  D’autant plus qu’elle l’avait joué plus que cool en demandant juste un nom et en disant qu'elle se tairait pour ses soupçons. « Jusqu’à preuve du contraire, mes méthodes fonctionnent, mais merci pour la proposition. Quand j’aurais besoin d’aide, celle qui la joue pas cool te sifflera. » Beth commençait à se poser des questions. Pourquoi s’intéressait-elle tant à celle qui croupissait en cellule. Et puis, c’était une nouveauté aussi, qu’elle avait du flair pour les personnes génétiquement modifiées. Beth en avait aussi, et dans ce cas, sa sonnette d’alarme s’était allumée. Et puis, vu comment elle avait été gentille au début, il n’y avait aucune raison qu’elle n’ai pas voulu donner son nom.

Elle n’eut pas le temps de voir la suite que voilà qu’un résultat apparaissait sur son écran d’ordinateur. Avec celui-ci un nom et la photo de celle attrapée. Beth en resta sans voix. Ce n’était pas possible. « Regarde qui tu as attrapé ! C'est pas possible sérieux ! Voilà pourquoi elle ne voulait pas te donner son identité! C'est la soeur du soldat de l'hiver!" » Sa sœur, elle en doutait. « Plutôt sa fille ou sa petite-fille non ? » Elle se tut quelques instants. « Et bien il sera très content de la remettre dans les rangs du départ. » De toute façon, elle ne voyait pas pourquoi elle s’en serait cachée si elle était la petite fille de l’Avengers. « Ca reste trop louche. Toi, tu es la petite fille d’un avenger et un agent de police t’embête, tu dis rien ? Tu arrives là où ton grand-père travaille et tu dis encore rien ? » Parce que Beth, elle s’en serait servie comme d’un argument, c’était une évidence. Et puis, petite-fille ou pas, retourner passer quelques heures en prison, ça ne ferait que lui remettre les idées un peu plus en place.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Oct - 19:26


Retrouvailles, ou presque


Kayleigh s'était fait gentiment rembarré par Beth, c'était à prévoir, elle l'avait chercher en l'a traitant de "pas cool" mais ce n'était pas une raison pour ne pas lui donner le numéros de la celulle, décidément, rien n'était simple quand on avait face à nous un membre de la famille Homster.

Il fallait qu'elle fasse un peu plus attention. Pourquoi? Parce qu'elle insistait trop, elle savait que la question "Pourquoi ca t'interesse tant?" allait être poser tôt ou tard et Kayleigh allait devoir répondre du tac au tac un truc tirer par les cheveux. Cependant, elle n'eut le temps de quoi que ce soit puis qu'Apolline avait réussit par un tour de passe passe , à indiquer qu'elle était un membre de la famille Barnes.

Bon c'est vrai que sa "soeur" ça aurait été étrange. La jeune femme haussa les épaules en regardant Beth. "Fille ou petit-fille, de toute façon, il s'agit d'un membre de al famille des Avengers et je doute que papa Barnes ou grand-père Barnes soit d'accord d'avoir une fille ou petit fille méchante. Je pense que tu n'as pas de soucis à te faire. " Même si tout semblait concorder, Beth continuais de trouver ça louche, Kayleigh croisa alors les bras en riant un peu. "Mais il te faut quoi pour que tu sois rassurer? L'ordi' annonce son identité. Si elle ne t'as rien dit, c'est parce qu'elle ne veut, sans doute  pas, être connu comme un membre de la famille Barnes. Moi perso', si j'avais Stark comme papa, je m'en vanterais pas!"

Kayleigh était à deux doigts de réussir à faire craqer la rousse, elle en était sûre, grâce à Apolline, elles allaient réussir à l'a rendre vulnérable et elle allait craqué. Bon sang, Firefox allait vraiment devoir lui payer un verre pour l'avoir embarqué là dedans!

claude gueuse
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Nov - 22:21

Beth & Apolline

Ha ! Grande sœur ! Je serais presque peinée de devoir te faire ça. Si seulement tu ne m’avais pas laissée dans cette cellule bien froide comme la pire des criminelles que tu penses que je suis. Je veux bien avouer que je ne suis absolument pas un ange ! Je suis même une criminelle. Mais je voulais simplement un peu de cash. Peut être que c’était le fameux lien entre jumelle que j’avais tant essayée de détruire qui avait attirer ton attention sur moi.

A croire que ma petite distraction arriva pile au bon moment puisque Kay semblait en difficulté avec Beth. A vrai dire, je ne la blâmais pas vraiment. Rien ne l’avait préparée à se retrouver en face de ma jumelle qui pourtant devait être mon parfait opposé. Elle était tout ce que je n’étais pas. Tout ce que je ne serais jamais. La fille parfaite. Peut être un petit peu trop sérieuse à mon goût, mais ça, je n’avais que moi à blâmée. C’était ma disparition qui l’avait rendu ainsi.

Cela ne m’empêchait tout de même pas de sourire intérieurement. A la caméra j’étais toujours assise et adossée au mur, la tête reposant sur celui-ci et les yeux fermer. Mais mon identité d’emprunt me faisait sourire. Bucky serait très certainement déprimé par toute cette histoire comme il l’était si souvent par mes « gaminerie ». Mais ça faisait partit de mon charme ! J’espérais tout de même qu’elle n’allait pas l’appeler pour qu’il vienne me récupérer. Quoi que je pourrais réussir à me sortir d’une situation avec lui. Pas pure précaution je fis même apparaître un dossier médical quasiment clean, laissant juste quelque trace de défaillance rénal simplement pour rendre le truc un peu plus réel. Et j’ajoutais même un numéro de téléphone supposé être celui de la mère de Rebecca. Bien sûr, si elle pensait vraiment tomber sur la mère de cette personne qui s’existait même pas, elle pouvait se mettre le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Le numéro n’existait même pas, je m’assurais simplement de veiller à lui donner un résultat si jamais Beth voulait tenter une recherche ou même appelé.
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Nov - 21:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retrouvailles, ou presque...


Cette histoire était bien trop louche pour que Beth la gobe. Une petite fille d'un avenger au sein du SHIELD et qui ne disait rien, ca l'étonnait beaucoup. Mais c'était comme ça. Alors elle écouta attentivement les remarques, plus qu'inutiles, de sa collègue. Déjà elle ne comprenait pas pourquoi elle était là, mais c'était comme ça. Et puis, l'autre n'avait rien voulu lui dire, tant pis. Mais en attendant, elle allait passer un petit bout de temps en cellule, ça la ferait réfléchir sur sa façon d'être face à des agents qu'ils soient de police ou d'une autre entité. « Eh bien je lui dirais la prochaine fois que je le croiserai. Comme ça, il pourra la garder à l'oeil et lui éviter des problèmes. Il aurai de toute façon, certainement plus d'impacts sur elle que nous vu sa réaction. » Oui, elle verrait ça directement avec l'avenger, ça irait plus vite. De toute façon, elle avait à peu près le même âge que la jeune femme, ce n'était pas elle qui pourrait la résonner. « Ouais, je vois, mais même, moi j'aurais tout tenté, surtout si j'avais su qu'il l'apprendrait dans tous les cas. Et puis, elle connaît le SHIELD, elle aurait dû comprendre qu'on trouverait bien qui elle était. » Elle l'aurait fait. Elle aurait hurlé s'il l'avait fallu qu'elle était la fille de Garence Homster et que c'était une injustice. Pas pour la convaincre elle, pour convaincre tous les autres. Et elle aurait aussi compris que sans le dire, elle était dans un des endroits les plus high-tech des USA et que quelqu'un allait bien le découvrir. Mais bon, cette fille devait être vraiment étrange. « Bon, je vais te laisser, je retourne au boulot. » Elle lui sourit. Elle ne sait pas quoi dire. Elle sait qu'elle est passée à coté de quelque chose, elle n'arrive juste pas à dire quoi. En attendant, la gamine, qu'elle ait juste voulu jouer, se montrer insolente ou autre allait encore rester un peu derrière les barreaux, ça ne pourrait pas lui faire de mal.

2h plus tard. Elle se dirige vers la cellule en sifflotant. Même si elle sait qu'il lui manque des éléments, elle reste fière d'elle. Oui, parce qu'elle aura eu le dernier mot. L'autre a bien mérité de passer un peu de temps derrière les barreaux. Leurs regards se croisent à travers la vitre. Elle résiste à l'envie de lui tirer la langue comme une gamine. Elle s'était foutue de sa gueule, mais au moins, elle avait le retour de la médaille. « T'as eu le temps de réfléchir à ton comportement ? » Elle prend la clé attachée à sa ceinture et ouvre la cellule avant de l'accompagner dehors. « T'as plutôt intérêt à ce que je te revois plus. Je peux t'assurer que je t'ai à l'oeil. » Tout comme son grand-père allait l'avoir. Elle ignorait juste qu'elle ne la reverrait certainement jamais. Elle la regarda partir, persuadée  d'avoir fait face à une grosse prise, mais sans preuves suffisantes pour l'accabler vraiment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Autres endroits-