◊ Il fallait me dire que tu te sentais seul ♥ Buckynours

 :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 10 Mai - 14:30

Buckynours & Apolline

L’avantage quand on possède le genre de don que j’ai… C’est qu’on peut rentrer plus ou moins n’importe où, n’importe quand. On va dire qu’accéder aux caméras de surveillance depuis son esprit y aide beaucoup. Personne ne m’avait vu entrer. Je n’avais été prise par aucune des caméras de surveillance, elles s’étaient toutes –étrangement– détournées lors de mon passage. Et c’était exactement comme ça que j’étais arriver là où j’étais actuellement.

La question du pourquoi j’avais fait autant d’effort pour arriver dans cette chambre restait encore sans réponse. Tout ce que j’avais reçu, c’était un message disant de le retrouver dans un café à Manatthan. Je n’étais vraiment pas fan de Manatthan… C’était un beau quartier, sans aucun doute ! Mais mes parents vivaient dans ce quartier. La dernière chose que je voulais, c’était de croiser ma famille. Alors j’étais venue, plusieurs heures en avance et j’avais fait tous ses efforts pour m’introduire dans sa chambre.

J’affichais un petit sourire. Tout ici faisait un peu vieux. Ce qui était assez ironique quand on savait que cette tour était une des plus moderne existant. J’en fi rapidement le tour pour voir ce que je pouvais bien trouver. Bien sûr, l’une des premières choses que je pus voir en me retournant était le bouclier. LE fameux bouclier de Captain America. Je savais qu’il était mort. Tout le monde le savait et pour moi c’était impossible à rater. Mais je savais aussi que c’était lui qui le portait maintenant.

Je pris le bouclier dans mes mains pour le regarder, il n’était pas parfais. On pouvait voir des traces de griffures sur celui-ci et la peinture était totalement rappé à certain endroit. Il gardait tout de même une certaine classe. Je le posais sur le lit avant de continuer mon exploration.

Je ne me gênais pas pour ouvrir ses placards et ses tiroirs. Rien n’avait vraiment d’importance et c’était assez ennuyeux. Je fini par me jeter sur le lit pour le tester. Il était assez confortable et je me disais que cela devait bien le changer de la vie qu’il avait mené avant de rejoindre les Avengers.

De nouveau ennuyée en fixant le plafond, je fini par me tourné sur le côté. Sa table de nuit se trouvait à quelques centimètres de mon visage. Sans plus attendre je me relevais à moitié pour ouvrir le tiroir. Ce que je vis me fis sourire et je sortis le magasine de la table de nuit. C’était un de ses vieux trucs vintages. Celui-ci parlait de la Stark Expo de 1943. Il comportait également pas mal de pinups, vraiment très classique pour l’époque. Je m’allongeais sur le ventre en travers du lit pour le feuilleté. Le bouclier toujours poser sur le lit se trouvant maintenant à côté de moi.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Mai - 11:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Récupérant des prunes dans une corbeille de fruit de la cuisine du QG des Avengers, Bucky s’octroya un moment de pause. De ces moments, il n’en avait pas eu tant que ça ces derniers temps, devant faire face à tout ce qui se passait sans flancher. Cela n’était pas facile pour le nouveau porteur du bouclier de Captain America. Il arrivait encore qu’il ai des phases d’instabilité où il avait dû mal à savoir qui il était réellement et, à chaque fois que cela arrivait, il lui fallait un certain effort pour ne pas perdre le contrôle. Hydra avait bien réussi leur coup à l’époque pour totalement re-formater le soldat, mais aujourd’hui il s’était repris et il cherchait à se retrouver. À redevenir le James Barnes du vingtième siècle et qui profitait de la vie à pleine dent. Alors, pour une fois, il ne chercha pas à combler ce moment de tranquillité avec un quelconque exercice ou quoi que ce soit pour s’occuper. Il devait juste surveiller l’heure pour ne pas rater un « rendez-vous » qu’il avait donné à une personne qu’il connaissait depuis peu.

Un peu plus tôt dans la matinée, alors qu'il traînait dans un endroit peu recommandable de New York, mais là où il savait qu'il allait pouvoir récupérer des informations intéressantes, il avait certes appris quelque chose qui l'avait fait contacter celle qui se faisait surnommer Apolline. Il ne connaissait pas grand chose de cette rousse, mais ça n'allait pas être la première fois qu'il allait tenter de la convaincre de ne pas participer à une énième activité nocturne illégale, alors il lui avait demandé de la retrouver dans un café pour en discuter. Mais ce rendez-vous n'était pas pour tout de suite, alors il avait tout à fait le temps de se détendre avant de se presser.

Retournant dans sa chambre, préférant le calme de celle-ci à la possible occupation de la pièce commune, Barnes eut une sacré surprise en voyant celle-ci occupé, bien qu'il ne le montrait pas et que, après réflection, cela ne l'étonna guère. En fait, c'était même tout à fait possible quand il voyait la rouquine avachi sur son lit, le bouclier posé à côté. Apolline avait l'air d'avoir avancé l'heure de leur rendez-vous et ne s'était pas bien embêter. De plus, Bucky se doutait bien que personne d'autre n'était au courant de sa présence. Ce n'avait pas l'air d'être dans les habitudes de la rousse de se faire prendre.

« Bienvenue, fais comme chez toi. »

Ceci était certes une tentative d'humeur de la part du Winter Soldier, mais il ne pouvait se cacher que, malgré une part d'exaspération qu'il ressentait, il y avait tout de même un peu d'amusement. Ce n'était pas tout le monde, ni tous les jours que quelqu'un s'infiltrait dans la base des Avengers comme ça. Machinalement, il reposa le bouclier à sa place et se retourna vers Apolline.

« Tu sais que tu as quelques heures d’avance ? »

Quitte à ce que Apolline soit présente, autant essayer de faire la discussion. Il est vrai que Bucky avait plutôt l’habitude d’être taciturne, mais il allait de toute façon devoir discuter pour essayer de la convaincre une énième fois de ne pas céder à ses activités illicites. Alors autant commencer quelque part.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Mai - 12:13

Buckynours & Apolline

Je ne fus pas vraiment surprise lorsqu’il fini par entrer dans la chambre. Non seulement j’avais accès aux caméras de surveillance mais en plus je m’étais permise de garder un petit œil sur lui. Je me promis de lui ramener des prunes la prochaine fois que je viendrais. Je n’avais pas sursautée, j’avais juste continuer à feuilleté le magasine.

C’est fait, merci. Super sympa ce magasine ! Un peu vieux mais sympa…

Je jetais un petit coup d’œil dans sa direction. Il avait repris le bouclier pour le remettre à sa place. J’aurais presque été déçu… Il n’y avait pas de caméras de surveillance dans les chambres mais je n’avais pas envie d’être découverte, je gardais donc un œil sur celles-ci. Je me relevais pour m’asseoir sur le lit, les jambes replier sur le côté. Je laissais le magasine ouvert devant moi

Oui, je sais, je n’avais pas envie de café. Et je n’étais pas fan de l’endroit que tu avais proposé. Et puis… Je me suis dit que ça serait plus sympa de ne pas être interrompu…

Mes lèvres s’étiraient légèrement en un petit sourire alors que je plongeais mon regard dans le sien. Je ne savais pas vraiment pourquoi je l’écoutais, ça m’amusais juste que l’ancien Soldat de l’Hiver et nouveau Captain America s’intéresse à la petite Apolline donc il ne savait vraiment rien en faite. Il ne savait pas que mon père et ma sœur travaillait au S.H.I.E.L.D. Mon nom de famille était un détail que j’adorais laisser de côté. Et puis avec le genre de chose que je faisais pour vivre, annoncer que ma famille bossait pour une des organisations qui essayait d’arrêter la plus part de mes complices, ça ne rendait pas vraiment bien sur un CV.

Mon regard ne le quittait pas et mon sourire ne me quittait pas. J’avais vraiment hâte de savoir ce qu’il croyait avoir découvert et ce qu’il allait bien pouvoir me dire pour essayer de me faire rentrer dans le droit chemin. De toute évidence, c’était déjà mal partit puisque je me trouvais là dans sa chambre et qu’aucunes caméras de surveillance ne m’avaient filmé. Mais je le laisserais essayer, c’était si amusant à voir…

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Mai - 10:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avoir retrouvé Apolline dans sa chambre n’avait guère étonné Barnes en réalité, bien qu’il n’avait pas pensé qu’elle le fasse un jour. Il savait que la rousse adorait défier les règles et elle venait de le faire en beauté, alors qu’elle aurait tout simplement pu demander, comme l’aurait fait toute personne normale. Mais c’était à croire que la jeune femme se fichait de la normalité.

En tout cas, elle avait à peine bougé lorsqu'il était rentré, mais sa réponse l'amusa. Il était vrai qu'à la voir affaler ainsi, elle avait déjà pris ses aises, se permettant même de commenter ses choix de magasines. Bon il est vrai que celui-ci datait un peu, mais avec, Bucky arrivait quelque peu à renouer avec le passé. L'expo de Stark Industrie, il s'en souvenait parfaitement désormais. Sa dernière soirée en tant que civil, profitant de pouvoir faire ce qu'il voulait. Ça avait été une bonne soirée en fin de compte.

« Un peu vieux, mais ça permet de se tenir au courant de ce qui s’est passé. »

Bucky ne cherchait pas vraiment à justifier ce choix de magazine, mais sa réponse était venue naturellement quand la rousse avait qualifié de sympa le contenu de celui-ci.

Toujours de manière désinvolte, Apolline avait par la suite répondu à sa deuxième remarque. C’est sûr qu’ici ils seront moins dérangés que dans un café. Le respect de l’intimité était tout de même une chose dans la base, bien que la rousse ne se sente pas concernée par cela. Donc tant qu’elle ne criait pas haut et fort qu’elle était ici, ils pourraient discuter en paix, ce qui n’était pas plus mal vu que le brun allait encore tenter de la raisonner. Il ne savait pas vraiment pourquoi il s’était mis en tête d’essayer de faire cesser les activités illégales de la jeune femme, mais maintenant qu’il s’y était mis, il n’allait pas abandonner.

En tout cas, il n'avait toujours rien dit qui pourrait compromettre Apolline. Il avait promis de garder le silence sur ses activités et là-dessus, et il n'allait pas vraiment revenir sur sa parole. C'était quelque dont on pouvait être sûr avec Barnes. Maintenant qu'il redevenait celui qu'il était auparavant, on pouvait lui faire confiance.

« Alors comme ça tu as encore prévu une de tes petites sorties nocturnes ? »

Rentrer dans le vif du sujet, c’était tout lui. Peut-être était-ce dû à son côté Winter Soldier, mais il n’allait pas passer par quatre chemins pour prévenir la rousse. Elle ne cessait de le fixer, mais il soutenait son regard sans problème. On pouvait même croire que Bucky était actuellement imperturbable.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Mai - 11:32

Buckynours & Apolline

Si ça ce passait comme ça… Ça promettait d’être grandiose… J’en étais sûr et certaine ! Je me tenais là, en face de lui, un petit sourire aux coins des lèvres, mon regard ne quittait pas le sien et j’attendais toujours de savoir pourquoi j’étais là.

Ah oui, je vois. Et les pages coller, c’est aussi pour rattraper le temps perdu ?

Généralement, ce genre de réplique sortait naturellement chez moi et aujourd’hui ne fit pas exception. Je savais exactement qui il était. Toutes les informations qu’on savait sur lui s’était retrouver sur le net et donc était passer de mon côté. Je savais qu’il était impassible. On aurait presque dit une armoire à glace. Mais je ne pouvais pas être moi et en rester tout simplement là. C’était presque plus fort que moi, je voulais savoir jusqu’où je pouvais aller. Et si maintenant il avait promit de garder le secret, qu’es-ce qui le pousserait à me dénoncer ? Bien sûr, personne n’avait de preuve sur mes activités illégale. Tout ça ne restait qu’à l’état de rumeur et c’était tout aussi bien ainsi. Si on ne pouvait pas prouver que je faisais pas mal de choses illégale, si j’étais soupçonnée, je pourrais très rapidement être arrêtée et Papy Holmster –comme j’aimais si bien l’appeler– pourrait me retrouver. Je n’avais pas envie de le voir. Surtout depuis que je savais qu’il était devenu proche avec Nygma… Cette enflure celui-là… Rira bien qui rira le dernier…

De quel genre d’activités nocturne parles-tu ? Parce que, s’il n’y a que ça, je veux bien en partager quelques unes avec toi !

Mon petit sourire se transforma en sourire malicieux. Au fond, Bucky me faisait rire. Pas méchamment bien sûr. Mais il ne savait presque rien de moi et il essayait de me « sauver d’un avenir désastreux ». Ce qu’il ne savait pas, c’était qu’il était arriver bien trop tard pour me sauver. Pour ça il aurait fallu arriver cette fameuse nuit dans le labo priver où j’étais entré par effraction avec ce type. Et pendant une fraction de seconde, je pouvais très clairement m’imaginer la scène. Le fameux James Buchanan Barnes arriver avec tout son attirail de Winter Soldier, attraper cette fameuse fiole avant qu’elle ne touche le sol. Je supposais que si les choses étais arriver ainsi, je n’en serais pas là actuellement et j’aurais arrêter mes conneries avec plaisir. Mais tout ceci était impossible. On ne change pas le passé et tout ce que j’avais fais dans ma vie m’avais conduit jusqu’ici. Dans la chambre de Bucky.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Mai - 19:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
S’asseyant sur une chaise libre Barnes laissa Apolline prenait ses aises sur le lit alors qu’elle continuait de commenter tranquillement le magazine, comme si de rien était, rebondissant sur ce qu’il disait. Voilà qu’elle parlait de pages collées maintenant. Cela se voyait sur son visage. Elle s’amusait de la situation, et, étant d’humeur calme, il lui fit le plaisir de répondre, mais peut-être pas quelque chose à laquelle elle s’attendrait.  

« Une question à laquelle tu n’auras jamais de réponse, je les ai pris dans les affaires de Steve. »

Ce qui était vrai qui plus est. Quand Bucky avait « réintégré » une vie normal, et qu'on l'avait installé dans la base des Avengers, il avait cherché ce qui pouvait l'aider à combler les trous sans constamment avoir besoin de demander. Mais il n'avait pas fait venir Apolline pour parler magazine, et c'est pour ça qu'il avait enchaîné sur la véritable raison. Ce qu'il avait appris plus tôt dans la journée. Seulement la rousse n'eut pas l'air de vouloir énormément coopérer, jouant l'innocente et donnant l'impression de s'amuser. Barnes avait beau jouer l'armoire à glace à cause du fait qu'on lui avait appris à ne plus laisser apparaître aucune émotion, il eut bel et bien un sourire mi-amusé, mi-désespéré quand il entendit l'une de ses suggestions après qu'il ai évoquées les « sortie nocturnes ».

« Je parles plutôt de tes projets qui entre en contradiction avec la loi. Alors, tu as quoi de prévu ? »

Bucky avait eu quelques informations sur ce qui pourrait être prévus. Mais il voulait aussi un peu de franchise de la part de la rousse, ce qui pourrait l'aider par la suite. Et puis, Barnes se permettait de prendre son temps, ne se sentant pas pressé par le temps. Apolline avait en quelque sorte avancé le rendez-vous en s'infiltrant dans la base.

« Ce n’est pas très malin de tenter le diable. Tu pourrais te faire prendre une nuit et tu aurais l’air bien maligne. »

Oui cela pouvait être quelque peu ironique que ce soit Bucky qui fasse une petite leçon de moral après le passé qu'il a eut, mais il tentait le tout pour le tout envers la rousse. Peut-être qu'un de ces jours ça fonctionnerait.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Mai - 19:47

Buckynours & Apolline

J’avais posé cette question sur les pages collés et dés que j’avais entendu sa réponse je ne pu m’empêcher de me sentir très conne. Je l’avais fais sans réfléchi, j’aurais bien mieux fait de le faire au lieu de parler. Ça ne m’arrivait pas souvent, mais de temps en temps j’avais un moment con comme celui-là et pendant une fraction de seconde, je perdis mon sourire en reposant les yeux sur le magasine.

Avant même qu’il ne me réponde, je savais de quoi il voulait parler. Bien sûr je n’avais pas pu m’empêcher de lui proposer de partager mes activités nocturnes. Après tout, je ne faisais pas que du crime la nuit… Je m’approchais du bord du lit pour m’y asseoir, me plaçant presque en face de lui en gardant un petit sourire amusée quand il me dit que j’aurais l’air maline le jour où je me ferais attraper.

Quoi ? Tu as des infos ? Quelqu’un est sur mes traces ?

J’étais légèrement penchée vers lui et ma voix s’était faites faible comme si j’essayais de dealer discrètement quelque chose. Je savais parfaitement que personne n’était sur mes traces puisque je m’assurais personnellement d’effacer tout ce qui me concernait dés que c’était tapé à l’ordinateur. La plus part des personnes ne se rendait compte de rien, mais pour ceux qui le remarquait, les preuves n’était déjà plus là.

Comment pourrais-je faire quoi que ce soit d’illégal quand tu me regardes avec ces yeux là Buckynours ? Comment pourrai-je ne pas craquer ?

Je battis des cils en le regardant avec innocence. S’il pensait vraiment que j’allais lui donner tout les détails de ce que nous avions prévus de faire, il pouvais se mettre un doigt bionique dans l’œil jusqu’au coude !

Cependant, s’il me posait ce genre de question, c’était qu’il savait quelque chose. Et je n’aimais pas ça. Quelqu’un avait balancé des infos et j’entendais bien faire découvrir qui. Sans changer quoi que ce soit à mon attitude, je me connectais à internet. Ce n’était pas bien difficile pour moi puisque les ondes envahissaient cet immeuble. J’envoyais un message à mon complice pour le prévenir que quelqu’un n’avait pas tenu sa langue assez longtemps.

Si tu préfères, je peux tout aussi bien rester avec toi au lieu de faire je ne sais quoi que tu penses que je dois faire. Tu n’auras jamais meilleure preuve que je ne suis pas impliquée !

C’était bien sûr totalement faux. Je pouvais faire ma partir du deal en le regardant droit dans les yeux. Mais je savais aussi qu’il ne me lâcherait pas la grappe sans que je ne prouve ma bonne foi.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Mai - 22:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’affaire du magazine étant fini, après qu’Apolline l’ai reposé, le sujet de discussion changea. En aucun cas Bucky n’avait raté la rapide perte de sourire de la rousse, mais cela ne dura que peu de temps avant qu’elle se replace, comme pour donner un peu de sérieux à la situation. Barnes venait de lui demander ce qu’elle avait prévu pendant sa sortie des plus hors la loi, mais il se doutait bien que la vérité ne viendrait pas toute seule. D’ailleurs, la première réponse fut une question.

« Juste des rumeurs. Quand on sait où laisser traîner nos oreilles, on apprend des choses. »

James restait volontairement évasif. Il n’allait certainement pas dire exactement où il allait chercher ses infos, étant sa seule manière de pouvoir toujours tenter de contenir la rouquine. Et puis une partie de son ancien lui l’avait fait agir ainsi. Être un peu taquin était étrange, mais quand son interlocutrice prenait plaisir à le chercher, pourquoi ne pas le faire aussi ? Ce n’était peut-être pas tous les jours qu’il était comme ça, mais une fois de temps à autre n’allait pas le tuer.

Retenant un sourire d’amusement face au jeu de cils et aux commentaires d’Apolline, Bucky se demandait si parfois, elle se rendait compte de ce qu’elle disait. C’est vrai qu’il avait tiqué face au « Buckynours » peut commun et qui, s’il avait été dit par quelqu’un d’autre, ne serait surement pas passé, mais en fait ça ne l’étonnait même pas après l’avoir retrouvé avachi dans sa chambre.

« Comment tu pourrais ? Parce que ça ne serait pas la première fois par hasard. Sérieusement ? Buckynours ?»

Et il fallait vraiment être naïf pour ne pas voir de l’ironie dans tout ça aussi. En tout cas, il y avait une chose dont elle pouvait se vanter d’avoir réussi, c’était de faire tomber de plus en plus son côté armoire à glace. Le brun l’était toujours d’un certain point de vue, mais il se permettait aussi de l’être un peu moins. De toute façon, que pouvait-il lui arriver ici ? Il était à la base des Avengers et il avait plutôt confiance en Apolline. Alors il pouvait très bien s’amuser un peu avec ses réactions.

Maintenant, la rousse lui proposait de tranquillement rester là pour prouver son innocence. Bucky ne savait pas trop que penser de cela, trouvant ça étrange. C’était comme s’il y avait une entourloupe, mais il n’arrivait pas à savoir ce qu’Apolline préparait.

« Et tu en profiterais pour filer en douce par je ne sais quelle moyen, peut-être par le même qui t’as permit d’entrer sans te faire voire ? En attendant, je sais que tu es impliquée dans quelque chose, alors si on simplifiait le tout et tu me le disais ? »

C’était une suggestion comme une autre qui pouvait peut-être mettre à jour le plan de la jeune femme. Barnes avait parfois un peu de mal à comprendre comment elle réussissait si bien à éviter de se faire prendre, ne croyant pas qu’à chaque fois c’était un coup de chance.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Mai - 23:56

Buckynours & Apolline

Bien sûr, il ne dirait pas ses sources. Ça serait bien trop simple. Mais j’adorais ce côté Sherlock. Bon, peut être en un chouilla plus brute. Mais j'avait « lu » énormément de chose sur lui. Comme beaucoup je savais qu’il n’avait pas toujours été comme ça. Et à force de le voir essayer de me sauver de ma propre vie, je m’étais attachée à lui. Je m’étais d’ailleurs promis de me faire un collier de dent de la prochaine personne qui tenterait de le retransformer en Soldat de l’Hiver.

Et tes petites oreilles ont entendu que la petite Apolline allait faire quoi exactement ?

Je n’étais pas non plus dupe. Il avait pût entendre tout et n’importe quoi et me mettre ça sur le dos. Ou alors quelqu’un avait vraiment déballé plus qu’il n’aurait dût le faire. Je n’étais pas contre un peu de chalenge de temps en temps. D’ailleurs cette conversation en était un, en quelque sorte. Mais je n’aimais pas qu’on mette ouvertement mon nom sur des crimes. Je m’embêtais à prendre un pseudonyme et à couvrir mes traces, ce n’était pas pour rien… Et encore, je m’estimais heureuse que tout cela soit tombé dans l’oreille de Bucky. Je n’osais même pas imaginer la tête de mon père ou de ma sœur s’ils savaient ce genre de choses…

Quoi ? Moi ? Oser défier les forces de l’ordre ? Peut être… Mais je n’ai jamais fais de mal à qui que ce soit ! Et oui, Buckynours, ça te va mieux qu’un certain autre surnom… Et tu as plus l’allure d’un nounours que d’une armoire a glace ces derniers temps.

Ok, je l’avoue ! J’aimais garder un œil sur les personnes qui m’entourait. Pour une raison qui m’était étrange, Bucky faisait maintenant partit de mes proches. Ou en tout cas, il l’était plus que ma famille biologique. Voir même que ma jumelle que je n’avais pas revu physiquement depuis que j’étais partie de la maison. Mais je voyais mal comment j’aurais pût continuer à vivre avec eux alors que j’avais tellement changé depuis ce fameux soir dans le laboratoire.

Attache moi… A toi, je veux dire. Au moins tu seras fixé. Et je te dévoilerais peut être certains de mes petits secrets…

En lui répondant, je haussais un sourcil et affichais un sourire en coin en le regardant doit dans les yeux. Il fallait bien avouer que la situation m’amusait. Et je n’étais vraiment pas contre l’idée de passer une nuit à la tour Avengers. Surtout en si bonne compagnie…

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Mai - 14:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dès le début Bucky s’y était attendu. Il avait bien compris qu’Apolline n’allait pas forcément lui rendre la tâche plus facile, et c’était là qu’était tout le défi. Être plus malin que la rousse, ce qui n’était jamais gagné d’avance. Mais en avançant par petit pas, un jour où l’autre, le brun finirait bien par faire avoir raison à la jeune femme. Il fallait juste un peu de persévérance, malgré son côté désinvolte. D’ailleurs, après qu’il ai évoqué qu’il aurait entendu certaines choses, l’Avengers ne fut pas étonné de la voir chercher à savoir quoi exactement.

« Et bien, ça parlait d’une bijouterie et de deux trois autres informations. Un petit rapprochement et j’ai pensé à toi. »

Bucky n’allait pas non plus dire tout ce qu’il savait, sinon la jeune femme allait se faire un malin plaisir de contourner ce problème la prochaine fois. Il n’en avait pas la confirmation, mais lui même avait agi ainsi quand il avait voulu rester dans l’ombre, alors il connaissait les ficelles de l’entourloupe. En tout cas, même si elle venait à lui confirmer de manière claire cette rumeur, ce qui risquait nullement de se passer, Barnes ne comptait rien dévoiler, préférant éviter d’autres soucis à Apolline. S’il le fallait, il interviendrait lui même, mais il n’irait en aucun cas prévenir le Shield ou quoi que se soit, de risque de voir la rousse se faire embarquer aussi.

Devant l’humour qu’employait la rousse en laissant sous entendre qu’elle n’oserait jamais faire quoi que ce soit pour défier l’ordre avant de laisser penser que si, Barnes eut un petit sourire amusé. Parfois, il avait l’impression qu’elle jouait au jeu du chat et de la souris juste pour prouver que la souris pouvait l’emporter.

« Oui c’est vrai que ça ne t’es encore jamais arrivé de commettre un ou deux braquages. »

Si elle faisait de l’humour, autan enchaîner dessus. Et puis la rouquine avait raison sur un point. Il était vrai que « Winter Soldier » faisait pas vraiment affectueux, mais c’était bien la première fois que Barnes se faisait comparer à un nounours. Si les autres apprenaient ça, Bucky en entendrait parler un certains temps.

Lorsque la rousse suggéra l’idée de l’attacher, le brun ne s’y attendait pas. C’était un peu étrange comme proposition, mais en y repensant, ça semblait normale pour Apolline. Cependant, malgré le côté quelques fois désespérant de la jeune femme qui semblait ne pas connaître le sérieux, Bucky répondit tout de même.

« Et comme ça, si je bouge, toute la base finira par apprendre que tu as réussis à t’infiltrer dans la tour ? Ce serait dommage de révéler ce secret-là. »

D’ailleurs, l’Avengers ne serait pas contre d’en savoir un peu plus sur elle. Il se demandait encore comment elle avait réussi à berner la sécurité de Stark et comment elle faisait pour être aussi sûre d’elle à chaque fois. Comme si elle avait un contrôle sur quelque chose, mais Bucky n’arrivait pas à savoir sur quoi.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Mai - 15:07

Buckynours & Apolline

Défier l’autorité ? J’adorais ça. Après tout, je vivais comme ça depuis que j’étais toute petite. Je savais que j’étais comme ça uniquement parce que je ne supportais pas le piédestal sur lequel mon père –ou Papy vue que je l’appelais toujours ainsi- avait mis ma sœur jumelle Beth. Je m’étais toujours sentit inférieur à elle, malgré tout l’amour qu’elle avait pour moi, et je n’avais jamais réussit a le supporter.

Mais il n’était pas comme ça. Bucky avait probablement même déjà rencontré Beth puisqu’il avait travaillé avec le SHIELD pendant un moment. Mais jamais il ne m’a sous estimer ou laisser penser que j’étais moins bien que quelqu’un d’autre. Et je devais bien avouer que j’aimais assez. J’avais des amis, certes. Voir même un peu plus que des amis… Mais ils étaient tous dans le tourbillon de leur drama plus ou moins important. Ce qui me permettait de pouvoir faire ce que je voulais dans mon coin. Mais lui, malgré tout ce qu’il avait vécu, il se penchait sur ma petite vie et essayait de me montrer tout ce que je pouvais faire de bien au lieu de me concentrer uniquement sur moi et mes petits besoin.

Si je comprends bien… Personne ne t’a clairement dit que c’était moi qui allais faire je ne sais quoi dans une bijouterie. Ne serait-ce pas un petit procès d’intention mon petit Buckynours ?

Son petit rapprochement m’amusait. Je n’étais certainement pas la seule à faire ce genre de crime en ville. Surtout avec le big bang survenu juste après la guerre civil. D’ailleurs je connaissais une certaine criminelle qui se faisait une joie de bosser au SHILED tout en dérobant ce qui lui faisait envie. En faite, ce que les gens ne comprenait pas toujours, c’était que la plus part du temps, je ne prenais que ce dont j’avais besoin. Et oui, cela incluait les fournitures situer dans mon appartement à Queens. Dont ce superbe lit ultra king size… Je devais d’ailleurs avoir le seul appartement du Queens décorer ainsi. Presque une galerie d’art.

Peut être, mais tu n’as aucune preuve. Personne n’a de preuve. Tout comme personne n’a de preuve sur ma présence ici.

A nouveau, j’avais baissé le ton, presque murmurant ma phrase comme si c’était un secret. Il essayait peut être de me sauver mais pour le moment il ignorait totalement ce dont j’étais capable. Je savais qu’il se posait des question sur la manière dont j’étais arrivée là sans me faire repérer. Mais il devait tout de même bien se douter que je n’étais pas juste entrée en marchant normalement comme si de rien était. Quoi qu’en faite, c’était exactement ce que j’avais fait après m’être connecté au système de sécurité… Mais ça, il ne pouvait pas le savoir.

Je t’aurais bien proposé de m’attacher au lit, mais je ne voudrais pas que tu aies la mauvaise impression…

J’avais du mal à ne pas sourire. Après avoir débarrasser mon pied de sa chaussure je tendis la jambe vers Bucky pour poquer son genoux du bout du pied.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Mai - 19:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Même si pour le moment il ne faisait que discuter, Bucky avait déjà commencé à essayer de la convaincre de renoncer à sa soirée hors la loi. Il ne le faisait pas de manière claire, mais il emmenait la chose petit à petit et qui sait, il arrivera peut-être à trouver le bon argument à un moment où un autre. Et c’était pour cela qu’il avait évoqué la possibilité qu’elle finisse par se faire découvrir par les forces de l’ordre au début de la conversation. Apolline avait beau être chanceuse, la chance tourne toujours au bout d’un moment.

Voir la rousse nier en quelque sorte sa possible implication dans cette histoire de bijouterie amusait le brun. Il n’avait pas dit tout ce qu’il savait et s’il avait fait le rapprochement, c’est qu’il avait ses raisons. Après il était vrai que Bucky n’avait pas la science infuse, mais il était assez bon en déduction. Et il se sentait sur la bonne voie avec celle-ci.

« Personne ne me l’a dit clairement, mais à moins que Romanoff se soit re-convertie dans le crime, je ne connais pas d’autre rousse qui pourrait être impliquée. »

Alors oui, il n’avait aucune preuve, mais il n’en avait pas toujours besoin. Que ce soit quand il était le Sergent Barnes du 107ème, le Winter Soldier ou celui qu’il est désormais, s’était en se basant sur ses intuitions qu’il trouvait des preuves. Une des rares choses qui n’avait pas changée chez lui.

« D’ailleurs il faudrait que tu m’expliques comment tu as fait pour passer aussi inaperçue. La tour est à Stark et ça m’étonnerais que son système de sécurité soit défaillant. »

Ça s’était peut-être mal passé entre les deux hommes aux débuts, mais Barnes était au courant de la réputation du milliardaire et de ses technologies. Il fallait bien plus qu’un tour de passe passe pour réussir à le berner. Et pourtant, la jeune femme l’avait fait puis qu’elle s’était retrouvée là, tranquillement installée sur le lit. Heureusement pour elle que personne n’était entrer en pensant trouver le Winter Soldier avant que lui même n’y retourne. Même si, Bucky devait se l’avouer, il aimerait bien voir comment Apolline s’en sortirait si un autre Avengers l’avait découvert.

Autre chose que Barnes aimerait bien savoir sur la jeune femme. Comment faisait-elle pour sortir aussi naturellement des idées qui étaient loin d’être sérieuse. Bucky avait secouer la tête d’amusement en l’entendant enchaîner sur sa remarque qu’elle pourrait se faire prendre s’il l’attachait à elle et il était actuellement bien content que personne d’autre ne l’entende actuellement.

« C’est vrai que ça donnerait un côté étrange à la situation si tu avais proposé cela. Ce n’est pas quelque chose qu’on entend tous les jours. »

Bon, Apolline avait l’air vraiment douée pour rendre les situations étrange, et encore plus quand elle s’amusa à gentiment l’embêter à poker son genoux. Il n’y réagit pas vraiment, la laissant faire.

« Tu es sûre d’avoir la vingtaine parfois ? »

Bien sûr, il avait dit ça sur un ton amusé. Bucky ne se voulait pas vexant, mais ça l’amusait de souligner ça quand il voyait le comportement enfantin qu’Apolline pouvait avoir. Le jeu du poke, n’était ce pas un peu révolu ?



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Mai - 20:33

Buckynours & Apolline

C’était plus fort que moi, j’aimais le voir essayer de gratter des informations que je ne lui donnerais certainement pas. Il ne m’en lâchait pas d’avantage mais, s’il avait ses sources… J’avais aussi les miennes ! Et disons que mes associer était un peu moins délicat avec les taupes que ne le serait Bucky actuellement. J’affichais une mine blesser comme si ses paroles m’atteignait réellement.

Oh Buckynours… Tu vas vraiment finir par me blesser… Je sais que nous somment peu dans le monde... Mais Natacha et moi ne somment pas les seules rousse de la terre tu sais. Tu crois vraiment que je serais capable de faire tout et n’importe quoi parce que je suis rousse ?

Je devais bien avouer, j’aimais faire partit de ce un pourcent de la population mondial à être roux. Pour moi ça ajoutait une petite touche spéciale. Mais même avec seulement un pourcent, je doutais réellement être la seule rousse criminelle !

J’affichais un petit sourire malicieux quand il m’annonça que je devrais expliquer comment j’avais fais pour me rendre ici sans alerter qui que ce soit. Oh Buckynours… Si tu savais tout ce que je peux faire… Mais je me gardais bien de le dire à haute voir. J’avais toujours admiré le travail de Tony Stark. Et je m’étais parfois approché de sa technologie, mais jamais assez sérieusement pour faire quoi que ce soit. J’adorerais voir ce que je pourrais faire avec Friday m’obéissant au doigt et à l’œil. Mais c’était comme beaucoup de technologie sur les quel je rêvais de poser mes mains ! Il faudrait que j’aille demander à mon amie du SHIELD…

Désolée, je ne dévoile pas tout mes secret au premier rendez-vous. Surtout quand on ne m’a même pas offert quelque chose à boire ou à manger…

Si vous ne l’aviez pas encore remarquer… J’adore repousser les limites. Et surprendre ceux qui ne me connaissent pas encore assez. Ses réactions étaient tellement adorables que j’avais réellement du mal à me contenir. J’affichais un petit sourire en coin en le regardant. Il avait beau ne pas réagir quand je lui pokais le genoux, j’étais sûr qu’il allait réagir à le suite.

Ce n’est étrange que si tu laisses ça devenir étrange… Et avoue, tu t’en vois pas des comme moi tout les jours. C’est toi qui veux me sauver. Moi je suis juste là pour parce que tu voulais me parler.

Sa remarque sur mon âge me fit sourire. Je laissais retomber mon pied et il se retrouva à sa place initiale. Je me débarrassais de ma deuxième chaussure avant de me lever et de m’avancer vers lui et sans lui demander son avis, je pris place sur ses genoux en passant un bras autour de son cou. Je plongeais alors mon regard dans le sien.

Pourquoi Chéri ? Tu veux voir ma carte d’identité pour te prouver que je suis majeur ?

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Mai - 23:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vu comment c'était parti, ce petit jeu de donner une partie des informations pour en avoir d'autre pourrait durer un certains temps. Apolline se la jouait mystérieuse, et Bucky jouait le jeu en donnant les informations qu’il avait au compte goutte. Bien sûr il aurait pu dès le début y aller de but en blanc en lui disant tout ce qu’il savait et ce qu’il lui conseillait, mais pour l’avoir déjà fait une fois, ça ne mènerait à rien. Alors, il avait opté pour l’option de parler de ça dans une discussion, espérant que cette fois-ci il y arriverait.

D’ailleurs, lorsqu’il avait dit qu’elle était la seule rousse qu’il connaissait à pouvoir faire cela, son air peiné plutôt bien joué l’amusa. Vu comment elle prenait plaisir à s’amuser depuis son arrivée, Barnes doutait grandement qu’il pouvait la blesser. Et puis, d’un autre point de vue, cela pouvait même être un compliment puisque la rousse avait été la première personne à laquelle il avait pensé.

« Je sais très bien que vous n’êtes pas les deux seules rousses sur terre puisque j’en ai même côtoyé une avant que la guerre n’éclate. Je crois même qu’elle s’appelait Dolores. »

Bon, s’il se souvenait de cette Dolores, c’était en partie grâce à Steve qui lui avait rappelait qu’il avait soi-disant dépensé 3$ pour lui offrir une peluche. Mais il n’allait certainement pas ébruiter cette partie-là de l’histoire.

En tout cas, même si on ne lui avait pas dit clairement qu’il s’agissait d’Apolline, le brun n’avait presque aucun doute. Et il finirait bien par se le faire confirmer, même si pour le moment elle lui affirmait le contraire.

« Je dois dire que ça m’étonnes que tu ne te sois pas servie dans la cuisine en arrivant. Et si tu m’avais prévenu, je t’aurais pris quelque chose, malgré le fait que je t’avais proposé d’aller à un café. »

Elle faisait de l’humour pour détourner le sujet, Barnes n’allait pas s’en plaindre et enchaîna dessus. Apolline n’était pas la seule têtue de la pièce et il ne lâcherait pas le morceau sans effort. Elle avait beau jouer l’innocente, il n’était pas dupe et ne se laisserait pas embobiner bien facilement, alors même qu’elle jouait sur ses formulation.

« Tu marques un point, je n’en vois pas des comme toi tous les jours et heureusement, sinon ça deviendrait lassant à la fin. Alors que là, tu me surprends à chaque fois. »

Et comme si elle voulait confirmer ce qu’il venait de dire, elle s’installa sur ses genoux sans qu’il n’ai le temps de faire quoi que se soit. C’est sûr qu’à ce niveau, personne n’osait aller aussi loin qu’elle, mais à quoi bon rechigner ? Avant il aurait sûrement trouvé ça amusant, alors autan la laisser faire et au contraire, qu’il s’amuse lui aussi. Surtout qu’elle continuait avec les surnoms les moins sérieux qu’il connaissait en proposant de montrer sa carte d’identité. Il l’avait peut être cherché un peu en parlant de son âge, mais il répondit sans problème avec un sourire d’amusemant.

« Vas-y, montre la moi, comme ça j’en saurais déjà un peu plus sur toi. Et puis tu sais, si tu prends autan tes aises, je pourrais pas aller nous chercher un truc à boire. »

Après tout, c’était elle qui avait évoqué en premier l’idée d’une boisson ou de manger quelque chose.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Mai - 1:17

Buckynours & Apolline

Avec une tête comme la sienne… J’aurais facilement pût être faible et laisser échapper toutes les informations comme il le voulait. Malheureusement pour James Barnes, il n’était certainement pas la première tête d’ange que je croisais. Et depuis très jeune, j’ai appris à garder des secrets que même Beth n’avait jamais découverts. Et quand même… Avouons le… Beth restait ma jumelle. S’il y avait une personne sur terre qui devait tout savoir de moi, c’était elle. Mais ! J’en avais décidé autrement ! Les Homster était peut être ma famille biologique mais elle n’était certainement pas ma famille actuel. J’étais bien plus proche de Wanda, Kayleigh, Alexandra et même Bucky… que je ne l’étais des Homster.

J’avais tout de même un petit pincement au cœur en songeant à ma mère et Beth qui n’avait rien demandé de tout cela. Le seul responsable restait encore Papy. Mais j’avais tellement changé que je ne me voyais vraiment pas retourner vivre avec eux. Je ne m’en sentirais jamais capable. J’étais peut être capable de changer, d’arrêter toutes mes activités mais pas pour eux. J’avais déjà passé trop de temps à essayer de rentrer dans le moule de la petite fille parfaite avant de le briser totalement et de faire n’importe quoi.

J’affichais simplement un sourire quand il parla de Dolores. Connaissant son histoire et s’il l’avait rencontrer avant la guerre, elle devait avoir… Genre… cent ans. Et je doutais vraiment qu’elle soit aussi bien physiquement conservée que lui ! Parce que, bon… Avouons-le… Il n’avait rien physiquement pour qu’on détourne le regard ! Bien au contraire !

Je vais prendre ça comme un compliment, j’adore surprendre !

Je m’étais installée sur ses genoux. Défiant ainsi absolument toutes les règles. Je doutais réellement que quelqu’un d’autre ce soit approcher ainsi de lui. Quand on à pas un esprit comme le mien qui aime repousser les limites, il pouvait être parfois difficile de passer outre son air impassible d’armoire à glace. Mais je l’avais aperçu à plusieurs reprises, ce petit sourire qui adoucissait grandement ses traits. Et je voyais clairement qu’il était tout autant amusé par la situation.

Désolée, je l’ai perdue. Si tu voulais en savoir plus sur moi, il suffisait de poser la question !

J’affichais un petit sourire malicieux en croisant les jambes, indiquant ainsi clairement que je n’avais absolument aucune intention de bouger. S’il voulait quelque chose à manger, il pouvait se débrouiller tout seul ! Mais de savais de source sûr il était passer par la cuisine avant de venir ici. De plus, m’envoyer chercher quelque chose n’était pas vraiment une bonne idée, j’aurais fini par ignorer totalement les aliments solides pour ne ramener que de l’alcool.

Tu ne vas pas me dire que je te dérange réellement…

Ma voix s’était fait basse, délicate comme une brise. Je savais parfaitement que si je l’avais réellement déranger, il n’aurait pas manqué de me le faire savoir. Gardant toujours un petit sourire aux lèvres, les doigts de ma main libre parcourait lentement son bras bionique. La technopathe en moi était curieuse savoir comment celui-ci fonctionnait. Mais je n’en fis rien. Il ne savait peut être pas que j’étais technopathe, mais j’avais toujours énormément de respect pour lui et je ne me serais jamais permise de m’insérer mentalement dans la technologie animant son bras sans absolument aucune raison.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Mai - 21:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bien que la situation pouvait sembler étrange d’un point de vue extérieur, elle amusait le Winter Soldier. Il devait avouer qu’Apolline l’avait surpris en venant tranquillement s’installer sur ses genoux, mais il ne l’en avait pas empêcher non plus. Au contraire, il en avait même blagué, continuant toujours autan à être le Bucky qu’il avait été par le passé. Ses souvenirs lui revenait au fur et à mesure, mais il savait qu’auparavant, il se serait surement comporté ainsi, alors il l’avait laissé faire. Ce n’était pas en se privant sans cesse de tout qu’il allait pouvoir oublier son passé de soldat de Hydra et du KGB, mais bien au contraire, en cherchant à passer à autre chose qu’il y arriverait.

Bucky rit un peu. Qu’est-ce que ça aurait été si elle n’avait pas prit ça pour un compliment ? Elle se serait encore gentiment moqué de lui vu comment elle était capable de jouer la comédie. La preuve, depuis le début il avait remarqué cette pointe de malice qui se distinguait pendant qu’elle le taquinait. Sans compter qu’elle pouvait finalement se vanter d’avoir percer l’armoire à glace qu’il était. Il y avait eu qu’avec Steve qu’il avait accepté de se dérider réellement. Avec les autres, il le faisait surtout pour paraitre cordiale et différent.

« C’est très responsable ça de perdre ses papiers d’identité. Alors en plus de t’empêcher de commettre certains cambriolage, je vais devoir tenter de te responsabiliser ? »

C’était l’excuse typique le « je l’ai perdu ». Alors Bucky avait joué là-dessus pour la taquiner aussi à son tour. Il n’y avait pas qu’elle qui avait le droit de s’amuser après tout. Elle-même s’était installée de manière à ne plus avoir bougé, appliquant presque la première chose qu’il lui avait dit à la lettre. De faire « comme chez elle ».

« T’en fais pas, je t’aurais prévenu si tu dérangeais. Tout le monde ne s’impose pas comme ça. »

Bon et peu de personne osait aussi. Beaucoup connaissait la réputation du Winter Soldier et certains le craignait toujours bien qu’il ai changé. Cependant la rousse avait l’air de n’avoir rien a y faire et ça se voyait parfaitement dans son attitude.

« Je n’ai rien à te proposer à boire sans bouger, mais si tu veux manger, j’ai ramené des prunes tout à l’heure. »

Et il les avait déposé quand il avait vu Apolline dans la chambre. C’était peut-être rien, mais il avait de la répartie quand il le voulait.

Bucky eut un infime sursaut quand la rousse se mit à parcourir son bras bionique. Bien que celui-ci ai été amélioré pour faire au mieux oublier son côté bionique, le brun le voyait toujours comme une arbre plutôt que comme un vrai bras. Alors quand les micro capteurs insérés dans le métal avait réagit au mouvement, l’Avengers en avait fait de même. Mais, contrairement à beaucoup de monde et à lui-même, Apolline eut l’air d’oublier un instant cette étique « menace » que Barnes attribuait à la prothèse cybernétique.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Mai - 21:47

Buckynours & Apolline

Je ne pu m’empêcher de sourire quand il me fit remarquer qu’en plus d’être une criminel, j’étais irresponsable. Je me demandais bien quel serais sa réaction si jamais il entrais dans mon appartement si richement décorer avec l’argent de quelqu’un d’autre. Bien sûr, je n’avais jamais perdu ma carte. Je savais exactement où je l’avais laisser et elle était probablement entre les mains de Beth ou de Papy par pure nostalgie. Mais je laissais à Bucky Barnes l’illusion qu’il avait gagné cette bataille.

Peut être bien… Nous verrons bien… Mais seulement si ça ne te dérange pas de rester avec moi plus qu’actuellement…

Ce qui m’amusait le plus, c’était son absence de réaction quand je m’étais installée sur ses genoux. Tout le monde savait parfaitement de quoi le Winter Soldier était capable. Mais il ne restait plus grand monde réellement capable de dire comment il était avant qu’il ne tombe de ce train. Enfin… Je pouvais toujours me reposer sur les vidéos qui avait été tourner, donc certaine faisait actuellement partit d’un musée. Mais sur tous ces films, tout ce qu’on pouvait voir, c’était un jeune homme comme les autres. Heureux. Souriant.

Je supposais que je pouvais me sentir privilégier. Déjà parce que j’étais quand même assise sur les genoux du Sergent Barnes, aka The Winter Soldier, mais aussi Avengers. Mais également parce qu’il semblait presque s’amuser autant que moi. Au fond, je n’étais pas vraiment mécontente. La plus part de sa vie n’avait vraiment pas été joyeuse. Bien sûr, Steve Rogers s’était battu pour lui, pour récupérer son meilleur ami. Mais Captain America était mort lors de la guerre civile. Je doutais qu’il ait beaucoup de moment qui l’amusait vraiment. Alors quand il en avait, autant que ce soit avec moi. Non ? J’adorais me trouver aux première loges… Je redressais la tête pour le regarder dans les yeux.

Merci, j’ai mangé avant de venir.

Sa réaction lorsque mes doigts parcoururent son bras me surprit. C’était très discret, presque imperceptible, mais je l’avais sentit. Il avait sursauté. Cette réaction ne faisait que me rendre plus curieuse encore. Clairement, ce bras ne pouvait pas être exactement le même que celui que lui avait installer les soviétique. A l’époque ils se fichaient bien que James puisse ressentir quoi que ce soit lorsqu’on touchait son bras. Tout ce qui comptait, c’était son efficacité.

Dis moi…

J’étais vraiment curieuse de savoir comment était fait ce bras. Comment il fonctionnait. Tout ce que j’avais à faire, c’étais tendre mon esprit pour m’y connecter. Si je ne touchais à rien il ne se rendrait compte de rien. Absolument rien… Je me redressais pour détourner mon regard er le plonger de nouveau dans le sien avec un léger sourire aux coins des lèvres.

Ta veuve au blanc poignet, c’est la droite ou la gauche ?

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Mai - 23:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au final, Bucky se disait qu’Apolline avait eu une bonne idée de franchir les limites de la légalité pour venir discuter ici incognito plutôt que d’attendre ce rendrez-vous dans un café. S’ils avaient suivi le plan initiale, ça se serait sûrement juste fini en discussion des plus banale, alors que là c’était bien plus amusant. Et puis, avec tout ce qu’il y avait eu, Barnes n’aimait pas tant que ça le fait de sortir pour le moment.

« Tu crois que j’essaye de faire quoi en tenant de te convaincre d’arrêter des sorties criminelles ? »

Parce qu’avec tout ça, ils avaient quand même bien dévié de la véritable raison de cette rencontre. Enfin, c’était plutôt Apolline qui avait tranquillement fait dévier le sujet, mais elle avait tort si elle pensait que le brun allait oublier. Mais bon, il passait un bon moment à oublier quelque peu ses tracas et à rester simple avec la rousse, alors il n’allait pas chercher à changer ça. Sans compter sur le côté désinvolte de la jeune femme que Barnes ne voyait pas tous les jours chez les autres.

Elle disait avoir déjà mangé, mais si Bucky s’était pris ces prunes, s’était pour les manger aussi, alors même si la rousse avait poliment refusé, il s’en prit une pour lui, tandis qu’elle avait l’air intéressé par son bras. Le soldat n’allait pas forcément faire dériver la discussion sur le sujet de celui-ci, mais il pouvait parfaitement comprendre que celui-ci attisait la curiosité des gens. Et encore, très peu connaissait la véritable étendu de ce qu’il pouvait faire avec et c’était toujours un bon point qu’il appréciait dessus, de pouvoir surprendre les gens.

Sa curiosité à lui réveillé par ce « dis moi », le brun attendait la véritable question de la rousse. Il se demandait ce qu’elle allait lui demander pour commencer aussi mystérieusement et soutient son regard lorsqu’elle plongea le sien dans ses yeux. Lorsque la question tomba, il eut une petite seconde de non réaction, le temps de s’assurer qu’elle était vraiment sérieuse. Cette fois-ci, il s’était attendu à tout sauf à quelque chose de ce genre-là. Cependant, il ne se laissa pas déboussolé et s’adossa à sa chaise avec un petit sourire.

« Je croyais qu’on ne dévoilait pas tout ses secrets au premier rendez-vous. »

Barnes s’était très bien souvenue de ce qu’Apolline lui avait dit quand il lui avait demandé comment elle avait passé la sécurité. Certes la question n’était pas de même catégorie, mais il avait trouvé ça amusant de contourner la question en lui ressortant sa propre réponse. Qui avait dit que le Winter Soldier n’avait pas d’humour ?



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Mai - 14:19

Buckynours & Apolline

Si tu voulais simplement passer du temps avec moi, il fallait le dire. Je serais passée bien plus souvent…

Hey ! On ne se refait pas, depuis que j’étais toute petit j’aimais défier les règles. Surtout celle de mon père le fameux agent du SHILED britannique. Je n’avais d’ailleurs dût hériter de lui que de son accent que j’avais malgré tout garder après toutes ces années passer aux états unis parce… Avouons-le avoir un accent différent attirait bien plus l’attention que de ce fondre dans la masse. Bien sûr, je savais m’en débarrasser. Mais j’aimais la mélodie qu’avait celui-ci.

Et si j’avais toujours aimer défier mon père, c’était sans surprise que j’aimais défier toute forme d’autorité. Même si cette autorité faisait partit des Avengers. N’oublions pas que Friday restais sur ma liste des choses à aller pirater… Et puis, franchement. Stark avait beau être un de ces génies milliardaire qui savait créé des intelligences artificiels tel que Jarvis qui était maintenant devenu Vision et Friday, son système de sécurité ne faisait absolument pas le poids face à quelqu’un comme moi. Mais, c’était un petit secret que je n’étais vraiment pas sur le point de révéler à mon nounours préférer !

J’avais adorer observer son visage quand j’avais attirer son attention pour lui poser une question. Il s’était interrompu alors qu’il mangeait sa prune. J’espérais d’ailleurs qu’il saurait la manger proprement parce que je n’étais vraiment pas prête à me balader dans la rue avec une tache de jus de prune sur mes vêtements. Pendant une seconde, ce fut la surprise que je pus lire dans ses yeux. Bucky s’était probablement attendu à toutes les questions possible et imaginable. Mais certainement pas à celle-ci.

Je dus réellement me contrôler pour ne pas éclater de rire. Retourner mes propres paroles contre moi. Damn ! Il était bon ! ce petit jeu là ! Quelque chose me disais que je n’étais pas totalement au bout de mes surprises avec lui ! Mais il n’était certainement pas au bout des siennes avec moi ! Mais ça, j’étais sûr qu’il le savait déjà !

J’ai dis que je ne révélait pas tout au premier rendez-vous. Mais je suppose que c’est équitable ainsi…

Damn ! Je n’en revenais pas qu’il ait ainsi retourné mes propres paroles contre moi. Mais je n’en attendais pas moins de lui et je devais bien avouer que j’étais fier de lui. Je n’en attendais pas moins du Sergent James Buchanan Barnes !

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Mai - 23:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bucky rigola un peu. Alors maintenant elle se laissait désirer en laissant entendre que c’était lui qui voulait passer plus de temps avec elle ? À croire que la rousse n’était jamais à court d’idée et qu’elle avait toujours quelque chose à dire pour sa défense.

« Dit celle qui arrive avec plus d’une heure d’avance et qui s’infiltre chez la personne qui lui a proposé de sortir. Je dirais plutôt que c’est toi qui voulait me voir un peu plus. »

En tout cas, pour le moment, la conversation avait bel et bien dévié du sujet principal et Apolline s’en sortait plutôt bien. Jusque là, Bucky ne lui avait pas encore clairement demandé de renoncer à ses idées et elle avait réussi à enchaîner chaque sujet de manière plutôt cohérente, alors que d’autre aurait sûrement cherché à passer du coq à l’âne.

Finissant la prune qu’il avait entamé avant qu’une certaine question ne tombe de manière surprenante, le brun s’amusait de sa non-réponse. Lui aussi savait jouer au malin quand il le voulait et il venait d’en faire un parfait exemple. Sans compter qu’elle lui avait servit cette réponse sur un plateau d’argent quelques minutes avant. Et cela, il ne pouvait nier que ça l’amusait. La jeune femme s’était crue maligne avec cette question que les gens ne posaient pas vraiment, et cette fois-ci, elle l’avait étonné.

« En effet, c’est équitable. Chacun garde ses secrets. »

Mais Bucky n’allait pas s’arrêter là. Elle s’était bien amusé et maintenant il comptait ramené la conversation au sujet principale pour éviter d’autres questions aussi délicate.

« Bon, et si tu me promettais une bonne fois pour toute d’arrêter tes petits cambriolages ? Parce que c’est bien beau de parler de secret, mais ça ne fera rien avancer du tout. »

Et oui, même avec une jeune femme tranquillement assise sur ses genoux, Barnes savait être sérieux parfois. Peut-être qu’avant il passait simplement son temps à faire la cour aux femmes, mais maintenant il faisait tout de même plus attention. En tout cas, la rousse était tout de même bien installée et ça ne le dérangeait pas tant que ça. Apolline était plutôt de bonne compagnie après tout.

« Et dit moi, je suis le seul à essayer de te raisonner ? Parce que je pense que ça ne va pas être une mince affaire. »



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Mai - 4:57

Buckynours & Apolline

J’achevais le trajet de ma main sur son bras en remontant vers son épaule. Je m’attardais une seconde sur l’étoile rouge sans vraiment la regarder et ma main vint se placer sur le poignet de mon bras gauche toujours placer autour de son cou.

Si je n’étais pas arriver en avance, comment aurais-tu sut que je ne serais pas au rendez-vous ?

Bien sûr, j’aurais très bien put lui envoyer un message ou lui laisser un mot. Mais où était le fun dans tout ça ? Si je n’étais pas arrivée à l’improviste, je ne serais pas la assise sur les genoux de Barnes. Je n’aurais jamais put lui poser toutes ces questions pour détourner la conversation du véritable sujet donc il voulait me parler : mon petit crime prévu ce soir. Mais il n’était pas que bon pour retourner mes propres propos contre moi. Il n’oubliait absolument pas ce qu’il voulait savoir. Je souriais en le regardant.

Je te promets… D’avoir un alibi ce soir. Un très bon alibi même. Un alibi en qui tu as confiance. Ça te conviendrait ?

Je n’étais vraiment pas prête de promettre d’arrêter mes activités. Comment j’aurais fait pour continuer à vivre ? « Hackeuse professionnelle » ne faisait pas vraiment beau sur un curriculum vitae… J’ai toutes ces compétences en informatique. Ces compétences vraiment géniales qui me permettent de faire tout et n’importe quoi avec la technologie. Mais j’avais vécu si longtemps dans mon monde. Un monde de crime. Un monde où j’avais d’où apprendre à me débrouiller seule puisque je n’avais personne sur qui compter. Mon monde actuel était si loin de son monde actuel.

Buckynours… Tout le monde se fiche de ce que je fais de mes journées tant que je respecte mes engagements.

Ma voix était devenue un murmure pour cette dernière phrase. Comme si c’était un secret. Mais c’était la vérité. La seule personne qui connaissait presque tout sur moi était une criminelle qui travaillait au SHIELD. Elle n’était vraiment pas la mieux placer pour me dire comment me comporter. Mais c’était ce que j’aimais chez elle.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Mai - 23:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Finalement, Bucky s’était habitué à ressentir cet effleurement de la part d’Apolline sur son cyber-bras. C’est vrai que la premier version qu’il avait eut de celui-ci n’était pas suffisamment sophistiquée pour qu’il y ai de micro-capteur, mais depuis la seconde guerre mondiale il avait reçu plusieurs amélioration et encore plus quand Fury avait voulu mettre son nez dedans pour y rajouter les connaissances du Shield. Et les micro-capteurs en faisait partie.

« Donc tu envisageais de me poser un lapin ? Au moins je le saurais pour une possible autre fois. »

Il l’avait regarder sur un air amusé un disant ça. Parce que, si ça avait été le cas, elle l’aurait sûrement vu durant cette fameuse nuit de cambriolage où il l’aurait tranquillement attendu. Bucky devait l’avouer, il aimerait bien voir la tête de la rousse si cette situation avait lieu un jour ou l’autre.

Puis elle se mit à lui parler d’un alibi. Se demandant ce qu’elle avait encore derrière la tête, il fronça quelque peu les sourcils de curiosité.

« Un alibi ? Et ce serait quoi dans ce cas ? Car tu peux de suite oublier l’histoire de t’attacher à quoi que ce soit. »

Non pas qu’il sous-estimait l’imagination de celle qui se trouvait sur ses genoux, mais après tout ce qu’elle lui avait déjà sorti, il craignait un peu qu’elle sorte encore plus fort. Apolline avait l’air doué à ce jeu-là, mais Bucky savait se montrer à la hauteur s’il le fallait.

Encore une fois elle l’avait appelé Buckynours… La rousse devait être la seule personne à le faire, car même à l’époque où il en s’était pas engagé dans l’armée, ce surnom n’était jamais sortie. Elle pouvait se vanter d’avoir été originale jusqu’au bout. Mais, pour sa propre crédibilité, Bucky espérait tout de même que ça ne tombe pas dans l’oreille de quelqu’un d’autre.

« Faux, tout le monde ne s’en fiche pas, puisque je m’en préoccupe. »

Si le brun ne s’en préoccupait pas, il ne chercherait surement pas à la raisonner pour qu’elle rentre dans le droit chemin.

« En tout cas ravi de savoir qu’on peut compter sur toi et tes engagements. »

Et oui, il continuait de la taquiner, s’amusant tout de même. Apolline était peut-être bornée, mais lui était pas mal dans son genre non plus.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Mai - 9:19

Buckynours & Apolline

Mon chou, si j’avais voulu te poser un lapin, je ne serais pas ici. Mais tu ne vas pas me dire que tu préfèrerais qu’on soit assis à la table d’un café…

Je penchais légèrement sur la tête en le regardant avant de laisser mon regard se balader sur son visage, ses épaules et son bras. Je m’attardais une seconde sur l’épaule de celui-ci avant faire glisser ma main vers son épaule  pour laisser mes doigts se balader librement.

Et bien, je t’ai proposée de rester avec toi mais tu ne semble pas vouloir de moi alors si je passer la soirée avec Wanda, je supposes que tu as assez confiance en elle pour la croire quand elle te dira que je ne suis pas sortit…

J’affichais comme une petite moue boudeuse. Comme si l’idée qu’il ne veuille pas rester avec moi me contrariait fortement. Mais en réalité, je me réjouissais d’avance d’avoir une excuse en plus pour aller voir Wanda. Bien entendu, je n’en avais pas réellement besoin. Mais je n’avais aucunement envie de lui avouer quoi que ce soir. Je préférais largement faire ce que j’avais à faire en restant bien au chaud chez Wanda. Je passerais donc pour un ange pour lui et je pouvais tenir ma promesse.

Tu es probablement le seul à porter une once d’intérêt.

Avant que ne m’en rendes comptes, j’avais répondu avec une très légère pointe de mélancolie. Il n’était pas vraiment le seul à ce soucier de mon avenir ou de ce que je faisais de mes journée. Mais il restais le seul qui avait actuellement une chance de pouvoir se faire entendre. Tout du moins dans les personnes qui savait plus ou moins ce que je faisais réellement pour vivre.

Toujours ! Tu peux donc me croire quand je te dis que je ne sortirais pas ce soir et que resterais avec Wanda si tu le souhaites.

Cette fois-ci, j’avais répondu avec un large sourire et un peu plus d’entrain que je ne l’avais fait pour ma précédente répondre. Et comme pour donner un peu le change, ma main parcourut de nouveau le long de son bras en l’effleurant. L’idée qu’il ressente mon toucher sur ce bras m’amusais assez et je ne pus m’empêcher de laisser ma main courir jusqu’à la sienne.

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Mai - 22:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il fallait me dire que tu te sentais seul

ft.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La répartie d’Apolline suite à la théorie du lapin n’étonna pas Bucky. En fait, il s’était même attendu à quelque de ce genre de la part de la rousse. Il avait lancé cette idée qu’elle aurait pu le faire juste pour rebondir sur ce qu’elle avait dit juste avant et voilà qu’elle laissait entendre que si elle avait vraiment voulu le faire, elle ne serait pas ici. Ce qui était en partie vrai d’ailleurs, tout comme le fait que se rendre dans un café aurait pu rendre la discussion moins amusante.

« Tu marques un point sur ce sujet. Je retire ce que j’ai dit. Je ne pense pas que poser un lapin ai été envisagé. »

Et tandis qu’il finissait de dire ça, il ébouriffait quelque peu la rouquine d’amusement pour donner une touche d’humour supplémentaire. Elle avait peut-être fixé sa curiosité sur son bras, mais lui avait toujours une main de libre pour l’embêter.

Enfin une question où il n’allait pas avoir une réponse détournée. Apolline venait de lui évoquer l’idée d’aller voir la Sorcière Rouge, servant ainsi un parfait alibi à Bucky. Le brun avait tout à fait confiance dans Wanda. Alors si la jeune Avengers lui disait veiller sur la rouquine aussi têtue qu’une mule, Barnes n’allait en aucun cas en douter. Seulement, il avait peut-être une autre idée qu’il comptait bien proposer. Mais avant qu’il ne le fasse, il ne put s’empêcher de rire un peu en voyant la mine boudeuse de celle qui s’était infiltrée dans la base. À ce moment-là, elle lui faisait un peu penser à un enfant à qui on avait refusé quelque chose. Alors, réagissant plus par amusement, il lui pinça le nez pour la taquiner.

« Aller, souris un peu. La fin du monde n’est pas encore arrivée non ? »

Sans compter qu’elle venait de lui dire qu’il était sûrement le seul à lui porter de l’intérêt, ce qui était sûrement faux. Il n’en avait pas la confirmation exacte, mais il était persuadé que déjà Wanda se tenait régulièrement aux nouvelles concernant la rousse. Et puis il y en avait surement d’autre.

Et le sourire était revenu. Alors c’était donc à lui de le « souhaiter » si Apolline passait la soirée avec Wanda ? C’était selon ses terme, mais sa réaction l’amusa vraiment. Oui, parfois il avait l’impression de voir une adolescente à la place de la rousse qui avait des réactions presque à l’extrême.

« Alors je n’ai jamais dit que je ne voulais pas de toi, juste que l’idée de t’attacher n’était pas la meilleure du siècle. On peut, par contre, se ficher de ce que pense les autres si tu circules sans problème dans la base, et tu n’as qu’à me montrer ce dont tu te vantes d’être capable pour ne pas te faire prendre lors de tes sorties. »

Un entraînement en quelques sortes. Voilà ce que proposait Bucky à la rousse qui se trouvait sur ses genoux. Si l’un des Avengers venait à la voir et allait demander ce qu’elle faisait ici, le brun pourrait toujours dire qu’il l’avait invité. Il était majeur et vacciné, alors il pouvait faire ce qu’il souhaitait.



Don't do anything stupid until I get back

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
'Cause I'm with you until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Mai - 23:48

Buckynours & Apolline

Le truc, quand on est adulte. C’est qu’on à tout ces petits choix de la vie qui se présente à nous. On peut décider de devenir un accro au travail. D’être quelqu’un de sérieux. De sortir en boite tout les soirs ou seulement une fois tout les trente six du mois. Un adulte peut faire et être tout ce qu’il a envie d’être. Moi ? J’avais juste décidé de ne jamais devenir comme mon père et de toujours rester moi même. Qui que je sois devenue avec ces nouveaux pouvoirs. Ils ne faisaient qu’un avec moi. Je les avais totalement embrassé. Même si je n’étais pas née avec, j’avais beaucoup de difficulté à m’imaginer sans.

Et moi, avait décider d’être une jeune femme libre qui pouvait adopter n’importe quel comportement lorsqu’elle en avait envie. Et c’était exactement ce que je faisais. Si j’avais envie d’être une adulte responsable. J’étais une adulte responsable. Si je voulais être une grande enfant. J’étais une grande enfant. Sans la crise d’adolescence bien entendu. Celle-là, je l’avais totalement défoulé sur mon Papy et j’estimais qu’il l’avait entièrement mérité.

Je fus quelque peu surprise lorsqu’il vint ébouriffer mes cheveux en me disant de sourire puisque ce n’était pas la fin du monde. La surprise passa dans mon regard pendant une demi fraction de seconde puis j’affichais un sourire en laissant de côté ma mine boudeuse.

Tu sais… On peut quand même faire plein de choses quand on est attaché…

Ma main reposa sur son avant bras bionique. Je secouais légèrement la tête pour retrouver une coiffure acceptable et non plus ébouriffer comme il venait tout juste de me le faire.

Tu veux voir ce que je sais faire ? Ok. Tu avais soif, n’es-ce pas ?

Je n’attendis pas vraiment sa réponse. Je n’étais tout de même pas dupe. Je n’allais pas simplement m’infiltrer dans son bras pour lui faire comprendre que je pouvais contrôler n’importe quel technologie. Non, je n’étais pas prête de lui montrer tout ce que je savais faire. Je n’avais pas besoin de chercher, je savais exactement où se trouvais ce dont j’avais besoin : l’ordinateur trônant sagement sur le bureau. A vrai dire, c’était une belle bête. Pour ce que c’était. Autant dire que pour moi c’était vraiment ridicule.

Je reposais mon regard sur Bucky en souriant. Comme si cela allait me donner du courage, je déposais un baiser sur son front. Sans plus attendre, je me levais pour aller m’installer au bureau. Je tirais le clavier vers moi d’une main et j’appuyais sur le bouton d’allumage de l’autre. Sans trop de surprise, il s’alluma assez rapidement. Mais pas assez pour moi. En utilisant mes pouvoirs j’aurais déjà pût faire ce que je voulais faire.

Allez chéri, parles moi. Montre moi de quoi tu es capable…

Ma voix n’était qu’un murmure. Comme si je me parlais à moi même. En réalité je parlais à l’ordinateur. Mais Bucky n’étais pas sensé le savoir… « Oui oui ça va, ça va… je me dépêche ! » Je haussais un sourcil. S’il continuait comme ça, ça risquait d’être assez drôle. Je ne répondis pas et mes doigts pianotaient sur le clavier. Etant relier au reste de la technologie de l’immeuble, il ne m’était pas si compliquer que cela de me connecter au système de surveillance. Je pris quelques seconde pour analyser les mouvements et commençait a créé des boucles quasi invisible. Bien sûr je pouvais faire beaucoup mieux. Mais je voulais lui laisser croire que je n’étais pas si bonne que ça en informatique… Je repérais également l’endroit où je voulais aller pour connaître le trajet.

Quelques minutes plus tard, je repoussais le clavier. Et je me tournais pour vers James Barnes en souriant. Je me levais du fauteuil et m’approchais de lui pour lui prendre la main et le mener jusqu’au fauteuil pour qu’il y prenne place à son tour. Une fois assis, je passais une main sur une épaule puis sa nuque pour arriver à son autre épaule. Je me penchais alors pour murmurer à son oreille.

Essaye de ne rien casser et observe bien…

Avant qu’il n’ait pus réagir, je m’éloignais dans un petit éclat de rire. Je posais une main sur la poigner et pris une seconde pour me connecter mentalement au système de surveillance. Je n’avais pas envie qu’il détruise mes boucles en faisant n’importe quoi. Je les maintenant donc mentalement.

Je sortit alors un peu a l’aveuglette, mais je progressais avec prudence dans la tour pour ne pas me faire repérer. Je n’avais pas envie de croiser quelqu’un. Je devais cependant me dépêcher si je ne voulais pas que quelqu’un se rende compte de quoi que ce soit.

Je n’avais pas fermé la porte, je n’avais pas remis mes chaussures. Bucky n’avais pas pût me voir à l’écran. Mais j’étais bien rapidement de retour et je me glissais silencieusement dans la chambre.

Je ne savais pas ce que tu préférais. Alors j’ai pris vodka et whiskey…

©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower-