Partagez | 
 

 Connais ton ennemi [le Joker, Prihaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Connais ton ennemi [le Joker, Prihaya]   Sam 15 Juil - 17:39

« Pas de doutes, c'est bien là-bas qu'est leur complexe. » Affirma tranquillement la méta-humaine, en détachant progressivement son regard de la discrète construction sur deux étages pour se tourner vers le visage maquillé du clown (en réussissant à ne pas grimacer).

L'ascension s'était déroulée dans un climat de fausse cordialité entre eux deux, et principalement parce que la zone regorgeait trop de dispositifs de surveillances pour que la reine des plantes ait recours à ses capacités les plus visibles. Traîner le Joker loin de son environnement citadin habituel avait été une maigre consolation, pour le prix qu'avait dû payer Ivy. Rien n'écorchait plus les commissures des lèvres de l'Empoisonneuse que le fait de devoir demander au sinistre bouffon de Gotham son aide.


¤ Mais à circonstances exceptionnelles... ¤ Se répéta mentalement Pamela, afin de se donner du cœur à l'ouvrage, en ne regrettant pas d'avoir privilégié une tenue très habillée pour cette expédition en Europe orientale.

Le climat continental de la Géorgie accentuait la froideur de l'altitude qui régnait sur le mont Ouchba ; couverte d'un vert sombre (qui se mariait à merveille avec la végétation eurasienne de la montagne), la biochimiste fit jouer ses doigts fins, couverts par d'épais gants, au fil de son examen passant par la flore. Ses enfants lui murmuraient des informations diverses, qu'elle réunit en un diagnostic plus précis, sous le ciel déjà noir de la région boisée.


« Ce petit bâtiment ridicule cerné par la verdure n'est que la pointe d'un très gros iceberg intégré dans la roche. Je peux déjà te dire qu'il y a des tourelles automatiques disséminées dans la végétation, et plus de câbles en tous genres que de racines serpentant sous terre. Relaya-t-elle à celui qui devait l'aider à pénétrer le site, tandis qu'elle couperait les communications dans la zone. Ces monstres en ont même installé dans les troncs de vénérables mélèzes ! » Gronda l'éco-terroriste en découvrant les dents, les poings serrés.

Un simple nuage toxique aurait été vain, pour anéantir toute opposition et entrer par la grande porte. Des systèmes filtrant l'air injecté dans le complexe secret déjouaient cette menace, ce qui n'avait pas étonné Ivy : une installation troglodyte ne pouvait persister sans une aération performante et saine. Tout comme sa compatriote, le Joker n'avait su dire quelle était l'étendue précise des ressources de ce "S.H.I.E.L.D." apparu après la fusion des univers ; l'emplacement d'une base nichée à quelques kilomètres de la frontière Russe laissait cependant deviner le rôle initial de l'édifice, qui, à ce qu'avait appris la rousse, datait de la guerre froide. Sa fonction actuelle demeurait un mystère, mais la demoiselle savait (par le biais d'interrogatoires infligés à des hommes de l'A.I.M.) que de nombreuses données confidentielles (relatives à une certaine "Hydra" et à un "Soldat de l'Hiver", notamment) y étaient entreposées.


¤ J'ai horreur de me lancer à l'aveuglette... Heureusement que c'est justement ce qu'adore faire le Clown. ¤ Soupira intérieurement la chlorokinésiste en battant des paupières, bien consciente que le Joker sèmerait le feu et la douleur au milieu de la sylve.

Malgré tout, l'Empoisonneuse se sentait honteusement rassurée d'avoir avec elle un "allié", ou tout du moins quelqu'un à ses côtés pour prendre les balles et détourner l'attention. Le fait que le bouffon du crime se soit si facilement laissé convaincre de partir dans les Balkans (en échange d'une promesse à laquelle Pamela accordait peu de foi) trahissait selon la scientifique la curiosité malsaine du criminel vis-à-vis de nouveaux adversaires avec qui s'amuser.
Comme convenu durant le voyage, elle n'attendait plus que le signal du mauvais plaisantin pour ordonner aux plantes environnantes de libérer des spores altérées, lesquelles parasiteraient les communications entre le complexe et l'extérieur. Naturellement, ces troubles déclencheraient une alerte dans le complexe, ce qui sous-entendait d'avoir déjà amorcé l'attaque où moment où le brouillage démarrerait. Sans une certaine synchronisation entre les deux actions, soit le S.H.I.E.L.D. aurait le temps d'émettre un SOS avant d'être coupé du monde, soit les agents sur place sauraient que l'ennemi approche, et auraient le temps de se préparer avant l'impact.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Connais ton ennemi [le Joker, Prihaya]   Lun 17 Juil - 3:47

Le Joker était de sortie, oh oui ! Sortez les enfants du chemin, éclatez de rire, le Joker est là ! Bon, il n'y avait présentement aucun public, ni même âme qui vive dans le secteur de cette Russie enneigée. What a shame... Mais au moins n'était-il pas là pour rien, au contraire, il allait follement s'amuser, en compagnie de la meilleure amie de... son jouet ? Qu'est-ce qui était le plus amusant ? Cet énorme complexe visiblement gouvernemental, ou le fait de faire équipe avec Poison Ivy ? Et puis, croyait-elle réellement qu'il allait tenir sa promesse ? Oh plutôt, il la tiendrait, mais était bien capable de la prendre littéralement au mot... Joker se posait la question en s'installant après leur ascension, allongé sur cette butte de terre le dissimulant aux yeux des caméras, attendant que Poison Ivy analysait le secteur. Mais finalement, la réponse était simplement : les deux. Et puis il n'attendait qu'une seule chose, entrer en action pour se lancer dans le complexe. Sa curiosité était sans faille, digne d'un bambin, après tout, pourquoi être si sérieux quand la vie, les Hommes offraient tant de mystères qui n'attendaient que d'être éventés ?

Et puis ce Big Bang avait le génial avantage d'avoir justement créé non pas un, non pas deux... Mais plein de mystères ! D'autant qu'ils avaient l'air d'avoir attisé la curiosité de cette chère Ivy, et aussi l'avoir énervée. Oh, pourquoi tant de haine ? Parce qu'ils avait mis des câbles dans de "vénérables mélèzes" ! Joker eut un rire, qu'il restreint, bien évidemment. Le but n'était pas de se faire repérer, enfin, pas maintenant. Parce qu'avec ce qu'il avait prévu d'après les infos de la vénérable fleur vénéneuse sur jambes - et quelles jambes ! - ils n'allaient pas trop être discrets, non. En même temps, le Joker avait beau être un génie dans son domaine, il ne fallait pas non plus faire des miracles lorsqu'on découvrait totalement sur le tas le complexe. Pas de cartes, pas de préparations durant plusieurs jours... C'était presque du suicide ! Mais tellement... Fun. Et puis, le Joker avait-il réellement la tête du type avec un plan ?

Alors, en observant un peu autour du complexe, il constata qu'il y avait une toute légère faiblesse, en la personne d'un garde qui s'était proprement endormi. Au travers de ses jumelles, il pouvait presque rire de joie : une faille inattendue ! Avec le froid actuel, guère étonnant : peu de gens devaient connaitre cette sorte de "Black site" et les visites se faisaient rares. Forcément, les gardes s'ennuyaient un peu... Et pas le droit de jouer aux cartes ! Alors ce serait simplement l'ouverture parfaite pour que notre cher Joker puisse s'introduire discrètement. Oui parce le but était d'aller récolter des informations, pas de tout exploser. Bien qu'il gardait cette petite idée pour la fin... Disons un feu d'artifice ! Il avait tout ce qu'il fallait avec lui. Et puis, il fallait faire vite. Donc, juste un petit coup de doigt sur son maquillage de guerre, qu'il affectionnait tant, afin de l'étaler un peu... C'était parti ! Même que le Joker prit un malin plaisir à donner le signal à Poison Ivy en lui touchant l'épaule, avant de se mettre à courir vers le garde, histoire de lui chanter une petite berceuse, le plus en silence possible. Il comptait bien sur son alliée pour faire ce qu'elle avait à faire bien qu'au final, ce n'était pas bien grave : il s'amusait déjà follement !

Une fois arrivé au niveau du garde endormi, il prit simplement un poignard, histoire de lui trancher la gorge - ce serait triste qu'il crie déjà ! - puis sa main - fallait bien entrer dans le bâtiment, c'était juste le but premier de la manoeuvre. L'homme avait à peine touché le sol que la porte s'ouvrait déjà, sur une espèce de sas vitré. Avec un code... Bon. Que disais-je ? Le Joker avait-il la tête du type avec un plan ? Tant pis pour la discrétion. Il ouvrit sa veste, l'habituelle, cachée sous un manteau pour le protéger du froid, et chopa deux grenades en forme de tête de clown - ses préférées et les plus puissantes. Vu le vitrage, il faudrait au moins ça. Il les désamorça puis les jeta dans le sas, avant de refermer la porte.

"Attention, rouquine, ça va péter !"

Et à peine avait-il dit ces mots qu'il entendit cette douce musique qu'était une explosion avec, semblait-il, des bruits de verre. Alors, il récupéra la main du garde pour rouvrir cette porte : bingo ! Le sas avait volé en éclat.

"Allez, on perd pas de temps, on y va ! Ca te dégèlera un peu, ma chère, décidément, on ne peut pas être sexy et dans le ton de la Russie !"


Et puisqu'ils n'étaient plus discrets, le Joker sortit ses deux mitraillettes adorées, Bat et Man, pour s'armer un peu. Savait-on jamais, si d'autres gardes dormaient, ils ne devaient plus trop ronfler à l'instant précis ! Et au moins, il avait rempli sa part du marché... Ils étaient rentrés. Alors, où étiez-vous, petites informations ? Allez, on appelle papa ! Allaient-ils rencontrer tout de suite des copains de jeu ou auraient-ils le temps de passer au premier ordinateur venu pour lui soutirer quelques secrets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Connais ton ennemi [le Joker, Prihaya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Connais ton ennemi et connais-toi toi-même !" Et si je connais ses entrailles, ça marche ?
» La politesse, tu connais ? [PV Juliet]
» Dansker, Le joker accompagné de son ami Tik-Tik [finit]
» Je te connais. Mais toi, voudras tu me connaitres ? [Pépite d'Or & Shiki & Odyssée]
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Ailleurs... :: Les Continents :: Asie-
Sauter vers: