Le passé est immuable et l'avenir incertain ♦ Anna-Marie

 :: Les Etats Unis :: New York :: Brooklyn :: Bars & Clubs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 27 Mar - 1:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le passé est immuable et l'avenir incertain


Roy était de service ce soir-là. Il commençait déjà à se faire tard. D’habitude, il réussissait toujours à négocier ses horaires pour avoir la possibilité d’aller patrouiller les villes mais ça n’allait pas être possible ce jour-là. Il espérait que ça n’allait pas engendrer des problèmes dans la ville. Mais bon, depuis l’explosion, il avait l’impression qu’il n’apportait plus grand intérêt à New-York. Cette ville était remplie de super-héros. Et pas des justiciers comme lui pouvait l’être. non, c’était bel et bien des héros, bien loin du rôle que lui-même pouvait avoir en soirée. Ils étaient comme Barry pouvait être à Central City, des personnes adulées de tous. Et pire que tout, ils révélaient même leur identité. Roy ne comprenait pas comment cela pouvait être possible. Le danger devait être présent continuellement. Il en avait vu des dizaines, tous différents les uns des autres. Les premiers documentaires sur ce monde lui avaient montrés les X-men, des gens ayant subit des mutations génétiques, la phase suivant de l’évolution selon eux. Et autant le dire, ils avaient la classe, une très grande classe. Il ne les avait pas encore vraiment vus à l’œuvre mais il en avait forcément déjà croisé. C’était ce qu’il se disait parce qu’il y en avait des milliers toujours selon ce magnifique documentaire. Il eut un léger sourire en se demandant ce que les journalistes pouvaient bien dire de leur monde aux gens qui venaient de l’autre. Comment décrivaient-ils ce que lui-même ou Oliver faisaient ? Que disaient-ils lorsqu’il parlait du justicier qu’avait un jour été Batman ? Ils étaient si nombreux eux aussi. Faisaient-ils des résumés de leur grande action ou bien les décriaient-ils ? Il fallait vraiment qu’il change ses habitudes de lecture et voit un peu ce qu’il pouvait se dire dans la presse étrangère.
 
La soirée battait son plein, cela faisait maintenant quelques heures que les premiers étaient arrivés et la salle était remplie au maximum. Ils étaient certainement au pic d’activité avant que les premiers départs commencent à se faire. Déjà il voyait au loin quelques personnes qui commençaient à tituber sous l’effet de l’alcool. Ah les jeunes… Il sourit, il faisait la même chose lorsqu’il n’était pas en service, il fallait bien se détendre de temps en temps. Vu de l’extérieur, c’était toujours amusant. Il voyait les couples se former et se déformer au fil de la soirée, les gens qui changeaient de comportement. Fallait-il insister sur le fait que lui-même ne draguait plus malgré l’ordre de Thea de refaire sa vie ? Il savait ce qu’il voulait et qu’elle était en vie. Pourquoi n’avaient-ils plus aucune chance d’être ensembles ? Un jour, il retournerait à Starling City et il la supplierait de le suivre.
 
C’est alors qui le vit glisser de la poche de veste d’une jeune femme. C’était un petit porte-monnaie. Autant dire que c’était une belle coïncidence que celui-ci tombe dans son champ de vision vu la foule présente et le peu d’espace qu’il pouvait voir. Il le ramassa et partit à la poursuite de celle qui avait à peu près son âge. Enfin, c’était ce qu’il lui semblait. Elle aussi traversait la foule mais il ne la quittait pas du regard. Il joua un peu des épaules pour arriver à son niveau. Diable comment faisait-elle pour rester autant habillée dans un endroit pareil ? Elle semblait chercher quelqu’un du regard ignorant ce qu’elle avait perdu. « Mademoiselle ! » Elle était quelques mètres devant lui mais ne l’entendait toujours pas. Alors il tendit la main pour l’arrêter sa main glissant sur une partie de peau dénudée. Il l’avait enfin arrêtée. « Vous avez per… » Il s’effondra ses forces semblant le lâcher soudainement. Mais qu’est-ce qu’il lui arrivait soudainement.
 
Tes souvenirs resurgissaient, fantômes de ton passé. Tous aussi bien les heureux que les malheureux. Tes adieux à Thea quelques mois plus tôt et vos retrouvailles pour mieux vous perdre quelques heures plus tard. Le poignard s’enfonçant dans ton ventre. Le costume vert que tu enfiles pour te faire capturer prisonnier. La souffrance et le remord qui te rongent jour après jour alors que tu sais avoir tué un policier. Le corps sans vie d’une amie criblé de flèche. Thea qui te quitte n’en pouvant plus de tes mensonges. Arrow te prenant sous ton aile puis lui-même t’avouant qu’il est Oliver, le frère de ta bien-aimée. La solitude d’être seul à New-York quand ta ville restera à jamais Starling. Cette femme que tu emmènes à l’hôpital bien trop tard pour qu’elle soit sauvée. Ton masque qui tu places parfaitement sur ton visage avant d’attraper un arc rouge. Diggle et Felicity te disant de prendre soin de toi. La Team Flash au grand complet alors que vous poursuivez un méchant à Central City. Thea que tu traines de force pour qu’elle aille parler à sa mère en prison et qui t’en remercie. Une blessure se refermant en quelques minutes à peine. La colère sourde qui prend le contrôle de l’ensemble de ton corps. Un homme en bleu et rouge qui semblent lancer des toiles dans les airs sous tes yeux émerveillés. Un homme qui te tient en joue et va te tuer en direct et toi qui dit ne manquer à personne.
 
Il respire enfin, semblant retrouver ses esprits pour croiser le regard de la jeune femme. Il ne comprend pas ce qu’il vient de se passer. Il n’est pourtant même pas fatigué et ne s’est pas blessé dernièrement. Il est perdu. « Qu’est-ce… qu’il s’est… passé ? » Il peine encore un peu à respirer. Il observe quelques instants la jeune femme à la mèche blanche, dans l’espoir qu’elle pourra lui dire ce qu’il vient de lui arriver.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Les Etats Unis :: New York :: Brooklyn :: Bars & Clubs-