◊ Il fallait me dire que tu te sentais seul ♥ Buckynours

 :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 2 Juin - 22:59

Buckynours & Apolline

En d’autres circonstances, j’aurais probablement essayé de lui mordre le doigt qui venait titiller sa joue. Mais la situation ne s’y prêtait pas vraiment et puis… Il avait beau avoir des micros capteur dans le bras, je n’avais certainement pas envie de me casser les dents. Mais tôt ou tard, je finirais bien par me venger.

Néanmoins, je détournais le visage en gonflant légèrement les joues comme le faisait les enfants et je vins poser ma main sur son avant bras pour le baisser. Dans mon mouvement ma main glissa vers son poignet et mes doigts se refermèrent sur sa main. Pendant une seconde j’avais l’impression que ma main était minuscule par rapport à la sienne. Mais c’était probablement le cas puisque j’étais largement plus petite et menue que lui.

Je le laissais parler. Je l’écoutais avec attention, presque comme si je buvais ses paroles, mais j’étais également plongée dans mes propres pensées. Mes relations avec ma famille étaient probablement irrécupérables. Mais j’avais tout foutu en l’air moi même. Ce n’était pas quelque chose qu’il avait fait. Sa sœur était peut être physiquement plus âgée que lui, mais j’étais persuadée qu’elle voudrait le revoir. Au fond, je savais qu’au point où nous en étions j’aurais probablement pus obtenir tout et n’importe quoi de sa part puisqu’il me demandait ce que je voulais en échange de cette information.

Je veux…

Je gardais ma main droite fermer sur la sienne, je relevais la main gauche pour l’approcher de son visage, posant le bout de mes doigts sur le côté de son front et je laissais mes doigts glisser dans ses cheveux avant de se stopper dans son cou. Du bout des doigts, je jouais avec une mèche de ses cheveux. J’avais toujours mon petit sourire malicieux aux lèvres et je laissais doucement le silence s’installer. Mon regard avait suivit le mouvement de ma main et restait un petit instant perdu dans ses cheveux avant de se replonger dans ses yeux.

Que tu ailles voir ta sœur.

J’étais on ne peut plus sérieuse. J’étais persuadée qu’il s’attendait à toutes les demandes possible et imaginable de ma part puisque j’avais le chic pour demander ce que personne ne demandait. Mais quand on y pensait, personne ne lui aurait fait cette demande en échange d’un renseignement personnel.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Juin - 17:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky s’amusait de la réaction d’Apolline. Elle était de nouveau la jeune femme malicieuse qui avait des réactions disproportionnées à ce qu’il faisait. Sa tête avec ses joues gonflées lui donnait envie de rire, mais il resta avec son simple sourire, rentrant dans son petit jeu. Il referma ses doigts sur les siens quand elle prit sa main, tandis qu’il répondait à ses questions sur Rebecca et sa situation familial.

Il était vrai que, lorsqu’il se trouvait en France et que Fury avait pris contact avec lui, la figure iconique du Shield l’avait aidé à savoir ce qu’il était advenu de sa famille. Bucky s’était demandé ce qu’avait bien pu devenir ses frères et sa soeur, et il avait été étonné de savoir que Rebecca vivait toujours, et il avait même trouvé où qui plus est. Seulement, c’était peut-être bête à dire, mais le brun n’avait pas trouvé le courage pour aller la voir, car ce serait affronté en quelque sorte une partie d’un passé enterré.

« Tu veux ? »

Son ton mystérieux commençait à faire se questionner un peu plus Bucky. Depuis qu’elle était arrivée, il avait bien vu qu’elle savait se jouer d’une situation et le fait de lui avoir demandé ce qu’elle souhaitait était à ses risques et périls. Il ne pouvait en aucun cas deviner ce qui allait passer dans la tête de la rousse et sa phrase en suspension ne faisait qu’instaurer un certain mystère.

Bucky appréciait le contact quand Apolline laissa sa main se promener pour aller jouer avec ses cheveux. Il voyait bien qu’elle avait l’air de prendre un malin plaisir à le laisser attendre et il se demanda un instant si elle n’avait pas à la recherche de l’ultime bêtise à dire.

Et la fin de la phrase tomba et Bucky ne cacha pas son petit étonnement. Il avait été surpris qu’elle demande cela, mais au final ce n’était pas si étrange. La jeune femme avait continué sur le sujet de Rebecca et c’était tout à fait digne d’elle de proposer cela.

« Tu sais, elle n’habite pas la porte d’à côté. Shelbyville est assez éloigné de New York. »

Lui aussi avait retrouvé son sérieux quand il avait dit cela. Durant ses recherches, il avait appris que ça soeur était retournée dans la ville de leur enfance et cela n’avait pas été une grande surprise. Peut-être que lui aussi en aurait fait de même s’il avait eut le droit de vieillir et d’avoir une retraite. Mais bien vite il retrouva un petit sourire avant de fixer Apolline.

« On ne devait pas parler de toi aussi au début ? »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Juin - 22:52

Buckynours & Apolline

Sa main était froide et je sentis un frisson remonter le long de mon bras droit. La sensation ne me dérangeait pas vraiment et je m’occupais l’esprit en jouant avec ses cheveux de mon autre main. Je plongeais mes doigts dans sa chevelure avant d’isoler une mèche  de ses cheveux que je commençais a entortiller autour de mon doigts. L’air totalement surpris qu’il affichait en entendant ma demande ne fit que m’amuser. Je contemplais son expression avec un sourire aux lèvres.

Ok, c’est peut être un truc genre… 1 144km et une cacahuète. Soit 11 heures de voiture. Mais c’est à deux heures d’avion. Et je suis sûr que tu connais quelqu’un avec un avion que tu pourrais emprunter. Et je crois savoir que tu sais piloter un hélicoptère. Tu n’as absolument aucune excuse pour ne pas aller la voir.

Je gardais mon sourire. Ok, j’avais peut être rapidement chercher les informations en me connectant au net. Je savais aussi quand partait le prochain avion, mais ce serait légèrement suspect de lui annoncer ainsi sans, encore une fois, expliquer que j’étais une mutante et que je contrôlais toute forme de technologie ainsi que la plus part des ondes qui nous entourait. J’abandonnais sa mèche de cheveux pour venir poser mon index sur son nez, toujours amusée.

Je te propose un deal. Tu vas voir ta sœur. Et je t’en dirais plus sur moi.

Ça paraissait peut être un peu egocentrique, sortit de son contexte. Mais je ne faisais que proposer ce qu’il voulait. Bon, a la base j’étais venue ici parce qu’il voulait me convaincre de ne pas poursuivre les activités que j’avais prévus pour la soirée. Je devais bien avouer que ce qui ce passait ici était bien plus intéressant que ce que j’avais de prévus. J’étais mitigée sur la question. Mais es-que ne pas poursuivre mes plans ne ferais que lui donner raison alors que je voulais lui prouver mon "innocence" ?

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Juin - 22:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il est vrai qu’annoncer que Shelbyville semblait un peu loin, n’était pas la meilleure des excuses. Bucky avait mille façon de s’y rendre et, même si l’avion n’était pas en tête de liste, n’étant pas très discret de par leur portique de sécurité, il n’était tout de même pas confiné à la tour. Seulement le brun ne se voyait pas vraiment débarquer à l’improviste chez sa soeur alors qu’il n’avait pas donné de nouvelles depuis bien trop longtemps.

Une nouvelle fois le sourire d’Apolline semblait en dire long. L’ancien soldat ne pouvait pas déchiffrer exactement ce qu’elle pensait, mais c’était pour cela que son expression parlait pour la rousse. Il laissait entendre qu’elle allait encore sortir quelque chose en réponse à son excuse et il était curieux de savoir quoi. Et il n’eut pas bien longtemps à attendre d’ailleurs.

Bucky haussa un sourcil à l’entendre. La jeune femme avait été précise sur ce coup et il ne pouvait qu’en être étonné. Mais en plus d’être surpris, il avait aussi dû mal à comprendre quelque chose. Comment Apolline avait elle fait pour lui sortir les données aussi facilement. Comme si elle les connaissait par coeur.

« Tu as raison sur le fait que je sais piloter, mais explique moi quelque chose. Comment connaît-tu la distance entre les deux villes ? C’est pas quelque chose que l’on connaît par coeur habituellement. »

Là-dessus, il ne comptait pas abandonner avant de réellement savoir. Encore cela aurait été Vision qui lui aurait dit ça, il n’aurait pas cherché bien longtemps, mais contrairement à lui, Apolline n’était pas vraiment une intelligence artificielle pré-programmée par Stark.

Alors que la rouquine venait titiller son nez, Bucky attrapa sa main avec un sourire pour y enlacer ses doigts.

« Je pourrais bien aller voir Rebecca un jour ou l’autre, mais avant j’aimerais bien que tu m’expliques comment tu as su pour la distance. »

Le brun n’allait pas faire son buté en restant campé dans sa position de ne pas renouer avec le seul membre de sa famille qu’il lui reste, mais il n’allait peut-être pas le faire immédiatement. C’était quelque qui mettait un peu de temps à se mettre en place.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Juin - 23:21

Buckynours & Apolline

Note mental : arrêter d’être précise quand je cherches des infos sur le net… Mais c’était mon erreur, j’avais baissé ma garde et je n’avais même pas cherché à brouiller les pistes, si mince soit-elle. Et il m’aurait réellement déçu s’il n’avait pas noté mon erreur. Mais je me gardais bien de le laisser voir quoi que ce soit sur mon expression.

Je me contentais de lui sourire en silence alors qu’il saisissait ma deuxième main pour glisser ses doigts entre les miens. Le geste ne fit que me faire sourire un peu plus et je sentis mes joues prendre une très légère teinte rosée. Je laissais ma main droite dans la sienne reposer sur ma cuisse alors que je rapprochais sa main droite au niveau de mon visage comme pour cacher mon petit sourire en reposant mon visage contre sa main durant quelques secondes.

Tu sais ce qu’il te reste à faire pour que je te réponde…

Non, il n’aurait pas cette information aujourd’hui. Et a moins qu’il ne soit extrêmement convaincant, je doutais de la lui révéler de si tôt. Je n’avais pas non plus envie de lui mentir en prétendant que j’étais passionnée de géographie. Je l’avais étudiée à l’école comme tout le monde mais j’avais largement préfère faire d’autres chose, largement moins honorable. Mais j’avais fais mes choix. Et tout ce qui pouvait mettre en rogne mon père me convenait parfaitement.

Je pouvais sentir la chaleur de sa main se dégagent sur la mienne et sur mon visage. Je n’étais pas vraiment sûr que je pourrais chasser le rose qui me montait aux joues avec une telle chaleur si proche de mon visage, j’aurais probablement dût coller mon visage à son autre main dont la fraicheur du métal aurait bien plus aider mais je n’en fît rien et gardais sa main dans la mienne pour cacher une partie de mon petit sourire malicieux sans quitter son regard du mien.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Juin - 15:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dès qu’il l’avait entendu prononcer la distance, Bucky avait compris qu’il y avait quelque chose à creuser. Apolline avait beau faire sa mystérieuse, il avait eu l’impression d’avoir une réponse tout droit sortie d’internet. Encore qu’elle puisse donner des durées de trajet, ça aurait pu passer inaperçu, mais en étant aussi précise, elle avait sûrement dévoilé une information de trop. Sans compter que son sourire silencieux continuait de lui faire penser qu’elle cachait quelque chose d’important.

Le léger teint rosé de la rousse amusa Bucky. Les réactions de ce type, alors qu’elle montrait son côté malicieux depuis son arrivée faisait sourire l’Avengers. Il la laissa guider sa main jusqu’à son visage et écouta sa réponse. Cela aurait été trop facile qu’elle lui dévoile tout rapidement et s’était attendu à un peu de mystère de sa part. Et Apolline avait l’air de bien camper ses positions.

« Je n’ai même pas le droit à un petit indice ? Je t’ai parlé de Rebecca. À toi de me dévoiler quelque chose. »

Il avait dit ça d’un air taquin, répondant à l’air mystérieux de la jeune femme. Sa main avait beau servir de cache, il a sentait sourire et le voyait dans ses yeux qui étaient plongés dans les siens. Il n’avait pas cillé et soutenait son regard, cherchant à déchiffrer ce qu’elle cachait au fin fond de ses iris.

« Mais pourquoi tu insistes tant pour que j’aille la voir ? Si je n'avais pas évoqué Rebecca, tu n’insisterais pas autant. »

Il était curieux de savoir ce qui la poussait à se faire aussi insistante. C’était comme si elle s’en était fait une priorité et pourtant. Cela rendait la situation quelque peu ironique. Bucky avait fait venir Apolline pour la convaincre de ne pas effectuer ce cambriolage qu’elle avait prévu, et c’était elle qui se retrouvait à le convaincre de renouer avec sa famille restante. Les rôles s’étaient inversés.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Juin - 18:34

Buckynours & Apolline

Ok, clairement, j’en avais trop dit. Je n’aurais pas dût. Mais ne ditons pas que l’erreur est humaine ? Pardon ? Je ne suis plus humaine ? Oui, c’est vrai. Mais je l’ai été et contrôler la technologie ne changera jamais ça. Mais on peut dire que je suis aussi humaine que Bruce Banner par exemple. Sans le côté gros truc vert pas content bien sûr. Non, moi je me contentais de serrer mon petit cul dans un short mauve et coincer ma poitrine dan un t-shirt court moulant. Je ne prenais même pas la peine de dissimuler mon visage. Ok, j’étais peut être un peu provoquante. Mais je pouvais faire tout et n’importe quoi pour attirer l’attention sur moi. Ce qui était tout à fait ironique quand on considère que je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour effacer toute trace de mon existence. Pour le moment Apolline Homster n’était qu’une jeune femme qui avait fuguée à dix huit ans et que l’on n’avait jamais retrouver. Sachant que je n’étais que partit dans un autre quartier de New York, je ne tirais pas mon chapeau bas à la police de la ville…

Je laissais sa première question en suspend. Je ne savais pas ce que je pouvais lui révéler d’autre sur moi sans  lui dire que j’étais la fille de Garance Homster du SHIELD. Enfin, si, il y avait maintenant tellement de chose sur moi qui n’était plus relier à ma famille. Mais je n’avais pas envie de parler de moi. Pourtant je savais que ce serait inévitable à un moment où un autre. J’espérais garder mes secrets le plus longtemps possible. Pourtant je ne faisais pas vraiment ce qu’il fallait pour. Ma proximité actuelle avec lui en était la preuve. Ou le fait que j’utilisais toujours mon prénom de naissance alors que j’aurais pût me créé une toute nouvelle identité. Tout au fond, je savais parfaitement que mon petit manège ne tiendrait pas éternellement. Mais la question était, es-que cela me dérangerait réellement de partager tous mes petits secrets avec lui ? Ou es-que tout ce que je faisait actuellement n’était qu’un peu de cinéma pour essayer de lui faire croire que je n’étais pas la criminel qu’il pensait ?

Pourquoi ?

Mon sourire disparût peu à peu et mon visage regagna sa teinte pâle qu’il avait habituellement. Je n’arrivais pas à le quitter des yeux, mais au fond mon regard s’était fait bien plus sérieux que jusqu’à maintenant. Sans m’en rendre compte ma main droite resserra son emprise sur sa main bionique alors que je libérait mon autre main pour venir la poser sur sa joue et je la laissait glisser sur sa peau jusqu’à ce que son oreille se trouve entre mon annulaire et mon majeur.

Parce que tu n’as pas demandé ce qui t’est arrivé. Parce que personne ne t’a jamais demandé ton avis. Parce que je sais que si tu avais eut le choix, rien de tout ce qui t’es arriver ne serait arriver. Et tu n’aurais pas eut à combattre tes amis.

Je devais l’avouer, j’étais peut être déterminée à le réunir avec sa sœur car c’était quelque chose que je ne pouvais clairement pas faire. Mais j’avais fait ce choix. J’avais décider d’agir contre mon père et que mes « amis » soit de moins en moins fréquentable. Et même si je m’étais un peu fait piégée pour cette fameuse nuit dans ce laboratoire, j’en étais l’entière responsable. Le choix était le mien et je l’assumais pleinement.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Juin - 17:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le silence de la rousse face à sa question n’étonna guère Bucky. Se serait faire une grossière erreur de croire qu’Apolline se livrerait aussi facilement et, même s’il avait tout de même espérer avoir une quelconque information, il s’était attendu à une non-réponse ou alors à une autre malice de sa part. Il y avait tant de mystère autour d’elle, mais le brun n’allait pas abandonner. Un jour où l’autre il finirait bien par en savoir un peu plus sur la rousse, qu’il le découvre par lui-même ou que ce soit elle qui se confie. De ce que l’ancien soldat avait vu, rien ne restait bien longtemps secret dans la Grosse Pomme.

Lorsque la jeune femme répéta son mot interrogatif, Bucky sorti de ses pensées où il s’était plongé un bref instant. Elle avait donc finalement décidé de rester silencieuse au sujet de cette mystérieuse façon dont elle a pu donner la distance en se concentrant sur le fait que l’Avengers lui avait demandé pourquoi elle voulait tant qu’il aille voir Rebecca. Il lui avait demandé cela, car il la voyait insister depuis quelques minutes, se servant même de cette volonté pour taire des informations. Son comportement avait amusé Bucky, mais maintenant le sérieux avait plus sa place que les taquineries qui fusaient depuis l’arrivée de la jeune femme.

Alors que sa main en chair et en os était libéré par Apolline, Bucky la laissa se reposer sur les hanches de la jeune femme, alors qu’il sentait son emprise se resserrer sur son autre main. Il écouta en silence les raisons pour lesquelles elle le poussait à faire un saut à Shelbyville et resta un instant pensif. C’est vrai que le seul réel choix qu’il avait eu lorsqu’il était le Winter Soldier tant redouté, avait été de finalement prendre la décision de fuir tout cela. Avant qu’il ne quitte le sol américain après l’histoire de Washington, il avait toujours suivi les ordres, on lui avait toujours dicté ce qu’il devait faire et il n’avait jamais eu son mot à dire. En même temps, qui irait s’enquérir de l’opinion d’un simple pion sur l’échiquier d’une organisation criminelle ?

Reposant sa main sur celle qu’Apolline avait posé contre sa joue, Bucky lui répondit finalement, bien que parler de ce qui s’était passé n’était pas son sujet de conversation favori.

« C’est vrai que je n’ai jamais demandé à ce que tout cela se produise. Mais on ne peut pas changer le passé et je ne peux qu’aller de l’avant. C’est long, mais un jour les gens finiront sûrement par oublier qui était le Winter Soldier, Hydra finira par être démantelé et tout ce qui c’est passé ne sera qu’une page de plus dans l’histoire. »

De toute façon il ne pouvait rien changer a ce qui s’était passé et ne pouvait que l’accepter. Oui il n’avait rien demandé, parce qu’on ne lui avait pas laissé le choix. Parfois il lui arrivait de se demander comment aurait été sa vie s’il n’avait pas chuté de ce train et comment tout ça se serait fini.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Juin - 1:34

Buckynours & Apolline

Au fond, peut être que cette petite bulle n’était pas vouée à se brisée. Je ne savais pas si y ajouter ma détermination était réellement une bonne idée mais il était déjà bien trop tard pour faire demi tour. On pouvait même presque dire que j’étais au pied du mur. Mais au fond, j’avais tout de même réussit à détourner l’attention. Cette fois-ci, ce n’était pas sûr moi, Apolline, que je l’avais posé mais bel et bien sûr lui. Je n’étais pas quelqu’un de spécialement égocentrique, j’adorais être la femme mystère dont tout le monde entend parler mais que personne n’a jamais eut attraper. Pourtant en cet instant, j’avais juste envie d’être Apolline. Juste Apolline sur qui on pouvait compter quand ça n’allait pas.

Peut être. Sûrement même. Les gens oublieront. Mais pas toi.

J’affichais un petit sourire teinter d’une pointe de tristesse. Que les gens oublient et le pardonne, c’était une chose. Mais je savais que c’était parfois difficile de se pardonner sois même et je n’avais pas vraiment envie qu’il souffre pour ça, parce qu’au fond, je le pensais réellement. Je savais qu’il était plus facile de pardonner quelqu’un que se pardonner soi même et je trouvais cela réellement injuste qu’il ne porte toute affaire seule. Ou même qu’on lui impose cette charge. Mais surtout, je savais que même s’il ne me faisait pas peur, même si j’avais confiance en lui et en mes capacités pour l’arrêter si jamais tout dérapait, je savais que la confiance est une chose très fragile et difficile à obtenir.

Une fois n’est pas coutume, je ne savais pas quoi dire d’autre. Je me contentais donc de le regarder en essayant de chasser la pointe de tristesse que j’avais laissé apparaître dans mon regard et mon sourire. Comme pour me donner le change, je m’approchait une nouvelle fois de lui et je vins déposer mes lèvres sur sa joues gauche, m’attardant peut être un peu plus que nécessaire en fermant les yeux le temps de ce baiser.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Juin - 15:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C’était étrange pour Bucky de se retrouver à parler du fait qu’on ne lui avait jamais laissé le choix. Il évitait de trop se replonger dans cette partie de son passé, car il savait que la frontière entre ce qu’il redevenait et ce que Hydra avait fait de lui était très faible. Alors il avait pris l’habitude de taire cette période pour ne pas raviver de mauvais souvenirs, cependant c’était différent avec Apolline. Il n’avait pas craint de partir sur ce sujet et il n’avait pas contourné la question comme il aurait pu le faire.

Encore une fois, Apolline avait raison. Il le pensait quand il avait dit que les gens finiraient par oublier ce qui s’était passé, mais comme venait de le dire la rousse, lui ne pourrait pas le faire. Il avait beau décidé de le mettre de côté, il resterait toujours là, et Bucky ne pouvait pas nier ce qui s’était passé. Cependant, il avait pris ça en compte et avait décidé que son passé ne s’interposerait plus quand il avait accepté la proposition de Fury de revenir sur les devants de la scène. Il avait passé un certain temps dans l’ombre pour pouvoir savoir ce qu’il souhaitait désormais.

« Et je ferais avec. On ne peut pas réécrire ce qui s’est passé. »

Bucky avait vu le léger changement d’expression d’Apolline et il ne voulait pas voir cette pointe de tristesse. Il préférait nettement voir son côté malicieux et taquin, mais il appréciait cette attention qu’elle lui portait. C’était comme si, à ce moment-là, il n’y avait plus de Winter Soldier, mais juste le sergent Barnes avec la rousse tranquillement installée sur ses genoux.

Lorsque la jeune femme en question déposa ses lèvres sur sa joue, Bucky ferma un instant les yeux. Pendant le temps de ce baiser, il oublia tout ce qui l’entourait, pensant seulement à l’instant présent. Il avait presque l’impression d’être dans un monde à part. Un monde où il n’y aurait aucun problème, mais il ne devait pas se leurrer. La réalité était bien là qu’il le veuille ou non.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Juin - 23:53

Buckynours & Apolline

Non, on ne peut pas réécrire le passé. On ne peut que vivre avec. Je ne le savais que trop bien. Et j’avais envie de lui dire que je serais la pour lui quoi qu’il arrive. Qu’il n’avait qu’à le dire et que je serais présente. Mais les mots restaient coincé dans ma gorge et je sentais une boule se former. Je ne savais pas ce que je préférais. La boule dans la gorge où les papillons dans l’estomac à danser le tango. Alors j’avais simplement approchée mon visage du sien pour déposer mes lèvres sur sa joue. Je ne sais pas combien de temps dura ce contacte et je m’en fichais pas mal. Je dus faire un effort pour libérer sa main bionique, mes articulations me faisaient légèrement mal puisque j’avais un peu trop serrer sa main. Celle-ci ce posa sur ses côtes et je laissait mon autre main glisser de son visage. Mon regard se posa sur lui une fraction de seconde mais je n’avais pas envie qu’il voit les milles et une émotions qui me traversait. J’avançais alors rapidement mon visage vers lui et je vins poser mon menton sur son épaule gauche. Mes mains parcourraient ses côtes un instant pour ensuite se glisser dans son dos et je serrais Bucky doucement contre moi.

J’étais encore un triste à l’idée qu’il ne se pardonne jamais ce qu’il avait fait mais je n’avais pas envie de lui montrer. J’affichais donc un petit sourire et je déposais un petit baiser furtif dans son cou pour le taquiner. Je n’attendis d’ailleurs pas sa réaction pour enfouir mon visage dans son cou et étouffer un petit rire. Je n’avais pas pour habitude de montrer mes faiblesses et encore une fois je préférais détourner l’attention en le taquinant. Si on m’avait un jour dit que je serais assise à califourchon sur les genoux du Winter Soldier après l’avoir embrasser plusieurs fois et à enfouir mon visage dans son cou pour éviter qu’il ne voie la tristesse dans mon regard, j’aurais probablement pensé que la personne était totalement cinglée. Jusqu’à il y a peu de temps, il ne savais même pas que j’existais. Alors, le côtoyer était une toute autre histoire. Pourtant, j’étais bel et bien là dans cette chambre. Avec celui qui me faisais bafouée tout mes principes puisque la plus part du temps, j’évitais de trainer à Manhattan. Je prenais plus de risque que nécessaire pour être ici. Je me serais bien demandé ce qui me poussait à rester puisque je n’appartenais de toute façon pas du tout à son monde. Mais maintenant que j’étais là, maintenant que j’avais passer un peu de temps en tête à tête avec lui, je n’avais pas vraiment envie de partir.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Juin - 23:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky n’avait pas vraiment envie que ce moment s’arrête. Avec l’attention que lui prêtait Apolline, il avait cette sensation d’être déconnecté de tout et il n’avait pas connu ça depuis longtemps. Plus rien n’importait pendant que la rousse déposait ce baiser sur sa joue et il voulait en profiter avant de se replonger dans la réalité. Rien ne pouvait prédire ce que l’avenir allait lui réserver et l’ancien soldat avait rapprit à vivre en profitant du moment présent. Et il ne comptait pas interrompre celui qu’il vivait actuellement, même après que la jeune femme se soit remis à poser son regard sur lui, après qu’elle se soit redresser. Bien qu’il ne pu la voir que peu de temps avant qu’elle ne se colle à lui pour cacher son visage, l’Avengers voyait bien que quelque chose n’allait pas fort chez elle. Sur le coup, il ne savait pas trop quoi faire. La dernière fois qu’il avait eu à réconforter quelqu’un, s’était lorsqu’il n’était qu’un sergent dans l’armée. Hydra et le KGB n’étaient pas vraiment friend de tendresse et ça marchait plutôt à la dure chez eux. Cependant, alors qu’il sentit son étreinte, il restera instinctivement ses bras contre elle pour le lui rendre.

Pendant les premières secondes de cette étreinte, Bucky resta silencieux. Il n’avait pas envie de briser ce silence assez calme qui s’était installé et il avait remonté sa main droite pour frictionner de manière réconfortante le haut de son dos. Il ne réfléchissait pas vraiment à ce qu’il faisait pour essayer de remonter le moral d’Apolline, mais une part de son esprit savait parfaitement quoi faire. Alors il agissait tant bien que mal pour lui montrer que ça allait malgré tout et qu’elle n’avait pas à s’en faire.

Le petit baiser dans son cou eut l’effet d’une petite chatouille qui fit sourire Bucky. Il retrouvait le côté taquin d’Apolline malgré la petite lueur de tristesse qu’il avait pu voir un peu plus tôt. Il se sentait bien dans cette étreinte avec la rouquine. Il en oubliait ses problèmes et avait l’impression de pouvoir souffler un peu. Il appréciait beaucoup que la jeune femme soit direct avec lui, sans le prendre avec des pincettes par crainte de son passé. Beaucoup agissaient ainsi ayant peur de ses réactions, mais Apolline non. Elle y allait franchement et n’avait pas peur de ce qu’elle faisait.

« Ça va aller ? Tu vas retrouver ta bonne humeur ? Ou il va falloir que je trouve un moyen pour ? »

Sans se libérer de l’étreinte, Bucky avait dit ça avec un peu d’humour pour retrouver le côté joyeux de la jeune femme. Elle avait beau essayer de le lui cacher, il savait déchiffrer les regards et il voyait bien comment allait Apolline.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Juin - 0:08

Buckynours & Apolline

Je sentais mon cœur battre si fort que s’il avait pût bondir de ma poitrine, il ne se serait certainement pas gêner ! Je pouvais même presque ressentir l’afflue sanguin dans mes tempes alors qu’il me rendait mon entrain et qu’il me serrait contre lui. Une minuscule partie de moi gardait à l’esprit que s’il serrait un peu trop il pouvait parfaitement me briser les côtes et probablement perforer mes poumons, ce qui mènerait à une mort certaine. Mais mes émotions eurent bien vite fait d’enterrer cette pensée et de laisser place à ce petit sentiment de bien être. Il n’était définitivement pas le premier homme avec qui je restais ou même que je serrais dans mes bras. Mais il n’essayait pas non plus de se jeter sur moi. Au contraire, si nous en étions là, c’était parce que je m’étais rapprochée de lui. Moi-même. Toute seule. Comme une grande.

Je fermais les yeux pour profiter pleinement de ce petit moment avant de déposer mes lèvres dans son cou de d’y étouffer mon petit rire. Et a vrai dire, j’étais assez fière de moi. Si tout ce que je venais de faire n’était que pour me venger, mon « plan » fonctionnait à merveille puisque j’avais pus voir sa réaction de très prêt ! Pour un mec pas chatouilleux, sa réaction était quand même ce qui s’en rapprochait le plus tout en étant très léger. Mais j’avais dépassé le stade de la vengeance depuis un moment déjà et je déposais alors ma joue sur son épaule tout en continuant de regarder son cou. J’eus tout de même un haussement de sourcil et un petit sourire quand il demanda s’il allait devoir trouver un moyen pour me remonter le moral. Je ne savais pas ce qu’il avait en tête mais j’étais étrangement très curieuse de le découvrir.

Tu peux toujours essayer… Nous verrons bien…

Et comme j’étais d’humeur taquine, je rapprochais une nouvelle fois mon visage de son cou. Cependant, je n’y déposais pas mes lèvres comme quelques secondes plus tôt. Cette fois-ci, j’ouvris la bouche et vint planter mes dents sur sa peau quelques instant. Bien sûr ce n’était pas assez fort pour laisser une trace mais ça l’était tout de même assez pour qu’il puisse ressentir ma petite morsure.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Juin - 23:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les secondes s’écoulaient, et ni Bucky, ni Apolline, n’avait rompu l’étreinte et l’ancien soldat n’en était aucunement dérangé. Il était bien ainsi, à frictionner affectueusement le dos de la jeune femme pendant qu’elle avait posé son visage dans son cou. Et puis il y avait cette légère sensation qu’il ressentait. C’était presque imperceptible pour lui, mais tout de même là. Comme un battement qui provenait de la rouquine. Il n’y avait pas besoin d’être un intellectuel pour comprendre et Bucky eu un petit sourire tout en restant silencieux. Il n’avait pas besoin d’être télépathe pour comprendre qu’elle aussi avait l’air de se sentir bien.

Et puis il y avait eu ce petit baiser dans son cou qui l’avait légèrement chatouillé. Bien sûr, plus tôt il lui avait dit qu’il n’était pas chatouilleux. Mais il y avait tout de même certaines zones plus sensible que d’autre et le cou en faisait partie. Bien sûr, avec une certaine concentration, il pouvait très bien ne pas réagir à cet effet, mais Bucky ne cherchait pas à se concentrer pour éviter quoi que ce soit. Il se sentait détendu et ça lui suffisait.

Lorsqu’il lui avait demander si ça allait aller, l’Avengers ne pouvait pas voir sa réaction. Il ne pouvait que ce fier à ses gestes, mais quelque chose lui disait qu’elle allait peut-être mieux. Il sentait le souffle de sa respiration et peut-être était-ce ça. D’ailleurs elle lui proposa-même d’essayer et là il retrouvait son côté malicieux. Ça ne l’étonnait même pas qu’elle ai rebondi là-dessus. Quand il avait proposé, il n’avait pas vraiment pensé à quelque chose, mais il n’eut pas le temps d’y penser réellement.

Bucky eut un petit sursaut en sentant la morsure. Ce n’était pas très fort, mais il avait senti le geste d’Apolline et ne pu s’empêcher d’avoir un petit rire amusé.

« Alors c’est ça ton secret ? Tu es un vampire en réalité ? »

Même s’il ne savait pas réellement ce qu’était advenu le mythe du vampire au vingtième siècle, mais déjà quand il était jeune ces histoires existaient. Content de voir qu’elle semblait retrouver son côté taquin, Bucky déposa un léger baiser sur le haut de sa tête, sans relâcher l’étreinte.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 1:06

Buckynours & Apolline

Si j’étais raisonnable, notre petit jeu serait déjà fini depuis longtemps. Mais si j’étais raisonnable, ça ce saurait depuis longtemps ! Après les papillons qui dansait le tango dans mon estomac, mon cœur avait décider de se la jouer macarena. Mais vue qu’il n’avait pas non plus l’air de vouloir me lâcher, le fait que mon cœur commence à vouloir faire des siennes n’était pas vraiment ma pensée principale. En faite j’avais du mal à réfléchir à quoi que ce soit pour le moment, mon esprit papillonnait sans vraiment vouloir se poser sur une pensée en particulier. Un peu comme lorsque le sommeil commence à vous gagner et que votre esprit essaye de luter en vain. C’est peut être pour ça que j’ai fini par poser mes dents que sa peau. Mais il eut ce rire discret er amusé qui me fit vibrer le temps qu’il dura. Mes yeux se fermaient pendant que je l’écoutais et je ne vis pas venir son baiser sur mon front. Je me redressais alors pour le regarder en souriant. Mon visage si prêt du sien puisqu’il ne me lâchait pas d’un centimètre.

Tu m’as percée à jour… Je brille au soleil, c’est pour ça que je suis venue ici et pas au café…

Oh, c’était vraiment pourrit et j’étais persuadé qu’il ne comprendrait même pas la référence. J’avais même honte de l’avoir fait tellement cette série est tellement pourrit que je n’en comprenais même pas la popularité. A part chez les adolescentes prépubère dont les hormones avait prit le contrôle de leur corps. Fort heureusement pour moi ça n’avait jamais été le cas. Mes hormones avaient toujours préféré ce qui était tangible et accessible physiquement plutôt que du papier ou un film… Je n’ai d’ailleurs jamais vraiment l’occasion de regarder de film puisque ma télévision ne veut jamais se la fermer… Mais c’est une autre histoire. Sans me défaire de l’emprise de ses bras, je glissais mes mains de son dos vers ses côtes puis son torse et je passais de nouveau mes bras autour de son cou, attardant quelque peu mes mains sur celui-ci comme j’étais tentée de revenir le mordre.

Et maintenant… Je te fais peur ?

J’affichais un petit sourire en coin. Je savais que c’était probablement impossible de faire peur au fameux Sergent James Buchanan Banes mais il n’était pas impossible de le décevoir. Es qu’en l’espace du peu de temps que j’avais passer avec lui j’avais commencer à avoir peur de le décevoir ? Au fond, le peu de personne qui savait pour mes capacités n’avait jamais eu peur de moi mais ces pouvoirs avaient toujours changé la vision qu’avait les autres de moi. Et je ne voulais absolument pas que ce regard, son regard, change.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Juin - 17:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’idée d’évoquer les légendes de vampire lui était venue tout bêtement quand Apolline l’avait gentiment mordu. Lorsqu’il n’était encore qu’un enfant, c’était avec ce genre d’histoire que les grands s’amusaient à effrayer les petits. Il avait quelques connaissances sur le sujet et bien entendu, Dracula était sûrement la figure la plus emblématique qu’il connaissait. Alors que la rousse s’était quelque peu redressée pour le regarder, Bucky avait plongé son regard amusé dans le sien alors qu’elle lui répondait qu’il l’avait démasqué. Seulement il ne comprit pas vraiment la suite quand elle évoqua le fait de briller au soleil. Ses sourcils s’étaient légèrement froncés alors qu’il n’y voyait pas de référence.

« Depuis quand ils brillent ? Le soleil ne fait que les affaiblir ou les brûler normalement. »

C’était peut-être lié à quelque chose qu’il n’avait pas vraiment pu voir durant sa période au sein de Hydra, mais Apolline pourrait peut-être l’éclairer. Après, ce n’était qu’une incompréhension sans grande gravité et il n’allait certainement pas en mourir s’il ne comprenait pas. Ce n’était qu’un détail parmi tant d’autres.

Alors que la jeune femme bougeait un peu pour déplacer ses bras, Bucky lui offrit un peu plus de liberté en desserrant son étreinte. Elle était charmante avec son sourire en coin, et sa question avait amusé le brun. Elle jouait très bien son rôle, mais elle ne faisait pas si peur que ça.

« Je pensais qu’il faudrait que tu sois un peu plus menaçante et plus dangereuse pour m’effrayer un tant soit peu. »

Bien sûr il avait répondu sur un ton amusé. Mais dans la situation actuelle, Apolline n’était en rien effrayante, mais elle ressemblait plus à une enfant voulant jouer.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Juin - 6:32

Buckynours & Apolline

Comme je m’y attendais, il ne comprit pas la référence. Pendant un instant, son innocence me toucha et je songeais à la lui laisser. Mon sourire se fit un peu plus doux alors que je l’observais. Finalement je décidais de ne pas répondre. Il avait beau avoir une centaine d’année, il n’avait vraiment pas besoin de savoir exactement de quoi je parlais. Je préférais donc lui éviter la douleur et les pénibles images mentales que toute cette histoire incluait. Je gardais mes mains dans son cou pendant qu’il m’annonçait que je devrais être plus menaçante et dangereuse pout l’effrayer. J’affichais donc une mine faussement boudeuse, comme si j’étais embêtée de ne pas lui faire peur plus que ça ou alors qu’il soit amusé en me le disant.

Pourtant… J’aime vivre dangereusement…

Et il n’y avait qu’à voir où j’étais assise actuellement. J’étais sûr que la plus part des personnes me trouverais complétement folle de m’être ainsi installé sur les genoux d’un super soldat… Pardon, du super soldat qu’avait fait l’Hydra de lui. Et peut être que je l’étais un tout petit peu. Après tout, je m’étais assise deux fois sur ses genoux et je l’avais embrassé deux fois… Mais pour ma défense, Bucky restait un grand garçon et j’étais sûr et certaine que si je l’avais réellement déranger il ne me serrerait pas dans ses bras comme il le faisait depuis quelques instants.

J’abandonnais son cou pour glisser une main dans ses cheveux. Honnêtement, ne me demandez pas ce que j’ai avec ses cheveux, je ne saurais même pas vous dire. J’étais juste un peu amusé de voir un Avengers avec des cheveux si long tout en étant un homme. Bien sûr il y avait toujours Thor et ces longs cheveux blonds, mais lui, c’est un dieu ou un truc dans le genre alors ça ne compte pas vraiment. Je laissais donc mes doigts glisser sur son cuire chevelue puis sur ses cheveux. J’aurais pus sortir n’importe qu’elle phrase, potentiellement salace, me connaissant… Mais comme je ne faisais rien comme d’habitude aujourd’hui, je gardais une fois de plus le silence en l’observant et en m’attardant sur des détails, comme si mon but était de mémoriser son visage.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Juin - 21:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il n’avait peut-être pas compris la référence d’Apolline quand il avait parlé de vampire, mais ce n’était pas si important. Il savait bien qu’à avoir passé des années sans être plongé dans la culture générale, il avait sûrement raté des choses, et il n’avait pas fait d’une priorité numéro une le rattrapage de tout cela. Il apprendra certaines choses au moment venu et ça lui suffisait. Sans compter que cette histoire de briller au soleil était sûrement une anecdote sur une connaissance de la rousse et si elle ne lui répondait pas, c’était que l’importance de l’info devait être minime.

À force, Bucky allait finir par s’habituer à cette fausse mine boudeuse. Depuis qu’elle était arrivée dans la tour, Apolline lui avait déjà sorti cette expression plusieurs fois et ça la rendait de moins en moins crédible avec cette réaction. Il la croyait sans conteste quand elle se vantait d’aimer vivre dangereusement. Il avait cru comprendre que c’était sa petite passion de braver la loi pour faire ce qui lui plaisait. Alors le contraire l’aurait bien étonné si elle avait dit qu’elle préférait ne rien tenter de dangereux.

« Je ne t’imagine pas vraiment vivre autrement. »

C’était presque évident qu’elle lui dise cela. À force d’essayer de la convaincre de stopper ses petites activités illégales, Bucky finissait par ne pas être dupe face à la rousse. D’ailleurs celle-ci avait fini par reporter son attention sur les cheveux du brun et il l’a laissa faire. Avec tout ce qu’elle s’était autorisée depuis son arrivée, ce n’était pas maintenant qu’elle allait le déranger.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Juin - 17:43

Buckynours & Apolline

Ses paroles raisonnaient assez étrangement à mes oreilles. Je sentis un frisson parcourir mon corps. Je ne savais pas si je devais prendre ses mots comme un compliment ou si ce n’était que pour continuer dans sa quête de me faire revenir sur le droit chemin. Je n’en savais rien. Et quelque chose me disais que je n’aurais pas la réponse de si tôt. Voir même jamais. Mais je restais silencieuse avec mon frisson qui me parcourait de la nuque jusqu’à la taille et au bout des bras. Je retins mon souffle quelques secondes en plongeant mon regard dans le sien et pendant une seconde je me perdis dans le bleu de ses yeux observant de nouveau ses variations de bleu dans son iris que j’avais pus constater un peu plus tôt. J’avais l’impression que le temps s’était suspendu et je coulais un peu plus au cœur de la bubulle Apolline. Je n’étais vraiment pas sûr d’avoir envie d’en ressortir. Mais je n’étais pas dupe et je savais que je ne faisais probablement que me couvrir d’illusion. Il avait beau être vraiment adorable avec moi pour le moment, rien ne m’assurait qu’il le soit toujours plus tard. Tout comme rien ne m’assurait qu’il ne dirait rien de ce qu’il savait sur moi. Le doute s’installait en moi dans que je puisses placer des mots sur celui-ci ne serait-ce que pour me rassurée moi-même. Et en réalisant ça, je me rendis compte à quel point je me trouvais ridicule. J’avalais difficilement ma salive et pour me donner le temps de me re saisir, je me penchait légèrement en arrière et après avoir poser mes mains sur ses genoux, je pris appuis sur lui pour déplier mes jambes qui ne manquait pas de me faire savoir qu’elles était rester plier un peu trop longtemps.

Alors… Ça fait quoi de passer d’ennemi public numéro un à Avengers ?

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Juin - 23:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une sorte de silence s'était installé entre Bucky et Apolline. Elle n'avait pas répondu à sa remarque comme quoi il ne la voyait pas vivre autrement que de ce qu'il connaissait d'elle, mais le brun n'avait pas besoin de réponse. Il avait dit ça de manière naturelle en l'entendant parler de cette envie de vivre dangereusement.

Le regard de la jeune femme s'était replongé dans celui de l'ancien soldat. Les iris noisettes de la rousse absorbait l'attention de l'Avengers et en aucun cas il n'avait envie de rompre ce moment. Cela pouvait peut-être paraitre bizarre pour quelqu'un qui regardait la scène d'extérieur, car il est vrai que ce n'était pas anodin de voir l'ancien Winter Soldier passer du bon temps avec la rousse. Mais pas pour lui. Il est vrai qu'il y a quelques mois il ne l'aurait peut-être pas fait, mais maintenant qu'il reprenait de plus en plus confiance à mesure que ses souvenirs d'avant la guerre revenaient, c'était différent.

La question que la jeune femme lui posa après s'être réinstallée sur ses jambes le dérouta un peu. Il ne s'était pas vraiment attendu à ce qu'elle lui demande ça et il n'avait pas non plus l'habitude de parler de cette période. Seulement depuis qu'elle était arrivé il se passait plusieurs choses inattendues et, pour une fois il pouvait bien évoquer un peu le sujet. Mais avant, il eut un petit sourire avant de tendre le bras pour récupérer la bouteille de Vodka qu'Apolline avait posé plus tôt sur la table de chevet. Il voulait bien répondre, mais quitte à parler de sa mauvaise période, il préférait prendre une gorgée d'alcool avant.

« Tu sais, avant que Hydra ne sorte de l'ombre, je n'étais pas vraiment l'ennemi public numéro un. Juste un fantôme du passé qui ne laissait aucune trace. »

C'était lorsque Natasha avait lâché toutes les infos sur le net que Bucky avait réellement fait son apparition en tant que Winter Soldier. Il avait toujours réussi à rester dans l'ombre et rare était ceux qui connaissait son existence. Mais cela avait changé et il s'était retrouvé au devant de la scène, et de manière continu depuis son arrivée chez les Avengers.

« Mais c’est tout de même soulageant. Au moins, quand on parle du Winter Soldier parmi les Avengers, ce n’est plus la même image qui ressort. »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Juin - 20:27

Buckynours & Apolline

Les fourmis parcourait mes jambes jusqu’au bout de mes orteils. La sensation n’était pas vraiment des plus agréable et je jouais et tortillais mes pieds dans tout les sens pour le faire partir. Mais cela ne m’empêcha pas de noter la surprise face à ma question. A vrai dire, je ne savais pas trop pourquoi je l’avais posé. Peut être parce que si j’avais pas trouver un autre sujet de conversation je serais retourner voir si ses lèvres avait toujours le goût de prune ou peut être pour occuper mon esprit avec ses réponses plutôt que de laisser complétement les doutes m’envahir. Mais que ce soit l’un ou l’autre, ça ne m’empêcha pas de poser un petit regard suspect sur la bouteille de vodka. Comme si celle-ci allait me sauter à la gorge à tout instant. Peut être que ma question était une mauvaise idée après tout. Qui étais-je pour lui poser autant de question personnel et sur son passé ou pour essayer de le convaincre de revoir sa sœur. Mais je suppose que ce genre de choses était totalement digne de moi et qu’il était presque normal que je les pose. Je n’avais pas vraiment pour habitude de mâcher mes mots ou de laisser des questions me brûler les lèvres. Pourtant c’était exactement ce que je faisais  en déviant la conversation.

Tu sais, pour quelqu’un qui essaye de me convaincre que faire le bien, c’est cool, tu ne me vends pas beaucoup de rêve !

Ma phrase était bien sûr lancée sur le ton de la taquinerie. Je n’étais pas vraiment sûr de pouvoir entièrement changer mes habitudes si je décidais de « faire uniquement le bien ». Et puis ce n’était pas comme si je faisais uniquement des trucs illégaux. Ok, j’avais peut être traiter avec la mafia, plus d’une fois. J’avais peut être meubler mon appartement avec de l’argent qui n’avait jamais exister avant. Mais il fallait bien vivre. Et autant se faire un peu plaisir ! Je fini par lui chiper la bouteille de vodka avec un petit sourire en coin. Je portais alors le goulot a mes lèvres pour en prendre une gorgée, toujours légèrement penchée en arrière, ma main gauche reposant toujours sur son genou pour me faciliter la tenu de la pose. Je lui rendis la bouteille sans qu’il ait à la demander.

En faite… Je t’ai un peu copié. Certaines personnes savent ce que je fais, mais je suis encore dans l’ombre…

Mes lèvres s’étiraient en sourire amusé. Je n’y avait jamais vraiment penser jusqu’à maintenant. Mais quand on y réfléchissait, c’était assez vrai. Sauf que je n’avais tué personne. Et que je n’étais pas encore sortit de l’ombre. Et que personne ne me forçait à faire quoi que ce soit. Oui, bon ok ça commence à faire beaucoup de « et » tout ça…
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Juin - 22:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il est vrai que Bucky ne s’était pas vraiment attendu à cette question qu’Apolline lui avait posé, mais il lui avait tout de même répondu. Peut-être qu’avec quelqu’un d’autre il ne l’aurait pas fait, mais ça semblait différent avec la jeune femme. Elle au moins n’avait pas semblé avoir eu peur de lui et c’est ce qui l’avait mis en confiance pour discuter sans esquiver certains sujet. Après il n’allait certainement pas parler de tout, mais pour celle-ci, il l’avait fait après avoir bu une gorgée de boisson alcoolisé.

Le changement de sujet amusa le brun. La rousse était revenue sur la principale raison qui avait fait qu’il avait voulu la voir, en parlant de vendre du rêve. Seulement, Bucky n’avait jamais prétendu qu’il le ferait. Il essayait juste de lui faire arrêter petit à petit ses activités illégales. Après, il n’avait jamais dit comment, ni qu’il était forcément un exemple à suivre.

« Qui a dit qu’il fallait que je t’en vende ? Je ne suis pas sûre que te bercer d’illusions soit la meilleure des méthodes. »

Lorsque Apolline lui rendit la bouteille après s’être servi, lui aussi reprit un petit coup de la boisson. C’était un avantage d’avoir vu son métabolisme être amélioré. Bucky pouvait désormais consommé de l’alcool sans ce soucier d’attendre la limite qui commençait à faire agir la boisson. Il avait toujours bien tenu l’alcool, mais maintenant c’était totalement différent.

Il eut un sourire amusé quand la rousse annonça qu’elle l’avait un peu copié. La manière dont c’était dit l’amusait, car il y avait tout de même certains points différents entre les deux. Mais cela lui donna une petite idée et il ne put s’empêcher de la taquiner sur le sujet.

« Si tu m’as quelque peu copié, alors fais comme moi et reviens dans le droit chemin. »

Bien sûr Bucky n’était pas stupide. Il savait bien que ça ne suffirait pas à convaincre la jeune femme, mais il avait envie de voir sa réaction suite à cela.

« Et puis je parlerais plus de précaution que de copie. Ce n’est pas vraiment conseillé de le crier sur les toits quand on désobéit à la loi. »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Juin - 3:17

Buckynours & Apolline

Je ne pus m’empêcher d’éclater de rire quand il me dit que je n’avais cas le copier un peu plus et revenir dans le droit chemin. Sa manière de vouloir me convaincre était à la fois touchante et naïve. J’affichais un large sourire en le regardant. C’était vraiment adorable sa manière de vouloir m’éviter de me faire prendre. Mais quoi qu’il arrive dans le futur, je n’étais définitivement pas une héroïne. Beth, oui. Totalement. Elle était même comparée à Black Widow. Mais moi, jamais je n’avais été une héroïne et je ne le serais jamais. J’étais à la fois le double de Beth et son opposée. C’était vraiment à croire qu’il avait choisis la mauvaise sœur.

Oh Buckynours ! Je suis une femme, si tu veux que je fasse mieux que ça, il faut me vendre du rêve ! Et puis, je n’ai jamais crié sur tous les toits ce que je fais. Je vais juste devoir faire le ménage dans mes partenaires puisque certain ont la langue bien trop pendu…

Je laissais planée ma dernière phrase en référence à son informateur mais je gardais un sourire aux lèvres. J’avais peut être déjà fait beaucoup de chose depuis que j’étais arrivée ici mais je n’avais certainement pas oublier que certaines informations était tomber dans l’oreille de James. Et même si je n’allais pas m’en charger moi même, je savais que nous finirions par trouver le petit bavard qui m’avait vendu. En y repensant, ça me donnait presque envie de ne pas remplis ma part du contrat. Mais je savais que cela ne ferais que lui prouver que c’était bel et bien moi qui était supposée me présentée cette nuit. Ce n’est pas que je n’avais pas envie de lui faire plaisir mais si je pouvais ne pas me faire grillée par ce genre de chose, c’était préférable. En attendant, je me contentais de regarder mon hôte totalement amusée par sa manière de faire. Dans un sens ça ce voyait qu’il n’avait pas vraiment eut ainsi affaire à une femme puisque même si je trouvais ça mignon, je n’allais clairement pas être convaincu ainsi !

Et puis… Tu n’as pas vraiment choisis ce chemin. Moi si. En aillant pleinement conscience de ce que je fais et des choix que je fais. Personne ne m’a poussée à faire quoi que ce soit.

Je haussais légèrement les épaules comme si cela n’avait absolument aucune importance. Personnellement, je blâmais Papy. Papy et sa petite préférée que je n’avais jamais été. Je regrettais tout de même d’avoir fait vivre ça à ma mère et ma sœur. Mais j’avais préférée partir pour ne pas les blessées et je n’avais jamais voulu voir leur regard déçu qui se serait poser sur moi si jamais elles avait découvert ce que j’étais devenue et comment je l’étais devenue.
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Juin - 19:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En voyant rire Apolline, Bucky était au moins content de voir sa petite phase moins joyeuse être passée. Il préférait nettement la voir à s’amuser et jouer la taquine qu’à sembler broyer du noir. En tout cas, il se doutait bien que la rousse ne s’amusait pas à dire à tout le monde qu’elle était l’une de ses activités favorites. Si elle l’avait fait, elle n’aurait certainement pas pu entrer dans la tour des Avengers, puisqu’elle aurait eu les autorités gouvernementales sur le dos. Il eu tout de même un sourire amusé quand la jeune femme évoqua cette histoire de ménage.

« Alors je trouverais d’autre informateurs pour continuer d’essayer de te ramener sur le droit chemin. »

Ça ressemblait presqu’à un jeu. Mais Bucky ne comptait pas lâcher l’affaire et même si Apolline ne semblait pas prête à changer, il comptait bien rester présent pour tenter malgré tout. Elle n’allait pas se débarrasser de lui aussi facilement. Enfin, pour le moment elle ne donnait clairement pas l’impression à vouloir être tranquille vu la manière dont elle était tranquillement installée sur les jambes du brun. Apolline avait depuis le début pris ses aises et c’était ça qui l’amusait. Le fait que, grâce à elle, il pouvait oublier pendant un instant qu’il avait été le Winter Soldier et il pouvait de nouveau être « l’ancien Sergent Barnes » comme certains disaient. Car, même si elle s’amusait à lui poser des questions en rapport avec son passé, ça ne le gênait pas tant que ça finalement.

« Je ne l’ai peut-être pas choisi il y a plusieurs années, mais j’ai tout de même eu le choix quand on m’a demandé de rejoindre les Avengers. Alors tu peux toujours choisir de changer… Même si ça à l’air peine perdue avec toi. »

Et en disant la fin de sa phrase il ébouriffa une nouvelle fois la rousse de manière malicieuse. Si elle voulait être taquine et jouer sur les mots, lui aussi pouvait le faire.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Juin - 22:22

Buckynours & Apolline

Oh je ne doutes pas que tu essayerais chéri !

Je le regardais en souriant. Peut être que je vivais beaucoup trop dangereusement. Mes pieds avaient peut être déjà déraper plusieurs fois du bord de la falaise et on avait déjà essayer de me pousser au fond du gouffre. Mais où était le fun dans la vie qu’on on ne joue que sur la sécurité. Et si je n’avais jouer que sur la sécurité, je n’aurais pas fait la rencontre de certaines personnes. Je ne serais même pas entré ici par effraction et je n’aurais pas traitée James comme n’importe quel autre personne. Bon, je n’allais pas non plus embrasser n’importe quel personne ! Si j’avais jouer la sécurité, j’aurais toujours eut une petite arrière pensée : et s’il dérapait ? Mais je n’avais pas peur. Même si physiquement je ne faisais pas le poids, même si je n’avais absolument aucune chance face à lui, je n’avais pas peur qu’il pète les plombs ou qu’il perde le contrôle.

Je fus tout de même un peu surprise lorsqu’il précisa que ça semblait peine perdue pour moi. Je plissais alors les yeux pour le regarder un peu suspect. Comme si je cherchais un signe de maladie soudaine chez lui. Je me redressais même pour poser mes mains sur ses épaules pour retrouver l’équilibre puis je les remontais pour les poser de chaque côté de sa tête avant de m’approcher de lui et de poser mes lèvres que son front.

Ça va ? Tout va bien ? Tu n’as pas de fièvres pourtant… Tu ne serais pas en train de tombée malade quand même ? Tu veux que je te tricote une petite laine ?

Je prenais un petit air faussement inquiet, comme si j’avais réellement peur qu’il soit tombé malade durant les dix dernières secondes. Après tout, qu’il ait l’air de dire qu’il ne pouvait pas rattraper mon cas, lui qui était toujours si optimiste sur la question, était tout de même assez suspect ! Mais en même temps, il m’avait tout de même ébouriffer les cheveux, je ne pris d’ailleurs même pas la peine de me recoiffer cette fois-ci. Après tout s’il avait décider qu’il préférait me voir avec les cheveux en pétard, c’était son problème puisque moi je n’avais pas le nez coller à un miroir, je n’aurais pas à me voir ainsi coiffer, contrairement à lui.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower-