◊ Il fallait me dire que tu te sentais seul ♥ Buckynours

 :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 27 Mai - 23:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky fut content de la voir surprise. Cela avait peut-être duré une fraction de seconde, mais cette fois-ci c’était lui qui avait réussi à l’avoir. Depuis qu’elle était arrivée, ç’était Apolline qui cessait de le surprendre par ses actes ou parole, alors retourner la situation quelques instants était tout de même intéressant. Il n’y avait pas qu’elle qui avait le droit de s’amuser après tout. Bien qu’elle continuait tout de même en semblant soutenir que son idée restait bonne en laissant suggérer que les possibilités n’avait pas été explorées.

« Alors toi, quand tu as une idée, tu n’en démords pas. »

Voyant la rousse se recoiffer, il lui donna un rapide coup de main en remettant en place une mèche rebelle qui n’avait pas vraiment voulu rejoindre sa place. Apolline avait attisé sa curiosité en lui demande s’il voulait savoir pour enchaîner sur cette histoire de boisson. C’était elle la première à avoir parlé de voir ou de manger, mais voyant son air intéressé, il ne pouvait être que plus intéressé.

Maintenant c’était à son tour d’être surpris. Bucky ne s’était pas vraiment attendu à ce baiser sur le front, mais il n’allait certainement pas dire qu’il n’appréciait pas. C’est une chose qu’il devait s’avouer malgré son côté armoire à glace de Winter Soldier, c’était que la rousse était tout de même charmante.

Suivant Apolline alors qu’elle s’était rendu vers l’ordinateur, Bucky ne pouvait pas rester assis alors qu’elle avait attrapé sa curiosité. L’entendre parler à la machine le fit rire.

« Tu sais, ce n’est qu’un amas de pièce qui ne va pas te répondre. Ce n’est pas non plus l’interface de Stark. »

Bucky s’était penché au-dessus de l’épaule de la rousse pour voir ce qu’elle comptait faire une fois connectée. Il l’observait pianoter sur le clavier et compris bien vite sa manipulation, alors il recula pour la laisser faire. Il avait lui aussi appris à occuper les camera pour ses missions d’espionnage, et il devait reconnaître que la rousse savait se débrouiller. D’ailleurs elle eut l’air fière d’elle quand Apolline l’installa dans le fauteuil pour qu’il observe son travail.

« Tu m’as programmé un feuilleton c’est ça ? »

Elle avait laissé entendre qu’il aurait put tout « casser » alors il l’avait taquiné sur le programme. Il savait parfaitement qu’il ne la verrait pas se déplacer, alors il allait prendre son mal en patience et attendre les quelques minutes qui lui fallut pour revenir.

Pendant l’absence de la rouquine, Bucky réfléchissait à ce qu’elle allait faire. Apolline avait parlé de soif, donc elle allait sûrement aller chercher quelque chose dans la cuisine de la base. Il ne restait plus qu’à savoir quel type d’alcool elle allait ramener. Il n’était pas stupide et il faudrait vraiment être naïf pour croire que la jeune femme allait juste ramener du soda ou du jus de fruit. Et puis le brun n’allait pas dire non à un petit verre. C’était toujours mieux qu’un café.

Bucky se retourna quand Apolline signala sa présence en annonçant ce qu’elle avait pris. Elle avait fait un bon choix.

« Pour ma part, ça sera vodka. Je suis pas un grand fan de Whisky. Tu prends quoi toi ? »

Bon par contre, si elle n’avait pas prit de verre, ça sera à la bouteille car Bucky n’en avait pas non plus, mais ça lui convenait parfaitement.

« Bonne idée les boucles. C’est basique, mais ça marche relativement souvent. »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Mai - 1:00

Buckynours & Apolline

La plus part des personnes avait peur de lui. Je ne pouvais pas vraiment les blâmer. Quand on ne le connaissait pas vraiment, ce mec faisait peur à voir ! Mais, c’était peut être mon côté humaine devenu mutante, je ne pouvais pas ignorer l’homme derrière la bête. Avant d’être le Winter Soldier, il était un homme. Un homme qui n’avait pas demandé à être capturé par Hydra et qu’on expérimente sur lui. Un homme qui n’avait pas demander à tomber de ce train et à être récupérer pour que l’on remplace son bras, qu’on lui lave le cerveau.

Et s’il n’était qu’un homme. Pourquoi me comporterais-je différemment avec lui qu’avec un autre ? Je ne pouvais pas nier que ce bras était d’un intérêt particulier pour moi. Mais j’étais un peu… Spécial avec la technologie. Allez savoir pourquoi…

Il avait remis une de mes mèches en place et ce geste ne faisait que confirmer ce que je pensais. Il n’avait beau être qu’une armoire à glace aux yeux de tous. Il n’était que James Barnes. Donc la réputation de tomber était un peu tombée aux oubliettes depuis quelques années… La surprise dans ses yeux lorsque je déposais mes lèvres sur son front ne fit que m’amuser un peu plus avant de m’occuper de l’ordinateur.

« Hey ! Tu sais ce qu’il te dit l’amas de pièces ? » Je me mordis la lèvre inferieur en souriant. Si seulement il savait… Au début, tout ça avait été très perturbant pour moi. C’était d’ailleurs pour cela que je m’étais grandement isolée. Je parlais de moins en moins avec Beth. Même ma mère avait du mal à communiquer avec moi. A présent, j’avais l’habitude. Je n’avais plus d’alarme de programmer. Sacha se faisait un plaisir de me rappeler les choses que j’avais à faire. Et qui a besoin d’amis quand on a Matthew… Si je ne l’avais pas créé moi même… Je l’aurais volontiers donné à quelqu’un pour ne plus entendre parler cette pipelette. Et pour ne plus l’entendre commenter tout ce que je pouvais mettre sur moi.

Oui oui. Friday, c’est ça ? Tu crois que tu pourrais me la présenter un jour ?

Il avait beau être pencher sur mon épaule pour observer ce que je faisais, il ne vit pas mon sourire en coin légèrement moqueur et mes yeux que je levais au ciel. Je n’avais pas prit la peine de lui répondre et je m’étais éclipsé rapidement. Pour être tout aussi rapidement de retour. Je poussais la porte du pied pour la refermer derrière moi après lui avoir annoncer ma présence. Je déposais le whiskey sur une commode non loin en me rapprochant  de lui.

… Vodka.

Je lui souris en brandissant la bouteille. Je retournais au prêt de lui pour lui donner la bouteille et je profitais d’avoir les mains libres pour relancer le système de surveillance. Je n’avais pas plus envie d’être déranger que depuis que j’étais arrivée. Je n’avais donc aucunement envie que quelqu’un débarque en criant que le système avait été pirater ou une autre connerie du genre.

Simple et efficace. Franchement, j’ai vu mieux comme système de sécurité…

J’abandonnais l’ordinateur une fois sortit du système et me jetais quelque peu sur le lit en attendant qu’il se décide sur ce qu’il allait faire avec la bouteille de vodka.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Mai - 23:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Encore une fois Apolline avait marqué un point avec le fait d’avoir préféré venir ici plutôt que de suivre l’idée de base d’aller au café. Au moins ici il s’amusait et l’ambiants était sûrement différente de ce que cela aurait été. Et puis là il allait enfin avoir un petit aperçu de ce dont elle était capable. Lorsqu’elle s’était installée à l’ordinateur, il n’avait pas pu s’empêcher de la suivre pour voir ce qu’elle allait faire.

« Friday est une interface. Je pense que ça serait plutôt le rôle de Stark de te la présenter. Mais c’est envisageable. »

Bucky avait beau venir du vingtième siècle, il n’était pas vraiment perdu au milieu de l’avancée technologie qu’avait subi le monde. À chaque fois il s’était adapté, alors quand il avait rejoindre le Shield puis les Avengers, il l’avait fait aussi. Et puis, il avait tout de même appris des choses quand il n’était plus vraiment lui-même.

Puis Apolline s’était éclipsé pour montrer ses talents et elle était revenue avec des boissons plutôt intéressantes Lui préférait la vodka et au vue de la réponse de la rousse, elle aussi. Il récupéra la bouteille pendant qu’elle se chargeait d’annuler ses propres bidouilles et rigola à sa remarque. Il y avait certes mieux comme système de sécurité, mais les autres système n’avait pas les Avengers pour protéger la tour. Personnellement, Bucky n’avait pas grande confiance dans les systèmes informatiques car avec de bonnes connaissances et une bonne expérience, tout est piratable. Alors parfois, rien ne valait les bon vieux stratagèmes de défenses.

« Peut-être simple, mais tu oublies que la tour possède un certain avantage. Je ne suis pas sûr que tu arrive à leurrer Vision aussi facilement. »

À vrai dire, Bucky se doutait bien qu’il fallait un peu plus que des boucles programmées pour tromper la vigilance de l’intelligence artificielle que Stark avait créé.

Rejoignant Apolline sur le lit avec la bouteille, Bucky l’ouvrit et la tendit à la jeune femme. Il connaissait tout de même les règles de savoir vivre, alors il n’allait pas boire le premier.

« Honneur à la dame et à l’invité qui plus est. Par contre c’est à la bouteille, il n’y a pas de verre. »

Lui pourrait très bien boire après. Ce n’était pas comme s’il y avait une urgence quelque part et puis Apolline avait fermé la porte alors aucun autre locataire de la tour ne viendrait les déranger.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Mai - 23:32

Buckynours & Apolline

J’avais, certes, très envie de poser mes mains sur Friday, mais je n’était pas vraiment sûr d’avoir envie de me taper la discute avec une IA designer pour parler aux êtres humains. Cependant sa petite remarque sur le fait que c’était à Stark de me présenter son intelligence artificielle me faisait rire intérieurement. Comme si j’allais vraiment lui demander son avis ou son autorisation. Me connaissant je ferais ce que j’avais envie de faire à la première occasion qui se présentait ! Et je ne le savais pas encore mais Nygma allait m’aider sans même le vouloir…

Vision… Peut être bien que mon petit stratagème n’allais pas le tromper et il était peut être la seule ‘’personne’’ susceptible de nous déranger actuellement. Mais je n’étais pas prête de répondre à cette phrase de Bucky. Pas pour dévoiler que je pouvais faire bien plus que de simple petite boucle avec un système de sécurité assez miteux selon moi.

Peut être. Mais que je sache, tu n’as aucune preuve sur mes activités. Et la seule chose que tu peux me reprocher actuellement, c’est d’avoir pris une bouteille de vodka pour toi…

J’affichais un petit sourire en coin en le regardant. Puis je me redressais lorsqu’il me tendit la bouteille de vodka ouverte. Il me dit d’ailleurs assez rire quand il précisa que nous devrions boire à la bouteille puisque je n’avais pas ramené de verres. Je haussais alors un sourcil en continuait de sourire.

Je sais… Bien sûr, je ne te retiens pas si tu préfères aller te chercher un verre…

Sans le quitter des yeux et avec mon petit air malicieux, je posais mes lèvres sur le goulot de la bouteille pour boire une gorgée de l’alcool. Je lui rendis alors la bouteille pour qu’il puisse boire avec moi. Je savais qu’avec les expérimentations qu’il avait subit, Bucky était devenu plus résistant. Et il ne fallait pas avoir fait des étudies de science pour s’avoir que s’il était plus résistant, l’alcool lui ferait également moins d’effet qu’à n’importe quel autre homme. Mais moi, il n’en était rien. Et qui plus est, je suis une femme et de petite taille. Ce qui accentuait probablement la pensée de Barnes que je pouvais ressembler à une ado quand j’en avais envie. Et de part ma corpulence, je tenais bien moins l’alcool que n’importe quel autre personne. Cependant j’avais toujours fait attention à ne jamais vraiment finir totalement beurrer. Je n’étais donc pas prête de commencer aujourd’hui… Pas quand je savais qu’il allait falloir que j’assure mes engagements au prêt de mes associer, par un moyen ou un autre.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Mai - 0:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky s’était amuser à évoquer Vision. Apolline pouvait se vanter de quoi que se soit, l’IA devenait une certain niveau qui lui serait plus difficile à battre. Même Ultron n’avait pas réussi d’après ce qu’on lui avait dit, alors aussi douée que quelqu’un pourrait l’être, ça serait compliqué, même pour la rousse. Le brun ne connaissait peut-être pas l’étendu de ses capacités, mais Vision s’était Vision.

Lui aussi installée sur le lit, Barnes eut un sourire en l’entendant argumenter comme quoi il n’avait pas de preuves. Peut-être qu’il n’en avait pas, mais il n’en avait pas besoin. Bucky ne comptait pas dénoncer la jeune femme, alors pourquoi devrait-il prouver quoi que ce soit ?

« Oh je ne te reproche nullement d’avoir pris cette bouteille de Vodka. Et puis, pour ce qui est des preuves, tu sais qu’être témoin compte ? Mais pourquoi j’aurais besoin de prouver quoi que ce soit ? »

Ne pas avoir de verres ne semblait pas plus déranger Apolline que ça le dérangeait lui. Au moins personne n’aurait à ressortir pour aller en chercher et puis qu’est-ce que ça changeait d’en avoir ? Le contenant ne changeait pas le gout de la boisson normalement. Bucky but donc lui aussi au goulot quand la rousse lui rendit la bouteille, sans se préoccuper vraiment de la boisson. Il n’avait plus à craindre des effets de l’alcool et même quand il pouvait encore devenir saoul, il n’y faisait pas vraiment attention.

Bucky n’avait pas répondu à la jeune femme quand elle avait répliqué par rapport aux verres, son acte de boire l’ayant fait à sa place. Parfois il n’y avait pas besoin de paroles quand les actions pouvaient parler.

« On part donc sur le fait que tu restes là ce soir ? »

Barnes proposa de nouveau la bouteille à Apolline alors qu’il lui avait demandé qu’elles étaient donc les plans de la soirée. Si la rousse restait, elle pourra arrêter de se la jouer incognito quitte a prévenir les autres Avengers. Et si elle restait, autant continuer la conversation.

« Bon et si tu me racontais comment tu as appris à manipuler les ordinateurs pour créer ce genre de boucle ? Je suis curieux de le savoir. »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Mai - 13:41

Buckynours & Apolline

Même si Vision pourrait représenter un challenge pour moi, je devais bien avouer qu’en faite j’étais assez curieuse de le rencontrer. Je restais tout de même partagée. Vision n’était pas vraiment un être humain puisqu’il était une intelligence artificielle transférer dans un corps totalement imprimer. Et même si pour moi c’était en quelque sorte une merveille technologique, je ne savais pas s’il était réellement correct pour moi d’avoir envie d’aller fouiller dans son esprit…

A toi de me le dire. C’est toi qui veux me sauver de je ne sais quoi.

Je lui fis un petit clin d’œil au passage. Personnellement je n’avais pas du tout l’impression d’avoir besoin d’être sauvée de quoi que ce soit. Certes, j’avais beaucoup de choses à régler. Comme mon soucis avec ma famille que je refusais de voir. Il pouvait peut être considérer mon soucis avec l’autorité comme un problème, mais je ne le percevais absolument pas comme tel puisque pour moi il m’avait aider à survivre seule depuis le début. J’avais peut être pris plus que ce dont j’avais réellement besoin et mon appartement en était une preuve réelle. Mais il fallait bien ce faire des petits plaisirs dans la vie.

Assise non loin de lui, je pris appuis sur le lit pour aller me caler au mur sans me gêner pour utiliser les oreillers pour reposer mon dos. Et toujours sans lui demander son avis je déposais mes pieds sur ses cuisses comme si c’était tout à fait normal, puisque… Avouons le… Pour moi c’est tout à fait normal. Je pris ensuite la bouteille de vodka pour en boire une nouvelle gorgée.

Tu n’as pas peur de me partager avec les autres Avengers et de leur avouer que je suis entrée ici illégalement ?

Je devais bien avouée que j’aimais le petit côté danger qu’apportait ma présence ici. Je pouvais me retrouver dans beaucoup d’ennuie si n’importe lequel des Avengers décidait que je n’avais absolument rien a faire ici. Mais en même temps, es que dans un sens je pouvais me considérer sous la protection de Bucky en cas de problème ?

Oh tu sais… Ici et là. On fait ce qu’on peut pour vivre…

Je haussais les épaules comme si ce n’était rien. Pendant une fraction de seconde j’avais eu envie de lui dire la vérité pour voir la tête qu’il ferait. Mais au fond, j’avais peur qu’il me croit réellement et qu’il sache absolument tout de moi.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Mai - 23:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky avait déjà pu voir que les choix d’alcool à la tour n’était pas mauvais, mais la bouteille de Vodka qu’avait pris Apolline était tout de même bon. En un siècle d’existence, il en avait déjà goûté de toutes sortes et avait pu se faire un avis sur ceux qu’il préférait et ceux qui semblaient être de moindre qualité. Après en avoir bu une gorgée, Barnes pouvait classer celui-ci dans la variété de vodka qu’il appréciait. C’était véritablement un avantage de pouvoir profiter de bonnes boissons sans craindre que la partie alcoolisée ne monte trop au cerveau.

Le brun leva les yeux, amusé par le clin d’oeil de la rousse. Elle continuait de prendre cet air malicieux qui lui allait assez bien. Sauver était un bien grand mot. Lui-même utilisait plutôt le terme de raisonner, car même quand il n’y arrivait pas, Bucky voyait bien qu’elle s’en sortait avec ses petites soirées illégales. Alors Apolline n’avait pas vraiment besoin d’être sauvée pour le moment.

« Tant que tu ne te mets pas inutilement en danger en te faisant prendre par le Shield ou autre chose, je n’ai aucune preuve à avancer. »

Car comme il lui avait promis, ça ne serait pas lui qui irait prévenir une quelconque autorité. Ce n’était peu-être pas responsable de sa part de la laisser continuer, mais Bucky estimait qu’elle était assez mature pour prendre ses propres responsabilités. Il n’allait en aucun cas la faire chuter.

Cette fois-ci, Bucky vit arriver le nouveau coup d’Apolline. Le temps qu’elle s’installe à son aise, il avait deviné qu’elle allait réellement faire comme chez elle, alors quand la rousse posa ses pieds sur les jambes du brun, il ne fut pas plus étonné que ça. Il se ré-installa juste de manière à ce que ce soit confortable pour les deux. En fait, ça ne le dérangeait pas qu’elle le fasse, et ça collait parfaitement à l’image détendue qu’elle renvoyait avec la bouteille à la main.

« Si je devais avoir peur de ça, je ne sortirais même plus de la tour. Et puis pour ce qui est de l’illégalité ici, il n’y a que nous deux au courant. Ils ne sont pas obligé de tout savoir. »

Bucky ne savait même pas qui d’autre de l’équipe se trouvait actuellement dans la tour. Alors pour ce qui était dire comment la rousse était entrée, il y avait toute sortes de réponse à donner, sans avoir à vérifier leur authenticité. Sauf si la discussion était avec Vision. Lui pourrait sûrement vérifier, mais pour le moment la question ne se posait pas.

« C’est vrai que parfois il faut se la jouer malin, mais c’est toujours intéressant de savoir comment on apprend. Tout le monde ne sait pas manipuler assez bien les matrices. »

Si la jeune femme croyait encore pouvoir se défiler à la question du Bucky, celui-ci allait tout de même chercher à savoir. C’était bien beau de savoir manipuler les cameras, mais ça ne faisait pas tout lors d’opération.

« Je peux ? »

Tendant la main pour récupérer la bouteille et boire de nouveau, Barnes eut une petite idée amusante qui lui traversa l’esprit. En fait, c’était même assez tentant. Apolline s’était confortablement installée en posant ses pieds sur ses jambes et, ces même pieds se trouvait non loin de sa main. Alors, accompagnant son geste à la question, il chercha à lui chatouiller le pied.

« Dis, tu es chatouilleuse ? »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Mai - 0:36

Buckynours & Apolline

Oh Chéri… Ça fait si longtemps qu’ils essayent de rassembler la moindre information sur moi, sans succès… Et s’ils avaient réussit, je ne serais certainement pas ici avec toi.

Et dans un sens, c’était vrai. Je savais de source sûr que Beth me cherchais dans la base de donner du SHIELD. Mais sans succès. J’avais disparus depuis sept ans et j’avais tout fait pour me tenir loin de toutes ces figures d’autorités que représentait le SHIELD ou les Avengers. Et aujourd’hui, je me retrouvais à trainer dans la chambre de l’un de ces derniers simplement parce que celui-ci avait voulu me parler. Je ne savais même pas pourquoi j’avais décider te trainée ici. Bien que ça ne soit pas la chose la plus désagréable du monde.

Oh oui, je suis sûr que Vision n’y verra que du feu. C’est vrai qu’il est réputé pour gober tout et n’importe quoi !

Bon, ok, je ne connaissais pas tout les Avengers sur le bout des doigts. Je connaissais principalement Wanda puisqu’elle était comme une sœur pour moi. Elle ne remplaçait pas Beth. Mais elle m’aidait beaucoup à supporter le manque que j’avais de ce côté là depuis que j’étais partit de la maison.

Il n’avait pas réellement réagit au fait qu’il devrait me partager si on officialisait ma présence dans la tour. Je ne savais pas si je ne savais pas si je devais le prendre mal ou non. Mais je décidais d’ignorer cela pour le moment. Surtout quand il me parlait de mes compétences en hacking. Je lui souris en reprenant mon air malicieux.

Si tu es sage, un jour je t’emmènerais avec moi…

Ou pas… Je n’osais pas vraiment imaginer sa tête le jour où il me verrait en temps que FireFox avec mon mignon petit costume moulant. Oui, j’étais provocatrice avec cet ensemble, mais n’était-ce pas le but de FireFox ?

Je lui rendis la bouteille lorsqu’il me la demanda et avant même que je n’ai pus lui dire quoi que ce soit et avant même qu’il ne finisse de poser sa question, il avait déjà commencé à s’attaquer à un de mes pieds. Un petit cri s’échappa d’entre mes lèvres et je posais une main sur ma bouche pour l’étouffer. Au même moment, je repliais mes jambes pour cacher mes pieds. Je sentais le rose me monter aux joues. Je lui lançais un regard noir sans qu’il ne le soit vraiment puisque je n’arrivais pas vraiment à lui en vouloir. Je me redressais tout de même pour poser ma main sur son épaule le pousser légèrement en chiper de nouveau la bouteille de vodka.

C’est pas drôle !

Sans vraiment m’éloigner de lui, je l’observais d’un regard suspect comme si je m’attendais au pire avec lui et je me promis de trouver son point faible, même si c’était la dernière chose que je ferais.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Mai - 13:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Je m’en doute bien qui si tu t’étais fait prendre, tu ne serais pas ici. »

Quoi que, en voyant comment avait l’air de se débrouiller Apolline, elle aurait sûrement trouvé un moyen de se sortir de la situation dans laquelle elle se serait trouvée si elle s’était fait attraper par qui que ce soit. Et encore fallait-il que quelqu’un mette le main sur elle.

De toute façon, maintenant qu’il savait que la rousse se trouvait dans la tour, il n’y avait plus vraiment d’histoire d’illégalité ou autre. Elle serait là de manière interdite si le brun avait voulu la mettre dehors, mais c'était une chose qu’il n'allait certainement pas arriver. Il appréciait Apolline et il tenait à ceux qui pouvait avoir sa confiance. C’était pour cette raison qu’il n'y avait aucune crainte que Barnes la dénonce à qui que ce soit, même dans le cas le plus extrême.

« Je crois bien que je dois être le plus sage de nous deux. »

Sa réponse l’avait amusé. Elle avait parlé d’être sage alors que c’était elle qui s’amusait à braver la loi. Bon il était vrai que lui aussi avait eu une période où il n’était pas vraiment du côté de la loi, mais il s’était racheté depuis.

Juste avant de lui chatouiller les pieds d’une manière enfantine, Bucky avait eut le temps de récupérer la bouteille pour boire un peu. Heureusement, car voyant la réaction de la rousse, elle aurait très bien pu lâcher la bouteille quand elle avait replié ses jambes. Il avait donc sa réponse et son petit cri l’avait fait rire.

« Alors, on se fiche de la loi, mais on craint les petites chatouilles ? »

C’était à son tour de s'amuser un peu maintenant. Et puis la tentation avait tout de même été assez forte lorsqu’elle avait mis ses pieds sur ses jambes.

Un petit peu déséquilibré, Bucky prit appui sur l’un de ses coudes sans chercher à l’empêcher de reprendre la bouteille. Il laissa son regard se plonger dans le sien avec un petit sourire, amusé de la situation.

« Bien sûr que si c’est amusant. Pourquoi, il n'y a que toi qui a le droit de t'amuser ? Au moins tu n'as rameuté personne avec ta réaction. »

Car avec son petit cri, si un autre Avengers était passé dans le couloir à ce moment-là, ça aurait été suspect. Et franchement, Bucky n’avait pas vraiment envie de voir débarquer des curieux pour le moment.

« Tu veux une vengeance c'est ça ? Dommage, pour ma part je ne suis pas chatouilleux. »

Lui aussi savait être malicieux quand il le voulait, et il s'amusait aussi à taquiner Apolline.
[/quote]



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Mai - 15:48

Buckynours & Apolline

Je préférais ne pas répondre à sa remarque. Légalement il était peut être le plus sage de nous deux mais il était très loin d’être sage actuellement. Ses chatouilles sur mes pieds ne faisaient que le confirmer. Mon regard suspect ne le quittait pas alors que je saisissais la bouteille par le goulot en usant de ma vision périphérique. Et alors qu’il faisait ses petits commentaires sur ma réaction et qu’il se moquait clairement de moi, je pris une gorgée d’alcool.

Ah il n’était pas chatouilleux ? Il y a bien d’autre manière de se venger et il devait très bien savoir qu’il n’était pas au bout de ses surprises avec moi. J’avais bien plus d’un tour dans mon sac. Je profitais du fait de l’avoir déséquilibrer et qu’il ce soit appuyer sur son coude pour me rapprocher de lui et je me remis sur ses genoux. Cependant, cette fois-ci j’étais face à lui et je le fixais, les sourcils légèrement froncer comme si j’étais réellement vexer.

Pas un mot ne sortit d’entre mes lèvres, j’avais toujours la bouteille dans une mains et je posais mon avant bras sur son épaule pour ne pas avoir à le tenir dans les aires. Je posais ma main libre sur son autre épaule avant de la glisser sur son trapèze, m’arrêtant à la base de son cou. Et avant qu’il n’ait pût dire quoi que ce soit, je me penchais vers lui et déposais mes lèvres sur les siennes. Je n’avais en réalité toujours bue la gorgée d’alcool que j’avais pris quelques secondes plus tôt et je pressais mes lèvres sur les siennes, forçant le passage de l’alcool de ma bouche à la sienne.

Si je ne suis pas la plus sage des deux, ça ne te dérange pas que je fasse ça ?

Mon visage au dessus du sien, je le regardais dans les yeux sans ciller. Si j’avais rougis quand il m’avait chatouillé les pieds, je ne rougissais plus du tout. J’étais des plus sérieuse. Mes cheveux tombaient de chaque côté de mon visage créant comme un voile isolant nos visages du reste de la pièce. Je ne songeais même pas aux Avengers ou autres personnes de la tour qui aurait très bien put être attirée par mon petit cri. Il m’avait cherché. Il m’avait trouvé et je n’avais absolument aucune honte à faire ce que je venais de faire.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Mai - 23:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky fut content de savourer cette gorgée d’alcool, car aussitôt qu’il eut chatouillé Apolline, il s’était vu retirer la bouteille par la rousse qui comptait bien en profiter aussi. La bouteille allait sûrement finir ainsi, à ne faire que des allers-retours entre les deux buveurs. La réaction de la rousse l’avait vraiment amusé et l’Avengers ne pue s’empêcher de tout de même la taquiner à ce propos. Les chatouilles étaient une tactique qui marchait régulièrement souvent quand c’était le brun qui voulait s’amuser avec les autres. Et encore une fois cela avait fait ses preuves.

Maintenant, Barnes se demandait comment la rousse comptait prendre sa revanche. L’ancien sergent n’était pas stupide, il se doutait bien qu’elle n’allait pas se laisser faire aussi facilement. Depuis le début elle se montrait maligne, alors il y aurait forcément une riposte. D’ailleurs, elle s’était rapprochée de lui, le faisant prendre appui, tandis qu’elle s’installer une nouvelle fois sur ses genoux.

« Ton air vexé ne te va pas. Ça te fait une petite ride juste ici. »

Toujours amusé, Bucky avait désigné du doigt un espace du front qui se fronçait tandis qu’elle avait son petit air à elle. Il n’était, en aucun cas, dérangé par l’attitude qu’elle adoptait et, bien au contraire, après avoir laissé retomber sa main libre, il la laissa se poser sur les hanches d’Apolline. Son silence l’étonnait et cela ne faisait qu’accentuer sa curiosité sur ce qu’elle préparait. Elle aimait bien jouer sur les mots qu’elle employait depuis le début, mais là, rien du tout.

Seulement, alors qu’il ne la quittait pas des yeux pendant qu’il cherchait à comprendre, Bucky la vit se rapprocher de lui et, avant qu’il ne fasse ou ne dise quoi que ce soit, l’embrassa. C’était plutôt direct, mais ce fut la suite qui le surpris bien plus. Quand l’alcool coula dans sa propre bouche, il comprenait mieux pourquoi elle n’avait alors rien dit depuis qu’elle avait bu. Le brun avala tout de même la vodka tandis qu’Apolline le regardait d’une manière plus sérieuse qu’avant.

Barnes ne détourna pas le regard. Il gardait ses yeux fixés sur la jeune femme penchée au-dessus de lui et lui offrit un sourire.

« Penses en ce que tu veux, mais ça ne me dérange nullement. »

Enlevant sa main de la hanche d’Apolline, il fit glisser une partie de ses cheveux derrière l’oreille de la rousse, sans détourner le regard. On pourrait presque croire à ce type de jeu auquel pouvait jouer les enfants, où il ne fallait pas être le premier à ciller, mais avec un côté plus sérieux.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Mai - 23:32

Buckynours & Apolline

J’avais encore le goût de la vodka en bouche mêler au goût de la prune qu’il avait mangé un peu plus tôt. Peut être que j’allais trop loin. Peut être devrais-je arrêter. Reprendre les choses sérieuses. Peut être même partir. Mais je restais là à califourchon sur ses genoux. Ma fausse petite ride sur mon front avait disparût sous ses doigts. La sensation n’était pas la même qu’avec une main humaine mais je n’aurais pas sût définir ce que je ressentais par rapport à ça.

Sa main bionique poser sur ma hanche avait tout de même son petit impacte sur moi bien que les épaisseurs de tissus séparent sa main de ma peau. J’avais laissé le silence s’installer entre lui et moi avant de l’embrasser. Il avait beau vouloir ce dire le plus adulte des deux, il continuait tout de même dans mon petit jeu. Au fond ses réactions m’amusaient.

Bien qu’il n’ait pas brisé le silence puisqu’il répondait à ma pseudo question, sa voix n’avait pas le même impacte sur moi qu’elle avait habituellement. Je n’aurais réellement pas sût décrire la sensation qu’il laissait en moi. Et l’espace d’un instant je laissais tomber mes jeux, mes faux semblant. Pour une fois je ne regardais pas le monde à travers le masque que je portais depuis sept ans. Mon expression avait beau être neutre pendant que je le regardais, j’étais persuadée que, pendant un instant, il pouvait lire mon âme au fond de mes yeux.

Mais je n’étais pas un ange et je préférais garder certaines choses sous couvert. Je préférais alors fermer les yeux pour qu’il ne puisse pas lire en moi comme dans un livre ouvert. J’attendis une seconde que son geste pour replacer mes cheveux derrière mon oreille se termine et j’étais absolument persuader d’avoir entendu un murmure venant de sa main bionique. Cela ne m’étonnait pas réellement mais je n’y faisais en fait pas assez attention pour comprendre ce que son bras pouvait bien dire.

Ma main toujours sur son trapèze, je rouvris les yeux une fraction de seconde le temps de pouvoir de nouveau plonger mon regard dans le sien. Je laissais ma main glisser vers son cou et je me penchais de nouveau vers lui. Je ne regrettais pas d’avoir refuser une prune tout à l’heure. J’avais simplement envie d’y goûter à nouveau sur ses lèvres.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Mai - 17:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La situation avait pris une tournure quelque peu étrange. Étrange, mais plaisante. La discussion qui se devait sérieuse sur les plans illégaux d’Apolline n’était plus vraiment d’actualité depuis qu’ils s’échangeaient la bouteille.

Quand la rousse s'était de-nouveau installée sur ses genoux et l'avait embrassé pour lui faire boire la gorgée d'alcool qu'elle avait prise, Bucky n'avait en rien rechigné et l'avait laissé faire. Il appréciait la compagnie de la jeune femme et il appréciait de savoir qu'elle au moins n'avait pas l'air d'avoir peur de lui. Même quand il avait pointé la petite ride d'un air amusé avec son bras cybernétique, c'était comme s'il n'y avait rien de tout ça. Comme s'il était toujours le Sergent Barnes sans qu'il n'y ait eu cette histoire de Winter Soldier qui l'avait transformée en fantôme du passé.

Bucky ne disait plus rien. À ses yeux, il n’y avait rien à dire pour le moment, et il ne faisait qu’observer Apolline. Il y avait quelque chose dans son expression qu’il avait un peu de mal à déchiffrer. Elle n’avait pas vraiment changé depuis son petit jeu, mais c’était comme une sorte de lueur dans son regard qui voulait en dire long. Mais avant qu’il ne puisse en savoir plus, la rousse ferma les yeux, lui fermant en même temps l’accès à cette petite lueur que le brun essayait de déchiffrer.

Remettre les cheveux d'Apolline en place lui avait semblé normal. Bucky avait l'impression que la situation avait sensiblement changé, mais il ne voulait pas l'interrompre. Et puis voir le visage de la jeune femme ainsi fermé avec ses yeux clos le laissait interrogatif sur ce qu'elle pensait. Depuis le début soit elle le surprenait, soit elle se la jouait enfantine, mais à chaque fois il y avait ce petit air malicieux que la jeune femme affichait, alors qu'en ce moment rien. Elle restait simplement pensive pendant qu'il effectuait son geste.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, Bucky plongea son regard dans le sien, lui aussi ayant perdu son air amusé pour quelque chose de plus sérieux, de plus doux. Après qu'il ait remis sa mèche, il avait laissé son bras se reposer au niveau de ses hanches, mais entourant son dos cette fois-ci. Il ne quittait pas son regard des yeux et, devinant doucement ce qu'elle allait faire, vint à la rencontre de ses lèvres pour lui offrir ce baiser qu'elle avait l'air de chercher.

Bucky avait finalement fermé les yeux durant ce baiser, profitant de celui-ci. À l'instant-même, il n'était pas vraiment capable de dire ce qu'il se passait. Il n'avait pas vécu de moment comme celui-ci depuis bien longtemps et se demandait même s'il n'était pas en train de rêver. Mais quand il rouvrit les yeux pour observer Apolline, il sut que ce n'en était pas un. Que tout était bien réel et qu'il n'avait rien imaginé.

« Et bien pour une surprise, s'en est une. »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Mai - 19:05

Buckynours & Apolline

Sans même m’en rendre compte, je manquais un battement de cœur. Il n’était certainement pas le premier homme que j’embrassais dans ma vie. Il ne faut pas non plus ce faire d’illusion sur moi. Je ne suis pas une sainte. Je ne suis pas un ange. Mais sa main parcourant mon dos pour venir trouver ma hanche et m’entourer la taille éveilla un frisson en moi. Ce simple geste m’avait rapproché de lui et comme s’il savait exactement ce que je voulais, il s’était approché comme pour m’offrir ce baiser.

Je dus faire un très gros effort de concentration pour ne pas lâche la bouteille de vodka, mais cela ne m’empêcha pas de plier le coude pour venir poser mon avant bras le long des ses épaules. Le goût de ses lèvres m’attirait et sans même m’en rendre compte, je me collais complétement à lui. Ma main remontant son cou pour venir s’arrêter sur sa joue.

J’eus comme un pincement au cœur quand nos lèvres se séparaient. Je savais que je n’aurais pas dût aller jusque là. Je ne faisais que compliquer toute cette histoire. Mais je n’arrivais pas à bouger. Comme si mon corps tout entier refusait de faire ce qui était raisonnable et voulait que je reste contre lui.

Nos lèvres s’était de nouveau séparer mais je plongeais mon regard sans le sien. Je savais qu’il y avait tellement de chose que je n’avait pas envie qu’il apprenne sur moi, je restais une criminelle supposé ne m’intéresser qu’à mon propre intérêt. Pourtant en cet instant je n’étais pas sûr de pouvoir tenir ma langue. Je préférais donc me taire pour le moment. Je laissais sa phrase raisonner en moi alors que ma main sur son visage migrait vers ses cheveux pour si perdre une seconde.

Oui…?

Ma voix n’était qu’un murmure. Ma gorge ce noua légèrement en imaginant ce à quoi il pouvait penser. Mon regard se perdit sur des lèvres un instant avant de se replonger dans ses yeux donc je pouvais observer une légère variation du bleu au centre de ses pupilles.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Mai - 21:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le temps semblait s’être arrêté pendant un instant. Plus rien n’importait d’autre pour Bucky que ce qui se passait dans cette chambre. Son esprit était seulement obnubilé par Apolline qui se trouvait légèrement au-dessus de lui, alors qu’il était en appui sur un bras. Et alors qu’il la voyait se rapprocher de lui, le brun avait anticipé la pensée de la rousse en l’embrassant.

Même s’il avait les yeux fermés pendant qu’ils échangeaient ce baiser, Bucky n’avait pas besoin de le voir pour sentir le bras de la jeune femme s’entourer autour de son cou. Lui-même resserra doucement son étreinte autour de sa hanche, comme pour ne pas avoir à la lâcher. Depuis qu’il s’était libéré de l’emprise de Hydra avec l’aide de ceux qui tenaient à lui, c’était la première fois que l’ancien soldat agissait ainsi. Jusqu’alors il s’était surtout renfermé sur lui-même, mais pas là. Il s’ouvrait en quelque sorte à Apolline et il ne le regrettait en rien.

Bucky sourit doucement à la rousse quand celle-ci plongea son regard dans le sien. Même si ce moment semblait être une illusion, le brun sentait qu’il était bien réel. Il caressait doucement son dos après lui avoir dit que cela avait été une surprise. Une surprise qu’il appréciait. Mais en regardant ses yeux, Barnes vit comme si quelque chose n’allait pas. Ne disait-on pas que les yeux étaient la fenêtre de l’âme ? L’Avengers ne pouvait pas se vanter de tout pouvoir déchiffrer, mais il avait appris à reconnaitre deux-trois signes.

« On dirait que quelque chose ne va pas. »

Bucky se redressa quelque peu, espérant que cette fois Apolline ne joue pas encore sur les mots. Il se posait tout de même des questions sur la raison de ce petit détail qu’il avait vu dans son regard et il se demandait avant tout si ce n’était pas lié à la tournure qu’avait prise cette situation.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Mai - 22:54

Buckynours & Apolline

Mon cœur manquait un battement puis se serrait. J’aurais voulu fuir son regard. J’aurais voulu trouver la sortit de secourt, m’y engouffrer et partir en courant. Au fond je savais que j’avais peur de la réaction que les gens pouvaient avoir en apprenant ce que j’étais réellement. Mon estomac se retourna comme si des milliers de papillon y dansait le tango. J’aurais voulu fuir mais son bras autour de ma taille me retenait.

Je laissais ma main retomber de ses cheveux sur son épaule. Pour me donner une minute, histoire de calmer les papillons et dénouer ma gorge, je détournais le regard et tendit le bras pour poser la bouteille sur la table de chevet. Elle restait tout de même à porter de main au cas où, mais pour le moment, je n’avais plus vraiment soif d’alcool.

Naturellement, mes mains se posèrent sur son torse sans même que je n’ai à y songer. Je replongeais mon regard dans le sien. Je savais que c’était une erreur. Je pouvais toujours m’en sortir avec une pointe d’humour ou une des parades dont j’avais le secret. Mais rien ne me vint. J’avais réellement l’impression d’être à nue et c’était entièrement ma faute. Je ne savais tout de même pas encore si je regrettais ou non mes actions.

Si les choses allaient bien dans ma vie… Ça se saurait…

En parlant, j’avais détourné le regard qui s’était posé sur son épaule gauche. Sans que je ne m’en rende compte mes doigts parcouraient la jonction entre sa peau et son bras bionique. Je me trouvais un tantinet ridicule. J’avais peur de sa réaction s’il découvrait qui j’étais réellement et à la fois je savais qu’il ne serait pas celui qui me jugerais. Mais je n’avais jamais vraiment été rationnel sur ce plan là…

Tout comme j’étais persuader que si une seule personne au monde pouvait accepté la personne que j’étais devenu, ce serait Beth. Mais je ne l’avais pas revu depuis sept ans et je n’étais pas vraiment sûr que ma famille pourrait réellement comprendre que je n’étais plus la même. Parfois j’avais envie que tout redevienne comme avant. Même si Beth avait toujours été la petite préférée de notre père, ces années d’innocences me manquait à mes heures perdues de nostalgie.

Mais je ne pouvais pas revenir à cette fameuse soirée où je m’étais laissée entrainée dans ce laboratoire. Je ne pouvais pas défaire mes liens avec certain criminel aussi facilement. J’avais l’impression que la petite bulle que j’avais créé en l’embrassant commençait à voler en éclat. Pendant un instant je m’étais sentit libérée de mon passé. Celui-ci revenait à la charge tout aussi rapidement.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 0:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky ne regretta pas sa question au moment où il vit sa réaction. Ce n’était peut-être pas clair sur son visage, mais le brun n’avait pas détourné son regard et il voyait l’intensité de ses yeux changer. Il avait compris qu’il avait sûrement touché une corde sensible, mais il ne voulait pas brusquer Apolline. Il comptait la laisser prendre son temps. Après tout ce qu’il avait fait, il n’allait certainement pas juger quelqu’un et encore moins la rousse.

Quand elle laissa reposer sa main sur son épaule, Bucky lâcha sa hanche pour l’attraper doucement. Lui montrer qu’il était attentif et non dans le jugement. Il comprenait que l’heure n’était plus à leurs enfantillages de tout à l’heure, alors il se redressa pour se mettre en taille et offrir un siège à Apolline, le temps qu’elle pose la bouteille de vodka.

« Tu sais, tu peux tout me dire. Je ne pense pas être le mieux placé pour avoir un quelconque jugement. »

Le brun avait lâché sa main pour lui caresser de manière réconfortante le dos. Il ne savait pas ce qui n’allait pas dans la vie de celle qui semblait si malicieuse depuis son arrivée, mais il pouvait peut-être l’aider. C’est vrai qu’il ne connaissait pas grand chose à son sujet, mais il l’appréciait et il voulait qu’elle aille bien.

Bucky resta un instant silencieux tandis qu’Apolline laissait ses doigts courir sur son épaule. Habituellement, il n’aimait peu qu’on porte trop son attention sur le côté cybernétique de son bras, mais tout semblait différent avec la rousse. Sans compter que les modifications qu’avait apportées les années d’améliorations lui permettait de sentir son geste. Sans les micro-capteurs présents, il ne pourrait que s’imaginer la sensation et non la ressentir.

Ayant une idée pour dérider quelque peu la rousse et lui redonner un petit sourire, il chercha à récupérer son regard, et lui offrit un sourire.

« Si tout ne vas pas très bien, je te propose quelque chose. Vois-le comme un deal ou un jeu, mais voilà. Tu me racontes quelque chose et je le fais aussi. »

C’était peut-être un peu enfantin comme idée, comme un jeu d’adolescent, mais parfois il fallait prendre le problème autrement, bien qu’il ne connaissait pas l’étendue des connaissances d’Apolline à son sujet suite à ce que Black Widow avait révélé sur le net. Mais c’était ça le truc. Il ne le savait pas, alors il avait tout simplement proposé en espérant retrouver ce petit sourire sur les lèvres de la rousse.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 0:51

Buckynours & Apolline

Au fond, c’était peut être vrai. Peut être avais-je réellement besoin de quelqu’un pour me sauver. Peut être pas de la vie que je menais mais bel et bien de moi même. Peut être qu’il réussirait même là où bien d’autres avait échoués.

Chaque passage de sa main dans mon dos ne faisait qu’éveiller un frisson sur ma peau qui remontait jusque dans ma nuque et je lutais pour ne pas rentrer ma tête dans mes épaules. Ce n’étais pas désagréable, mais je n’avais que rarement de frisson qu’avec un geste qui ce voulais réconfortant.

Comme pour me confirmer ce que je pensais, il m’avait assuré qu’il ne me jugerait pas. Mais le jugement n’était pas réellement mon problème. Mais je n’arrivais pas à définir ce que je ressentais. J’avais beau aimé ce que j’étais devenue, être la fille qui parle toute seule parce qu’elle est la seule à entendre n’importe objet comportant un minimum d’électronique n’est pas facile tout les jours. Même si je m’étais habituée, les personnes qui m’entouraient avaient parfois du mal à comprendre le concept de le technopathie.

Son sourire attira mon regarde qui se posa sur ses lèvres. Je dus faire un effort de concentration pour ne pas rester fixer sur celles-ci et mes yeux se plongeaient de nouveau dans ses yeux bleu. J’affichais alors un demi sourire. Sa proposition m’amusait mais j’avais du mal à me débarrasser de la vague de nostalgie.

Ok. Mais ce que tu me diras à intérêt à être inédit !

Ma voix avait beaucoup moins d’entraine qu’elle n’en aurait eut habituellement. J’avais du mal à me débarrasser de la sensation de nue que je ressentais depuis quelques minutes déjà. Mais il m’offrait l’occasion de choisir entre remettre mon masque et le garder de côté.

Très bien… On ne juge pas ! J’ai un nom pour tous les appareils électroniques que je possède…

Je me demandais, si je commençais déjà à emmener l’idée qu’il est potentiellement possible de communiquer avec l’électronique sous toutes ses formes, es-que mon don serait réellement si étrange que cela ?

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 13:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky se voulait apaisant pour Apolline. Il sentait que ça n’allait pas être facile pour elle, alors il la laissait prendre son temps, suggérant même une idée pour l’aider à parler plus librement. Il n’avait pas fait la suggestion la plus originale du monde, mais elle avait peut-être une chance de fonctionner. Il l’avait déjà rassuré en lui disant qu’il n’allait certainement pas la juger, comprenant parfaitement que ce que pouvait penser les autres formait assez facilement un barrage. Mais elle n’avait rien à craindre avec lui et personne d’autre n’entendrait quoi que ce soit qui serait dit ici.

En tout cas, il avait récupéré l’attention de la jeune femme grâce à son sourire. Elle ne détournait plus le regard et le fixait de nouveau. À cet instant, Bucky aurait aimé être un peu télépathe pour savoir ce qui lui passait dans la tête, mais il ne pouvait que ce fier aux expressions de la rousse, qui n’était pas si parlante que ça. Mais le sourire, même qu’à moitié présent, était tout de même là et, le brun devait se l’avouer, il préférait nettement la voire sourire.

Elle était partante et voulait même de l’inédit ? Et bien il trouverait bien quelque chose que le musée n’avait pas dit sur lui. Ça ne sera pas bien compliqué. Puis elle avait commencé. Donner des noms aux appareils ? C’était original et il devait l’avouer, elle était la première personne qu’il connaissait à faire ça.

« C’est original et je ne juge pas. Tu l’as appelé comment ton téléphone ? »

Il était curieux de savoir comment elle nommait ses appareils et ça allait lui laisser deux minutes pour trouver cette information inédite qu’elle voulait à son sujet. Bon lui ne nommait pas tout ses appareils, mais ce n’était pas commun aussi de faire cela.

« Bon pour ma part, je suis capable de communiquer dans quatre langues différentes et j’en comprends une cinquième. »

C’était peut-être quelque chose de pas forcément très spécial, mais il savait que ce n’était pas une information que tout le monde avait à son sujet.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 16:24

Buckynours & Apolline

En évoquant ma manie de donner des petits noms à tout et n’importe quoi, j’observais son visage avec attention. Il ne semblait pas plus surprit que cela. Mais je supposais que m’imaginer donner des prénoms à tout ce que j’utilisais était moins étrange que moi me trouvant sur ses genoux après l’avoir embrasser deux fois alors que rien ne nous avait autant rapproché jusqu’à maintenant. Je n’avais pas retrouvé mon entrain, mais j’étais quelque peu amusée.

Sacha. Et si tu veux tout savoir, Jasmine pour mon frigo, Marine, ma plaque de cuisson, Tom, mon gaufrier, Alice ma crêpière… Oh et mon miroir s’appel Matthew…

Je me stoppais juste à ce moment là. Avant de dévoiler que celui-ci n’était qu’une véritable pipelette qui commentait absolument tout ce que je faisais. Ce détail aurait été très dure à expliquer sans préciser la nature de mes pouvoirs que je possédais depuis maintenant presque dix ans.

Attends… quatre seulement ? Pour un homme de ton âge, je pensais que tu aurais fait mieux…

Un peu à l’inconnu, je me relançais dans la taquinerie. Je doutais être vraiment convaincante. Et si tous les mecs de plus ou moins cent ans avaient son physique, je voulais bien faire mon quatre heures d’eux. Mais la seul autre vieille branche avec un tel physique était décéder il y a peu et ce n’était vraiment pas un sujet que j’avais envie de ramener sur le tapis pour le moment.

Avec cette pensée, mes yeux se perdirent dans sa chambre pour finir par se poser sur le bouclier qu’il avait reposer prêt de la porte. Sûrement pour pouvoir l’attraper à la voler en cas d’urgence. Sans m’en rendre compte je serrais le poing gauche, toujours poser sur son torse alors que ma main droite reposait toujours à moitié sur sa peau, a moitié sur le métal. Sans savoir pourquoi, je battis des cils plusieurs fois avant de reposer mon regard sur lui.

Je vis à New York depuis mes dix huit ans.

La question restait entière pour mon âge exact. Bien qu’il devait se douter que je restais beaucoup plus jeune que lui.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 17:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky était content de lui. Il arrivait à retrouver cette petite lueur d’amusement dans les yeux d’Apolline. Elle n’était encore que petite, mais tout de même bien présente. En même temps, il venait de lui demander le nom de son téléphone et ce n’était peut-être pas quelque chose d’anodin dans une conversation. D’ailleurs elle lui répondit qu’il s’appelait Sacha. Alors c’était donc des noms comme on pouvait en croiser tous les jours qu’elle donnait à ses appareils ? Puis vint le tour du miroir…

« Mais ce n’est pas électrique un miroir. Tu lui as quand même donné un nom ? »

En tout cas cette petite énumération l’amusait. Elle ne devait vraiment pas s’ennuyer chez elle avec tout ça. Il se demandait tout de même où Apolline allait piocher toutes ces idées qu’elle pouvait avoir, car ce n’était pas vraiment quelque chose de courant et à chaque fois elle arrivait à le surprendre.

Puis Bucky lui avait parlé de ses compétences linguistiques, mais cela ne sembla pas la surprendre plus que ça. C’est vrai qu’en un siècle, il aurait pu en apprendre bien plus, mais en maîtriser quatre couramment, c’était pas mal non plus.

« En effet, quatre. Mais après je n’ai appris que ce qui allait réellement me servir. Je ne pense pas qu’on m’en veuille si je ne parle pas l’ouzbek. Et puis on ne me laissait pas vraiment potasser des dizaines d’ouvrages pour tout apprendre. »

Ça aurait été amusant tien. Non, en fait il avait surtout appris sur le tas pour se débrouiller dans certains pays et c’était pour ça qu’il ne comprenait seulement le français, sans le parler. Lors de son séjour là-bas, il utilisait surtout l’anglais, alors il avait encore des lacunes dans cette cinquième langue.

Suivant le regard d’Apolline qui partit se poser à un endroit de la chambre, Bucky vit qu’elle regardait le bouclier. Cela avait été un honneur pour lui de le recevoir, mais il aurait préféré que cela n’arrive jamais. Il aurait préféré que ce soit toujours Steve qui le porte, mais il n’y pouvait rien et ne pouvait pas changer le passé. Alors quand Stark lui avait proposé de reprendre le flambeau, il avait accepté. Iron Man avait eu raison ce jour-là. C’était ce que le petit gars de Brooklyn aurait voulu et il était fier de marcher dans ses pas.

La sensation du poing qui se resserrait sur son torse troubla un peu Bucky. Il se demandait à quoi elle pensait en ce moment pour avoir ce geste et lui sourit quand elle fixa de nouveau son regard sur lui.

« Ce qui fait combien de temps au final ? »

Et c’était à lui de donner une information sur lui et il savait exactement quoi dire.

« J’ai une soeur qui est toujours en vie actuellement. »

Il n’avait pas vu Rebecca depuis très longtemps, mais il n’avait pas trouvé comment aller la voir et lui parler. Ça lui semblait impossible pour lui de renouer avec sa famille du passé après tout ce temps, surtout qu’il avait été déclaré mort durant la Seconde Guerre mondiale. Seulement lorsqu’il était revenu aux États-Unis, il avait tout de même fait des recherches et découvert que sa petite soeur était toujours en vie, bien que contrairement à Bucky, elle avait tout de même vieillit avec l’âge.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 19:01

Buckynours & Apolline

Ma petite énumération avait eut son petit effet sûr Bucky qui était amusé et en même temps qui s’étonnait que mon miroir puisse avoir un nom. Si seulement il savait tout ce que Matthew pouvait raconter…

Matthew est spécial. Je l’ai créé. Je peux contrôler pas mal de chose à partir de lui. Musique, chauffage… J’en suis assez fière !

Tout du moins j’en était fière jusqu’à ce que je découvres à quel point il était agaçant. Mais tout comme Tony Stark gardait Dum-E, j’avais un peu du mal à me faire à l’idée de me séparer de lui.

Je supposais que c’était assez logique qu’on ne lui ait appris que les langues qui lui avaient été nécessaire. Songer à ce qu’on lui avait fait me révoltait. Je comprenais tout à fait le principe des prothèses pour remplacer un membre perdu et au vue de ses réactions lorsque j’avais parcourut son bras, il possédait surement des micro capteur envoyant directement les informations à son cerveau. A quel point avait-on expérimenté sur lui ?

Ce genre de penser ne m’aidait vraiment pas à me détendre. J’avais envie de hurler et mon poing se serra un peu plus. J’expirais lentement et le plus silencieusement possible avant de lui dire que je n’étais à New York que depuis mes dix huit ans. Machinalement, j’avais ouvert la bouche pour lui répondre du tac o tac. Mais je m’arrêtais juste à temps et ma bouche ouverte se transforma en un sourire amusé.

Bien essayé !

J’essayais de dissimuler la dernière trace de toutes mes pensées torturée et révoltante qui se bousculait en moi. Mais ce fut la surprise qui pris place sur mon visage. J’avais fais mes recherches sur James Buchanan Barnes mais je n’étais pas aller fouiller plus que cela dans son passé. Je n’avais absolument aucune idée qu’il avait une sœur toujours en vie. En y réfléchissant un peu, en vivant une vie seine, on pouvait facilement vivre très longtemps. Bien que je doutais tout de même qu’elle ait garder un physique de midinette des années quarante ou cinquante. Il avait tout de même réussit à piquer sa curiosité.

C’est vrai ? Alors, comment ça ce passe les repas de famille ?

Je lançais de nouveau une phrase sur le ton de la taquinerie mais j’étais vraiment curieuse d’en savoir plus sur lui.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Juin - 22:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Donner un nom a un miroir était étrange, mais Bucky devait le reconnaître, il fut tout de même impressionné quand Apolline lui a expliqué en quoi ce « Matthew » était un appareil électronique. La dernière personne qu’il connaissait à autant trafiquer les objets était Stark et il ne lui semblait pas qu’il ai fait ça.

« Je pense que tu peux l’être. C’est plutôt pas mal comme application pour un simple objet qui ne fait que renvoyer un reflet. »

Il n’empêche que, à cet instant, il aurait bien aimé voir comment agissait la rousse face à ces objets qu’elle personnifiait. Ça devait sûrement être amusant à voir. Mais il avait promis de ne pas juger Apolline, ce qu’il ne faisait en aucun cas, malgré ce petit sourire présent sur son visage. Un sourire mi-amusé, mi-compréhensif. Au final il avait eut une bonne idée en proposant ce jeu de révélation. La jeune femme avait l’air déjà un peu plus détendu et il espérait que ça allait continuer dans ce sens.

Lors de sa question à propos de son âge, en fait Bucky n’avait pas vraiment à chercher quel âge avait exactement la jeune femme, c’était juste que dire qu’elle était à New York depuis un certain temps ne l’aidait pas à en savoir plus, mais son « bien essayé » l’amusa.

« Eh bien, ça te surprend le fait que j’ai une soeur ? »

Son air surpris ne lui avait pas échappé et il avait eu un petit rire. C’est vrai que cela pouvait surprendre qu’il dise que sa soeur soit toujours de ce monde, mais elle avait voulu de l’inédit. Et cette information, il ne devait y avoir que très peu de personne à la détenir. En tout cas, le côté taquin d’Apolline avait l’air d’être revenu avec une nouvelle question de sa part.

« C’est une excellente question, mais je ne pourrais pas te renseigner là-dessus. Je n’ai pas revu Rebecca depuis que nous avons été séparé à l’orphelinat. »

Ça avait été un évènement marquant dans son enfance, mais Bucky avait été obligé de s’y faire. Avec la mort de ses parents, il avait réussi à se débrouiller, mais sa faire avait fini dans des familles d’accueil. Il avait gardé contact avec eux avec des courriers, mais la suite des évènements avaient précipités les choses alors les liens s’étaient coupés d’eux-même entre eux.

« Mais parlons aussi de toi. Tu ne détourneras pas aussi facilement la conversation. J’ai compris à propos de ton âge, mais alors, avant de venir à New York, où est-ce que tu te trouvais au Royaume-Uni ? »

En demandant cela, il avait reposé ses mains sur les hanches d’Apolline alors qu’elle se tenait toujours sur lui. L’accent de la rousse ne lui avait pas du tout échappé et, même si ça datait, il se souvenait encore de son passage dans les contrées anglaises.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Juin - 16:21

Buckynours & Apolline

Il confirmait que j’avais de quoi être fière d’avoir créé Matthew. Clairement il ne l’avait jamais rencontré et même si Bucky connaissait l’étendu de mes dons, je n’étais pas sûr d’avoir envie de lui répéter tout ce que cette commère pouvait bien raconter. Il ne le savait pas mais en me retenant ici, le centenaire me sauvait des énièmes commentaire sur ma tenu de ‘’super méchante’’ qu’il trouvait beaucoup trop oser à son goût. Mais comme je ne lui avais absolument jamais demander son avis, je ne me gênais pas pour l’envoyer balader sans aucun ménagement.

C’était ainsi, je pouvais créé ce genre d’objet, mais je ne pouvais absolument pas décider de leur personnalité. J’affichais un petit sourire amusé en le regardant. Pendant un moment je m’imaginais le flot de question qui pouvait lui traverser l’esprit. Ce n’est pas tout les jours qu’on croise quelqu’un qui à un réfrigérateur nommé Jasmine, entre autre chose.

Un peu, mais pas vraiment.

J’eus une petite moue boudeuse lorsqu’il rit de mon air surprit. Je fis comme si je le prenais mal alors qu’en réalité, je réalisais que c’était la première fois que j’entendais son rire. La moue boudeuse m’aidait à garder mon sérieux, je me retenais d’afficher un large sourire comme si j’étais fière de le faire rire. Mais combien de personne de moins d’un demi siècle pouvait réellement se venter d’avoir fait rire le Winter Soldier ?

Désolée, je ne savais pas. Mais, si tu sais qu’elle est en vie, c’est que tu l’as chercher, non ? Tu ne crois pas qu’elle à peut être envie de te revoir aussi ?

Bon, je ne savais rien d’elle, mais retrouver son frère après environ trois quart de siècle, ce n’est pas rien tout de même. Ma situation n’était pas la même mais si j’avais été Rebecca, j’aurais voulu le revoir. Même après toutes ces années.

Mais je n’avais pas vraiment le temps d’y réfléchir puisqu’il ramena la conversation directement à moi en sous entendant que je n’y échapperais pas aussi facilement. Ce que je n’essayais pas vraiment de faire puisque j’étais réellement intéressée par ce qu’il me disait. J’allais protester mais je me rendis compte qu’il avait laissé ses mains se poser sur mes hanches.

Et j’ai quoi en échange si je te révèle cette information ?

En soit, même si je lui disait exactement où j’étais née, ça n’engageait à rien. Il devait bien y avoir des dizaines d’hôpitaux dans tout Londres. Il n’avait pas ma date de naissance exacte, encore moins mon année de naissance. J’étais persuadée de ne pas être la seule Apolline de plus ou moins mon âge. Et puis j’avais envie de le taquiner un peu et de voir ce que je pourrais retirer de tout cela. J’avais donc de nouveau un regard et un petit sourire malicieux.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Juin - 21:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Après l’avoir entendu énumérer les capacités de ce fameux « Matthew », Bucky se mit à se demander si l’endroit où vivait Apolline ne devait pas ressembler à l’une des pièces que Stark consacrait à ses expériences technologiques. Elle devait expérimenter un certain nombre de choses avant d’arriver à ce résultat, et il devait l’avouer, il était curieux de voir où elle piochait toutes ces idées, car elle avait l’air de n’être jamais à court.

Lorsqu’il vit le changement d’expression de la rousse suite à son petit rire, le brun se demanda si c’était encore une petite taquinerie de sa part ou s’il l’avait quelque peu vexé. Alors, voulant tout de même revoir ce sourire, il vint lui chatouiller la joue d’un air malicieux, tandis qu’elle répondait sur le sujet de Rebecca.

« Ne le soit pas, tu ne pouvais pas le savoir. »

Bucky n’avait jamais réellement évoqué sa soeur auprès des autres, alors Apolline ne pouvait pas tout connaître à son sujet. D’ailleurs, il ne devait y avoir qu’à Steve qu’il avait parlé d’elle, et personne d’autre. L’ancien soldat ne se confiait pas à n’importe qui et il avait le sentiment de la protéger malgré tout, même en restant éloigné.

« Je le sais car j’ai voulu savoir ce qu’était devenu ma fratrie. Tu as sûrement raison, mais je ne sais pas. Avec le temps on a perdu contact et la suite a été plus compliqué. »

Ça lui faisait bizarre de se confier à la jeune femme sur sa famille. Il avait toujours gardé ses pensées pour lui, mais là il arrivait à lui parler sans grande difficulté. Peut-être que c’était leur baiser qui avait réussi à lui délier la langue, ou peut-être était-ce autre chose, mais le fait était là. Il ne se sentait ni bloqué, ni contraint alors qu’il discutait avec Apolline de Rebecca et ça lui faisait tout de même du bien.

Mais il ne comptait parler que de lui et avait retourner le sujet de la conversation pour en apprendre un peu plus sur la rousse. La question avait été toute bête, il lui avait demandé d’où elle venait en Angleterre. Au moins cette fois-ci, elle n’avait pas vraiment de raison de se défiler et pourtant, elle trouvait tout de même à redire. Elle voulait quelque chose en échange ? Sa réaction continuait d’amuser Bucky, qui comptait bien jouer un peu là-dessus.

« Excellente question, qu’est-ce que tu souhaiterais ? »

Il avait vu son sourire malicieux et avait plongé ses yeux dans les siens. Elle voulait se la jouer mystérieuse, et Bucky allait lui faire plaisir alors.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower-