Partagez | 
 

 Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Mar 5 Avr - 2:06


Roy & Pepper

Je travaillais beaucoup trop. Je le savais parfaitement, mon entourage –Tony– ne cessait de me le répéter. Mais quand on y réfléchissait, je n’avais jamais demandé à avoir autant de boulot. Je n’avais jamais étudié pour devenir PDG d’une grande entreprise et c’était l’expérience qui m’avait qualifié pour ce travail… Et le fait que lorsque Tony avait décidé de me léguer Stark Industries, il pensait mourir quelques mois plus tard…

Je travaillais trop. C’était pour cela que j’avais pris l’habitude de passer dans un petit café sur 5th Avenue. Je n’y passais pas tous les jours mais ce matin je désirais lire les actualités en buvant tranquillement un café. Après avoir passer ma commande, je m’installais à une des tables et ouvrit plusieurs pages sur ma tablette dont le blog de La Fouine dont j’appréciais grandement la franchise et l’honnêteté.

Je ne pouvais pas non plus m’empêcher de suivre l’actualité sur les super héro. Depuis quelques mois deux mondes avaient fusionné et New York s’était vu entouré de plusieurs villes. Si parfois la fusion des mondes apportait de bonne chose comme Lana Stewart aka La Fouine, cela avait aussi apporter toute une ribambelle de nouveaux ennemies qui se donnait à cœur joie de vouloir conquérir New York et des super héros qui préférais agir seul dans leur coin et qui n’hésitait pas à user de violence… Je soupirais en lisant un nouvel article sur une énième victime de ce genre de super héro. Certes la dite victime était un criminel mais je ne cautionnais absolument pas la violence…

©Tagada


As powerful as Natasha Romanoff but far less of a disappointment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Mer 6 Avr - 17:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pardon mais... Vous êtes qui ?


Roy se balladait dans New-York. Ca faisait peut-être deux mois qu’il était là, mais il n’en connaissait toujours pas la moitié. Il avait vite compris que c’était dans le Bronx qu’il devait vivre, que c’était à cet endroit qu’il appartenait. Mais cela ne l’empêchait pas d’aller visiter d’autres endroits de la ville. Ce jour-là, c’était dans Manhattan, un tout autre style de quartier, que le jeune homme se promenait. Les gens y étaient pressés, stressés, tirés à quatre épingles, une ambiance bien différente de celle à laquelle il avait été habitué à Starling. Ce matin-là, il décida de s’arrêter pour prendre un petit café. Il savait qu’une longue, très longue journée l’attendait. Son métier de serveur dans une boite de nuit avait beau être sympathique, il restait épuisant physiquement. Mais pour quelqu’un qui sortait la nuit, il était des plus adaptés.

Il reconnut immédiatement le blog qui se trouvait sur la tablette de la jeune femme assise dans l’axe de l’entrée. Il s’agissait de celui de la Fouine plus connue sous le nom de Lana Stewart. C’était sa voisine de pallier et le brun en aimait particulièrement l’humour. Enfin, lorsqu’elle ne faisait pas d’article sur Arsenal. Parce que oui, elle faisait des articles sur tout et avait la critique facile. Mais tant qu’il n’était pas dans son viseur, elle pouvait continuer et il continuerait de lire ses articles. En s’approchant pour commander, il put voir l’article que lisait la jeune femme rousse qui lui tournait le dos. C’était un article sur les justiciers, somme toute normal pour un blog venant de leur monde. Il s’installa sur la table à coté de la sienne et attendit patiemment qu’on lui apporte le café commandé. Ça lui permettrait de tenir une bonne partie de la journée après la rude nuit qu’il avait passé. C’est alors qu’il entendit le léger soupir de désapprouvation que poussait sa voisine. Il se tourna vers elle et la détailla un peu plus précisément. Il était sûr de l’avoir déjà croisée quelque part. Mais où ? Certainement pas dans le Bronx… Si seulement Felicity avait été là, elle aurait passé un scan de reconnaissance faciale et ça aurait été terminé. C’est alors que son portable vibra. Il le sortit pour voir apparaitre un rappel lui signalant qu’un documentaire sur les Avengers passait le soir. Oui, Roy suivait ce qu’il s’était passé dans le monde d’avant. Parce que c’était ce qui lui permettrait de mieux comprendre leur nouveau monde. Et c’est alors qu’il la vit, sur une des petites images, elle apparaissait. C’était donc d’ainsi qu’il pensait l’avoir déjà vu. Elle était la femme de Tony Stark aka Iron Man, celui qui avait déclenché une guerre civile.

« Etonnant que vous connaissiez ce blog… » Il laissa sa phrase en suspend. Elle devrait bien finir par comprendre. La Fouine venait de chez eux et c’était étrange que tout ce soit étendu aussi rapidement. Mais c’était aussi bien pour elle. Au moins, elle augmentait sa renommée. Son cœur lui criait de lire dire qu’il désapprouvait son mécontentement vis-à-vis des justiciers mais il resta silencieux, elle ne lui avait rien fait après tout.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Mar 26 Avr - 22:25


Roy & Pepper

Souvent quand je passais un petit moment dans ce café à lire les actualités, je ne me préoccupait pas de ce qui m’entourais. C’est pour cela que je fus surprise lorsqu’on m’adressa la parole. Je cru d’ailleurs que cela ne m’étais pas destinée jusqu’à ce que je comprennes que la personne parles du blog de La Fouine donc j’avais la page ouverte sur ma tablette.

Je l’observais un petit instant. Il ne me semblait pas le connaître. Mais étant PDG de Stark Industries et la petite amie de Tony Stark aka Iron Man, beaucoup me connaissait et prenait le lux de m’aborder pour tout et rien. Même des autographes de Tony alors qu’il ne se trouvait même pas avec moi. J’affichais tout de même un léger sourire en regardant le jeune homme.

Ah oui ? Pourquoi donc ?

En réalité je savais parfaitement pourquoi. Lana ne venait pas de mon monde. Lana venait d’une autre ligne de temps. Une ligne de temps où je n’existais absolument pas. Cela ne faisait que quelques mois que les mondes avaient fusionnés et donc seulement quelques mois que le blog la jeune femme m’était accessible. Mais au fond, je sentais que ma rencontre avec la blogueuse était destinée puisque je l’avais rencontré en compagnie de Pietro Maximoff. Et de ce que j’avais entendu dire, que ces deux là s’entendais vraiment bien !

©Tagada


As powerful as Natasha Romanoff but far less of a disappointment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Sam 30 Avr - 0:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pardon mais... Vous êtes qui ?


En voyant le blog qui était bien visible sur la tablette de la femme de Tony Stark, Roy sourit. Oui, il était étonné qu’elle lise des articles au sein de celui-ci. Après tout, elle n’était pas de son univers. Il se demandait même comment elle l’avait connu. Parce que la Fouine était connu dans le leur pour ses articles cinglants. Le brun les avait toujours apprécié, il aimait la voir décrier un peu tout le monde, tant que ce n’était pas lui qui était visé, ça l’amusait. Et puis, Lana était une de ses meilleures amies depuis qu’ils s’étaient retrouvés voisins d’immeuble à New-York. Alors il connaissait d’autant plus le blog. Elle lui avait même parlé d’articles liés à Arsenal qu’elle voulait écrire. Bien évidemment, il l’avait envoyé sur une autre piste mais il n’était pas sûr que ça allait être suffisant, elle était coriace et elle savait que son raisonnement tenait la route. Il ne savait juste pas quoi faire pour la réduire au silence.

« Ah oui ? Pourquoi donc ? » La rousse venait de lui répondre. Un léger sourire flottait sur les lèvres du brun. Tu te fous de moi ? Faut vraiment que je réponde à cette question ? Comme si elle ne savait pas les raisons qui le poussait à poser cette question. Alors il allait l’éclairer, même si tous deux savaient très bien les raisons qui l’avaient poussé à faire cette petite remarque. « Je pensais pas que la Fouine et son blog était déjà connu dans votre monde. » Là, peut-être qu’elle comprendrait qu’il ne venait pas du même. Et oui, il était vraiment étonné qu’elle connaisse déjà ce blog. Il était connu dans le leur mais tout de même de là à s’être étendu dans l’autre… Impressionnant ! Il n’ajouta rien alors qu’il se retenait avec force. Parce qu’il avait compris avant ce qu’elle pensait des justiciers, de lui-même en somme. C’était juste une énième personne qui ne comprenait rien au monde dans lequel eux devaient vivre. Un monde dans lequel il fallait être prêt à tout pour amener un minimum de paix et d’espoir. Mais eux aussi semblaient l’être. Ils avaient fait une guerre civile pour faire gagner leur point de vue, un point de vue somme toute idiot lorsque l’on savait les risques encourus face à certains méchants. Et en plus de ça, ils avaient décimé une personne qui était pour Roy l’équivalent d’un héro de ce qu’il avait pu lire sur lui. Alors elle pouvait avoir un point de vue sur les justiciers, lui-même en avait un beau sur la personne avec qui elle partageait sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Dim 1 Mai - 14:17


Roy & Pepper

Ce qui m’étonnais le plus avec les gens que je pouvais croiser, c’était à quel point ils pensaient me connaître. Cela faisait des années que j’étais connu sous le nom de Pepper Potts. A l’époque assistante personnel de Tony Stark à Stark Industries puis PDG je cette entreprise et enfin petite amie de celui-ci. Et parce que j’étais une personne connue publiquement, les gens pensaient me connaître. Ce jeune homme m’associait déjà probablement à Tony et sans plus chercher devait déjà avoir son opinons sur  moi. J’affichais un petit sourire.

La Fouine ne vient peut être pas de « mon monde » mais l’informatique n’a que très peu de secret pour nous. Elle n’a pas manqué de continuer son travail. Et ses articles sont toujours très intéressant.

J’observais le jeune homme tout en gardant un léger sourire aux lèvres. De toute évidence, nous n’étions pas du même monde. Depuis la fusion des deux mondes, chacun regardait les personnes de l’autre monde d’un regard un peu suspect. Comme s’ils comparaient l’histoire des deux mondes et pointait du doigt les erreurs de l’autre. Personnellement je n’avais pas le temps pour ce genre de chose. J’avais une compagnie à gérer qui devait continuer à tourner quoi qu’il arrive. Après la fusion, les choses s’était encore compliquer. Et ma relation avec Tony n’était pas forcément des plus calme. J’étais constamment entre Los Angeles et New York. Et a chaque fois que je retournais à Los Angeles, j’essayais de trouver de nouvelles raison pour gérer plus de choses depuis New York.

©Tagada


As powerful as Natasha Romanoff but far less of a disappointment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Sam 14 Mai - 1:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pardon mais... Vous êtes qui ?


Il avait engagé la conversation parce qu’il était étonné de la voir lire un article de la Fouine. Après tout, Lana, c’est son monde et pas celui de la rousse. Il se doutait que les informations allaient vite, mais il ne s’attendait tout de même pas à ça. après tout, elle n’était connue vraiment qu’à Central City à la base même si elle commençait à se faire une petite réputation dans d’autres villes. Mais surtout, s’il avait fait une remarque, c’était pour le soupir qu’elle avait soufflé. Il détestait ces personnes de cet autre monde qui jugeaient sans connaitre la moindre chose qu’ils avaient pu vivre, qui se permettaient de critiquer sans rien connaitre à leur histoire, à leur vécu. Lui au moins faisait des recherches, lisaient des articles, regardaient tous les documentaires effectués sur cet autre univers. Et il en avait conclu qu’ils n’étaient pas bien mieux qu’eux pour avoir réussi à s’entretuer entre super-héros. Parfois, mieux valait-il peut-être un peu de violence mais un respect entre chaque justicier. Il était beau leur esprit de grand dieu. Lui ne l’avait jamais été mais il ne recherchait pas à l’être. Lorsqu’il voyait les photographes à chaque sortie de certains de ces ‘Avengers’, ça le faisait doucement rire. Avaient-ils tant besoin de cette reconnaissance ?

« La Fouine ne vient peut être pas de « mon monde » mais l’informatique n’a que très peu de secret pour nous. Elle n’a pas manqué de continuer son travail. Et ses articles sont toujours très intéressants. » Ah ça, il n’en doutait pas. Et surtout toujours bien documentés. Il savait ce qu’elle faisait et respectait son travail, mais elle était de leur coté, elle aurait dû comprendre qu’ils étaient indispensable depuis le temps qu’elle était au contact des justiciers, peu importe leurs actions, il fallait qu’ils comprennent qu’ils avaient leur raison. « Je ne pensais juste pas qu’elle était également connue dans le votre. Après tout, elle n’est qu’une petite blogueuse à peine connue chez nous. » Il marque quelques instants d’arrêt. « Mis à part à Central City, elle est loin d’être une Loïs Lane. » Ca c’est dit. Autrement dit, ne lis pas ça, c’est nul. Lis plutôt des articles intéressants et un peu moins critiques avec son propre monde. Oui, il aimait ses articles, mais là, dans ce contexte précis, elle aurait pu s’abstenir de faire une Une avec toutes les mauvaises actions de ses dernières semaines. C’était certes normal mais ça aurait pu attendre que les justiciers fassent leur place dans ce nouveau monde qui étaient désormais le leur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Sam 14 Mai - 1:48


Roy & Pepper

Ce jeune homme ce ferait bien trop insistant à mon gout. Il ne semblait vraiment pas vouloir que je lise les articles de Lana. Je l’avais d’abord connu par son blogue, mais très rapidement, je l’avais rencontré en personne puisqu’elle n’était autre que la petite amie de Pietro Maximoff. Autrement dit, un Avengers. S’il ne venait pas de mon monde, je n’étais vraiment pas sûr de l’avis qu’il avait de cette organisation. Je détournais le regard un court instant pour pianoté sur ma tablette alors que je continuais de l’écouter.

Ah oui, Loïs Lane est une fine journaliste. Totalement accompli. Cependant le style n’est réellement pas le même. Et je pense que la Fouine gagne à être connue. Peut être ne lui manque t-il qu’un support financier.

Je fis une petite pause, purement par effet en faisant comme si je réfléchissais à une décision importante.

Vous avez totalement raison ! Je devrais prendre contacte avec la Fouine et lui offrir mon soutient et celui de mon entreprise.

Oui oui, l’industrie Stark. C’était tout à fait de cela dont je parlais. Lana savait parfaitement qu’elle pouvait venir me voir si elle avait besoin de quoi que ce soit. Je savais très bien ce que c’était que d’être une femme dans un monde tel que celui-ci. Mais il ne le savait pas. Il ne savait rien de moi ou de la relation que j’entretenais avec elle. Je voulais voir sa réaction. Je voulais savoir pourquoi il parlait de Loïs Lane alors qu’il n’en était absolument pas question jusqu’à maintenant. J’affichais un grand sourire comme si j’étais absolument ravie de la décision que je venais de prendre. Je tendis ma main droite vers lui.

Pepper Potts. Vos idées sont fantastiques, il est rare de rencontrer des personnes tel que vous ! Monsieur… ?

©Tagada


As powerful as Natasha Romanoff but far less of a disappointment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Sam 14 Mai - 17:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pardon mais... Vous êtes qui ?


Il sentait la méfiance qui régnait chez la rousse. Mais n’avait-elle pas raison de se poser des questions. Il n’avait pas aimé ce soufflement, encore moins de sa part, de celle qui n’avait pas pu contenir son mari. Elle était forcément au courant, elle avait forcément suivi ses choix. A vrai dire, Roy s’en moquait, mais il n’aimait pas la voir juger des personnes dont elle ne connaissait rien. N’était-il pas en train de faire la même chose ? Si, un peu, mais c’était différent. Il avait les cartes en main. Cette guerre, il l’avait compris, avait compris le début même s’il ne comprenait pas comment on pouvait tant toujours tenir pour la loi. La loi, c’était une belle connerie, ça n’amenait jamais rien de bon. La loi l’avait envoyé en prison, la loi l’avait tuée aux yeux de tous. C’était simple pour un super dont tout le monde connaissait la véritable identité de dire aux autres de se dévoiler. Mais chacun n’avait pas les mêmes conséquences à ses actes. Tony Stark était plein aux as, il avait ses gardes du corps, ses robots, ses armes. Aurait-on pu en dire autant de lui-même ou de ce Spider-Man ? Non, bien sûr que non.

Elle défendait corps et âme la Fouine, comme s’il ignorait qui elle était. Il avait toujours aimé ce qu’elle faisait, il l’avait toujours soutenu dans son blog, sauf lorsqu’elle s’en prenait à eux. Elle ne comprenait pas ce qui se jouait en ce moment même dans ce nouvel univers qui était le leur. Elle mettait de l’huile sur le feu avec des articles pareils. Il ne tint même pas compte de sa première remarque. Non, il s’en moquait. Il sentait qu’elle faisait cela pour le tester. Mais il restait sur sa position. Lana tenait un blog, ce n’était pas une journaliste, elle n’avait pas forcément les preuves de ce qu’elle avançait. Elle voulait juste se faire remarquer, ce qui était intéressant mais bien loin du travail de fond que pouvait mener Loïs Lane dans une autre ville. Voilà que maintenant, elle voulait lui donner son soutien financier. Comme si elle en avait besoin. Ce n’était pas forcément pour ça qu’elle écrivait mais bon… Roy se retint de rire. Le soutien d’une entreprise pour le blog de Lana, c’était une belle blague tout de même !

« Pepper Potts. Vos idées sont fantastiques, il est rare de rencontrer des personnes tel que vous ! Monsieur… ? » Il saisit la main qu’elle lui tendit tout en répondant légèrement distrait. « Harper. Ravi de faire votre connaissance. » Quelle politesse ! Il n'en pensait pas un mot, ou peut-être que si quand même... Il souriait encore à la précédente remarque. Se lancer des fleurs ainsi, elle n’était pas la compagne de Tony Stark pour rien. « Je suis sûre qu’elle sera ravie de l’apprendre quand je lui en parlerai tout à l’heure. » Il marqua quelques instants d’arrêt. « Ou il vaut peut-être mieux que j’attende, être sûr que ça se concrétise, il ne faudrait pas qu’elle espère pour rien. » Oui, les riches de ce monde n’étaient pas forcément toujours très honnête, il en avait fait l’amère expérience plus d’une fois dans sa vie et il ne voulait pas que Lana subisse la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Mar 17 Mai - 22:26


Roy & Pepper

Harper. Je notais mentalement son nom pour ne pas l’oublier. Je ne savais pas si c’était son vrai nom mais ça valait le coup d’essayer. Il semblait d’ailleurs insinuer qu’il connaissait Lana puisqu’il proposait de le lui annoncer lui même. Il insinuait aussi qu’elle n’était qu’une autre de ces PDG qui ne cherche qu’à se remplir les poches et qui faisait des promesses en l’air. Si je n’avais pas travaillé pour Tony pendant plus de dix ans, j’aurais probablement fait une remarque à ce jeune homme. Mais j’avais autre chose à faire de mes journées que d’écouter quelqu’un me faire ce genre de reproche.

Si cela vous amuse d’en parlez vous même à Miss Stewart, faites vous plaisir.

J’affichais un léger sourire en regardant sa réaction. Jusqu’à présent nous n’avions parlé de Lana que sous son nom de blogueuse. Mais je lui laissais ainsi savoir que je connaissais également Lana. Et pas seulement parce qu’elle écrivait ses articles pour son blogue.

Vous ne devriez pas juger un livre par sa couverture…

Être un personnage public ne me dérangeait pas vraiment. C’était certain qu’en étant la petite amie de Tony Stark alias Iron Man, c’était difficile de ne pas être connu. Mais ce qui m’agaçait le plus c’était les personnes qui pensait tout savoir uniquement parce qu’elle avait lu tel ou tel chose sur une personne connu. Les médias ne me connaissaient absolument pas. Je ne recherchais pas la popularité. Je n’avais pas demandé que Tony annonce publiquement qu’il était Iron Man. Et je n’avais pas demandé à devenir PDG de Stark Industries. Mais ce qui ne cherchait pas à savoir plus que ce que les gens pouvait raconter dans leur torchon était persuader qu’elle n’était qu’une autre de ces personnes riche.

©Tagada


As powerful as Natasha Romanoff but far less of a disappointment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Mer 18 Mai - 16:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pardon mais... Vous êtes qui ?


Roy n’aimait pas cette femme ou plutôt il n’aimait pas le ton qu’elle employait avec lui. En fait, c’était idiot. Rien de tout cela ne serait arrivé s’il n’avait pas su l’avait qu’elle pouvait avoir des justiciers de son monde. C’est bête comme un simple soufflement peut forger une opinion sur les gens. Ca et de savoir qu’elle était la femme de Tony Stark, cet homme qui avait réussi à déclencher une guerre. Oui, Roy n’en savait rien. Oui, il n’était pas un héro de leur monde, mais il s’était forgé sa propre opinion sur ce conflit et elle tenait en un seul mot. Liberté. Liberté de choisir qui défendre, de choisir de rester seul ou en équipe, liberté de cacher sa propre identité, liberté de protéger ses proches. Cette liberté avait été clairement bafouée par Iron Man lorsqu’il s’était positionné pour la loi, entrainant avec lui nombre d’autres héros. Alors, il faisait des amalgames, peut-être, certainement même. Mais c’était ainsi. Il avait toujours jugé très rapidement les gens, un peu trop même. Alors il le faisait encore. On ne se sépare pas de ses mauvaises habitudes aussi facilement que ça.

Lorsqu’elle prononça le nom de Stewart, il comprit qu’elle connaissait la bloggeuse. Sur son visage apparut alors un sourire légèrement narquois. Elle se moquait bien de lui à lui faire croire qu’elle lui donnerait de l’argent comme si elle était une inconnue pour elle. En fait, elle ne la défendait que parce qu’elles étaient amies ou presque. Son point de vue, qui n’était pourtant pas si négatif que ça, elle s’en moquait bien. Elle avait juste voulu défendre une personne et non ce que le blog représentait. Enfin, peut-être que si quand même. mais elle s’était bien foutu de sa gueule quand même la Pepper. « Je crois qu’il n’y a rien à annoncer. Si elle voulait vraiment des financements, cela ferait longtemps qu’elle les aurait eu non ? » C’était ça la vérité. Lana n’en voulait pas forcément de cet argent ou elle n’en avait jamais fait la demande. Il planta son regard dans le sien. C’était une simple constatation. Il était pratiquement sûr, mais on peut se tromper, ça arrive même aux meilleurs, que Lana ne voulait pas plus que ce qu’elle avait déjà. Après, peut-être que si, mais cela restait douteux.

« Vous ne devriez pas juger un livre par sa couverture. » C’était une simple constatation de la part de la rousse mais le sang de Roy ne fit qu’un tour. « Parce que ce n’est pas ce que vous faites ? » Il lança un regard sur l’article qu’elle était en train de lire. Si elle ne comprenait pas où il voulait en venir, elle était vraiment la plus idiote d’entre tous. Mais il ne doutait pas qu’elle comprendrait. Après tout, le grand Tony Stark n’aurait pas mis à la tête de sa boite une imbécile, même si elle était sa femme. Il se retint de demander des explications sur la guerre civile. Après tout, elle avait dû la vivre de très près. Ca lui picotait le bout de la langue d’en parler. Mais il se retint. Parce que ça ne servirait qu’à envenimer une situation déjà suffisamment tendue. Il lui lança un petit sourire du genre qu’est-ce que t’en dis de ça. Oui, c’était idiot, mais dans ce cas précis, il n’y avait plus qu’arrogance en Roy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Mer 25 Mai - 19:00


Roy & Pepper

Je ne m’énervais jamais facilement. Même si j’avais mon petit caractère, j’avais assez travaillé avec Tony Stark pour savoir maitriser mes émotions lorsque j’étais agacée. Cette qualité était d’ailleurs très utile en temps que PDG d’une grande entreprise. Il m’arrivait régulièrement de travailler avec des personnes que je n’appréciais pas du tout. La courtoisie restait toujours de mise. Mais je commençais à en avoir assez de ses petites remarques.

Les affaires entre Miss Stewart et moi ne vous regarde en rien.

Je gardais tout de même mon calme. Même si j’étais la petite amie de Tony, je refusais de faire comme il aurait pût faire. Il lui était arriver de donner son adresse à Malibu à la télé. Bien sûr la maison avait été détruite quelques jours plus tard et je me disais que c’était un miracle que nous nous en soyons sortit vivant.

Je n’avais pas encore eu le temps de ranger mes affaires qu’il m’avait déjà répondu. Je trouvais son ton bien trop à cran pour un simple conseil de ma part. Je haussais les sourcils et posait mes yeux sur ma tablette avec la quel j’avais pût lire le blogue de Lana.

Non Monsieur Harper. Je ne juge jamais un livre par sa couverture. Je prends le temps de découvrir l’histoire et de l’analyser. J’apprécie ce blogue pour sa franchise. Et je n’ai pas à me justifier au prêt de vous.

Je saisis la tablette pour la glisser dans mon sac. Même si je n’étais apparemment pas au goût de monsieur Harpeur puisque j’étais PDG d’une grande entreprise, j’avais du travail à faire. Et il ne s’effectuerait certainement pas en restant assise à la table d’un café.

©Tagada


As powerful as Natasha Romanoff but far less of a disappointment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Ven 27 Mai - 0:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pardon mais... Vous êtes qui ?


Il pouvait sentir qu’il énervait la blonde rousse qui se tenait en face de lui. Mais n’était-ce pas un peu ce qu’il recherchait, la pousser dans ses retranchements pour voir ce qu’elle pensait vraiment de tout ça. parce que pour l’instant, il n’avait entendu qu’un soupir d’agacement et des commentaires de défenses d’un blog de seconde zone. Le blog de la Fouine avait beau être génial, il ne vaudrait jamais un bon article de Lois Lane. Elle avait toujours des preuves et restait une des meilleures journalistes de leur monde quand Lana était bien sympathique mais n’était pas non plus la journaliste qui recevrait un Pulitzer. « Non Monsieur Harper. Je ne juge jamais un livre par sa couverture. Je prends le temps de découvrir l’histoire et de l’analyser. J’apprécie ce blogue pour sa franchise. Et je n’ai pas à me justifier au prêt de vous. » Il se retint de rire. Il voyait bien qu’elle était prête à partir. L’avait-il vraiment énervée à ce point ? Mais un dicton ne dit-il pas qu’il n’y a que la vérité qui fâche. Il avait l’impression qu’elle prenait tout son sens. « Ah bon, ce n’est pas l’impression pourtant que j’ai eu. » Il se tut quelques instants. Il faillit remettre le sujet sur le blog, mais cela n’aurait servi à rien. Elle avait prit la petite sous son aile, il n’en doutait plus un seul instant désormais. Alors pourquoi continuer sur ce sujet. « Pour quelqu’un de votre intelligence vous semblez tout de même juger vraiment rapidement. » Il la fixa d’un regard profond. « Après tout, que savez-vous des justiciers de notre monde pour juger leur méthode ? » Voilà, il mettait le sujet au vrai jour, celui qui lui avait déplu. Et qu'elle ne dise pas qu'elle ne les jugeait pas. Le soupir était des plus clairs. « Que savez-vous sur ce qu’ils ont fait pour notre monde, le nombre de personnes qu’ils ont sauvé. » Un sourire légèrement narquois naquit sur son visage. « Alors oui, ils n’utilisent pas les méthodes de votre monde, ils ne sont pas le type de super-héros qui semblent plaire à votre univers, mais au moins, ils n’ont pas déclenché une guerre civile qui aura vu la mort de plusieurs d’entres eux. » Et bim. Oui, lui aussi s’était renseigné. Et il savait qu’à ce petit jeu là, elle ne pourrait pas gagner. Parce qu’il savait tout des justiciers dans son monde pour en être un, quant à la guerre civile, ben voilà, tout tenait en ce mot. Ils avaient peut-être leurs raisons, mais les résultats restaient les mêmes au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Sam 11 Juin - 0:12


Roy & Pepper

Ce qu’il pouvait m’agacer… Je pris une grande inspiration. Non en faite j’avais déjà eut pire… J’avais eut à supporter Tony a deux doigts de la mort. En repensant à ça, la situation actuelle me fit sourire. Harper défendait corps et âme les justiciers de son monde. Tout ça parce que j’avais eut un soupire. J’affichais un sourire en le regardant et en l’écoutant.

Je ne connais peut être pas votre monde et ses coutumes Monsieur Harpeur. Mais votre monde et le mien sont loin d’être différent. Tout deux n’existent d’ailleurs plus. Il ne reste maintenant que ce monde dans lequel nous vivons tous. Je ne connais pas plus votre monde que vous ne connaissez le mien. Que savez-vous de son histoire et de pourquoi nous en somme là ? Vous n’en savez pas plus. Vous me reprocher probablement d’être à la tête d’une grande entreprise ou de côtoyer les justiciers qui viennent de mon monde. Mais que savez-vous réellement de mon histoire et de comment je suis arriver là où j’en suis. Ne juger pas un livre par sa couverture ou par ce qu’en disent les autres.

Ma voix s’était faites poser. Je ne devais pas et n’avais pas envie de m’énerver. Cependant, vu comme il était partit, il valait mieux calmer le jeu maintenant plutôt que de se casser le nez plus tard. Avant de me tourner pour sortir du café, je le regardais un moment et ajoutais quelques mots avec un doux sourire.

Vous avez… A vous écouter on pourrait presque croire que c’est vous que vous défendez. Généralement, un justicier n’attire pas l’attention sur ses pratiques quand il est en civil.

©Tagada


As powerful as Natasha Romanoff but far less of a disappointment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy   Ven 24 Juin - 20:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pardon mais... Vous êtes qui ?


La conversation était en train de virer au drame et il savait qu’il en était en parti responsable. Mais il détestait la façon d’être de cette femme, cette façon de juger les autres. Certes, il faisait la même chose mais il y avait une différence entre eux. Il était personne quand elle était quelqu’un. Elle représentait une compagnie auprès du grand public, son avis avait donc de l’importance chez les autres. Elle ne devait donc pas trop montrer ce qu’elle pensait, ce qu’elle ne se gênait pourtant pas de faire. Bon, tout ça n’était que l’avis du brun après tout. Mais juger sans connaitre, il y avait des limites. Elle ne savait strictement rien des justiciers de son monde, alors se permettre des critiques à leurs égards aussi facilement… « ]Je ne connais peut être pas votre monde et ses coutumes Monsieur Harper. Mais votre monde et le mien sont loin d’être différent. Tout deux n’existent d’ailleurs plus. Il ne reste maintenant que ce monde dans lequel nous vivons tous. Je ne connais pas plus votre monde que vous ne connaissez le mien. Que savez-vous de son histoire et de pourquoi nous en somme là ? Vous n’en savez pas plus. Vous me reprocher probablement d’être à la tête d’une grande entreprise ou de côtoyer les justiciers qui viennent de mon monde. Mais que savez-vous réellement de mon histoire et de comment je suis arrivée là où j’en suis. Ne juger pas un livre par sa couverture ou par ce qu’en disent les autres. » Elle allait le répéter encore combien de fois cette phrase. Roy eut du mal à se retenir d’éclater de rire. Il avait de moins en moins envie de voir ce qu’il y avait derrière la couverture parce qu’il avait l’impression d’avoir déjà tout vu.

« ]Vous avez… A vous écouter on pourrait presque croire que c’est vous que vous défendez. Généralement, un justicier n’attire pas l’attention sur ses pratiques quand il est en civil. » Avant qu’elle ne finisse, il la retient quelques instants, pour maintenant, il n’a plus rien à perdre. « Mais que savez-vous de la façon dont vivent les justiciers ? Apparemment, ici ça n’est pas un problème de dévoiler son identité, au pire, une bonne petite loi et c’est fait. Quant aux conséquences sur les vies familiales et autre, ça on s’en fiche un peu quand ça fait des années qu’on a déjà dévoilé sa véritable identité. » Oui, il faisait référence à tous ces héros de l’ombre, qui avaient été obligés de se dévoiler ou de prendre le parti de Captain America alors que les deux leaders de ce mouvement n’avaient plus d’identité secrète depuis des années. « Mais vu qu’apparemment je suis ignorant sur les pratiques mises en place, je m’en vais retourner me renseigner de nouveau. Et je vous conseille de vraiment vous renseignez. Je juge peut-être mais je l’ai fait. » Contrairement à vous, et qu’elle ne nie même pas, ça se sentait. « Vous pourrez découvrir que les méthodes du Bat ou du Green Arrow, bien que non appréciées dans votre monde ont permis de sauver des milliers d’innocents comme ce fut le cas pour moi par exemple. Si vous vous renseignez vous découvrirez que j’ai eu la vie sauve grâce au Green Arrow, voilà pourquoi je les défends tant. » Pouvez-vous en dire des nombreuses batailles ayant décimés votre monde qu’elles ont également sauvé des milliers d’innocents. Au moins, dans le sien les héros ne se détruisaient pas entre eux. « Bonne journée, et sachez que je ne vous ai jamais jugé pour votre poste, je me doute qu’il était mérité, sinon, je doute sur le fait qu’il vous l’aurait laissé. » Tony Stark et son melon, laisser sa compagnie à une femme, oui, elle devait certainement être des plus compétentes de base… Sur ces mots, il partit. De toute façon, il n'arriverait jamais à lui faire entendre raison, elle était trop aveuglée pour comprendre que tous ne pouvaient pas travailler comme ils le faisaient dans son monde. Et il n'étais pas assez objectif sur la question dans tous les cas. Mais il n'empêche, que ce monde était fou pour ne pas se rendre compte des conséquences d'un dévoilement généralisé d'identité et pour encore soutenir des personnes ayant été à la tête d'une guerre civile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pardon mais... Vous êtes qui ? ft. Roy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais vous êtes qui vous ? (Pv : M-A)
» Salut, moi c'est Eno' ♥ Mais vous pouvez m'appeler Tic Tac (a)
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» MJ Explo by Jason
» QUOI MOI ENFERME!!!!!MAIS VOUS REVER(pv Galimybé) RP FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: New York :: Manhattan :: 5TH Avenue-
Sauter vers: