Une si grande arme dans un si petit objet {Apolline & Wanda}

 :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 23 Oct - 0:54


Une si grande arme dans un si petit objet
❧ On a tendance à sous-estimer le pouvoir des mots.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La sonnerie de fin de cours retentissant, Grace fut l’une des dernières à sortir de sa salle de l’amphithéâtre. Bien qu’elle soit pressée de sortir pour sa pause déjeuner, elle détestait se mêler aux autres et préférait attendre que le plus gros du flux ne soit sortie pour y aller à son tour. Moins elle se trouvait dans les gros groupes, mieux elle se sentait, même si elle se doutait qu’elle devrait affronter le flot d’étudiants lors de son passage à son casier. La miss était contente que sa matinée se finisse. Même si elle était intéressée par ses cours, elle avait eut l’esprit omnibulé par le colis qu’elle avait reçu le matin même. La blonde n’avait pas eut le temps de l’ouvrir, mais à l’écriture, elle avait de suite sut qu’il venait de sa mère. Alors elle l’avait pris avec elle et il attendait bien sagement dans son casier qu’elle ai un moment de libre pour voir ce qu’il contenait. À chaque fois qu’elle recevait des nouvelles de sa mère, Grace craignait de lire le courrier. Elle ne savait jamais ce qu’il contenait à l’avance et c’était pour cela qu’elle avait si hâte de découvrir ce que contenait ce petit carton. Elle communiquait que très rarement avec la biélorussie, essayant d’avoir le moins de lien possible avec celle qu’elle était réellement. Cependant, elle ne pouvait définitivement pas couper les ponts et fut bien contente de trouver un endroit de libre pour déjeuner tranquillement tout en découvrant son colis.

Grace eut dû mal à comprendre. Il y avait bien une lettre de sa mère, mais aussi un petit livre rouge qui ne lui disait strictement rien. Elle l’avait rapidement feuilleté sans chercher à comprendre les transcription russes, mais elle s’intéressa avant tout au bout de papier manuscrit. Il était court et rapide à lire, mais les instructions mirent un peu de temps à être compris par la métisse. Grace ne comprenait pas l’empressement qu’elle interprétait, mais le message était claire. Elle devait trouver un endroit sûr pour cacher ce livre et il ne devait jamais être découverte. Voulant comprendre pourquoi, elle s’intéressa un peu plus à l’objet en regardant plus attentivement les premières pages. Seulement le début de sa lecture l’effraya plus qu’autre chose et elle l’enfourna bien rapidement dans son sac, comme si cela suffirait à le faire disparaître. En une fraction de seconde, elle oublia son jeu de rôle d’étudiante plus que normale et se mis à se concentrer pour contacter quelqu’un. Pas le temps de passer par son téléphone, Grace savait qu’elle n’en avait pas besoin pour envoyer un sms à Sacha. Si elle-même ne savait pas quoi faire, elle voulait avoir l’avis d’Apolline. Le message était simple. Elle lui avait dit qu’elle avait reçue un étrange livre rouge russe et avait donné deux-trois éléments de ce qu’elle avait lu après l’avoir traduit en anglais. La dernière indication était que, soit elle l’attendait à l’entrée de son université, précisant que c’était urgent, soit elle se rendrait directement chez elle. La mère de la blonde avait beau lui avoir demandé de n’en parler à personne, Grace avait suffisamment confiance en Apolline pour voir ça avec elle.  



Stay, I need you more than you think


Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Oct - 1:40

Grace & Wanda & Apolline

Mon sang ne fit qu’un tour. Je jurais un bon coup et mon premier réflexe fût de mettre KO absolument tout les appareilles électronique de l’appartement. Je ne pris même pas une seconde pour réfléchir et j’effaçais les dix dernières minutes de la mémoire de mon téléphone. Je ne pris même pas le temps de remplacer les données. Normalement personne n’irait voir et ce n’était qu’une précaution. Après tout, je pouvais totalement me tromper et ça pouvait être une fausse alerte. Il fallait que j’en aie le cœur net. Je ne pris même pas la peine d’utiliser Sacha pour dire à Grace de m’attendre à sa fac. Manhattan était risqué. Mais c’était le genre de chose pour lequel j’étais prête à prendre des risques. Quitte à tomber nez à nez avec mes parents ou ma sœur. Je n’avais cependant pas le temps de songer à tout cela, j’attrapais mon sac et une veste et je me mis en chemin.

La journée avait pourtant si bien commencé. Bon, je ne m’étais pas réveillée dans les bras de Barnes comme je l’aurais vraiment voulu, mais la matinée avait été bonne. Ryan n’avait même pas râlé pour aller à l’institut, ce qui était une très nette amélioration par rapport au premier jour où je l’avais emmené. Mais je supposais que tout devait être balancé. S’il y avait du positif, le négatif devait finir par pointer le bout de son nez.

Comme je le lui avais demandé dans mon sms, Grace m’avait attendu. Et pour une fois, je n’étais pas tout sourire. Je ne prenais pas l’affaire à la légère et je m’assurait que personne ne pouvait nous voir pour demander à voire le carnet. Il était là, dans mes mains. Couverture rouge, étoile noir. La même que sur son bras. A l’exception peut être que celle-ci était rouge et non noir. A croire que les russes ne pouvaient pas se mettre d’accord sur autre chose que le lavage de cerveau… J’avais du mal à détacher mon regard et les traductions de Grace me glaçaient le sang. Sans lui demander son avis et sans la prévenir, j’enfournais le livre dans mon sac à main et j’attrapais son poignet pour l’entrainer à ma suite.

Efface toute la mémoire de ton téléphone depuis l’instant même où tu as sût ce que tu avais reçu ! Ne laisse rien ! Aucune trace de ton message pour moi ! Qui t’a envoyé ça ?

J’étais ferme dans mes paroles. Je ne laissais aucune place au doute et a l’hésitation. Si elle ne voulait pas le faire, je le ferais moi même. Je ne prendrais en revanche aucune précaution et elle se retrouverait avec un téléphone entièrement vierge, comme à la première utilisation. Ne resterais que la personnalité de base de l’appareil.

Je ne lui donnais d’ailleurs pas non plus le choix sur notre destination. Heureusement nous étions déjà à Manhattan. Pour une gamine vivant à Brooklyn, elle ne déconnait pas vraiment avec son éducation et suivait ses cours à l’une des meilleures universités de l’île. Mais ce n’était vraiment pas le moment de songer à tout cela et sans la lâcher, je l’entrainais dans un des plus grand bâtiment. Vu l’heure, j’avais plus de chance de trouver la personne que je cherchais ici plus qu’à son propre appartement. J’ignorais royalement la sécurité et déviait les caméras de surveillance. J’étais un peu moins discrète que la fois où je m’étais infiltré pour voir ce que me voulais Bucky, mais j’estimais que c’était un peu plus urgent qu’une simple discussion. Je débarquais donc avec Grace dans l’une des pièces communes des étages réserver aux Avengers.

Wanda ? Tu es là ?
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Oct - 2:35


Une si grande arme dans un si petit objet
We need you to destroy it.

Wanda expia un souffle d'air à la vue des informations. Un éternel recommencement qui perdurait depuis bientôt quelques mois. La monté du crime devenait croissante et de plus en plus visible, l'argent manquant, les esprits traquait le moindres billet vert, la moindre bourse remplie. Une réalité auquel l'humanité se trouvait toujours confronté et non dénué d'un certain souvenir pour Wanda à l'époque ou Pietro et elle vivait encore sur leur terre natale. 
Son corps immobile s'articulait lentement. La jeune femme sortie soudainement de sa torpeur pour se diriger vers la salle des conférences. Elle fouilla machinalement dans les dossiers à traiter, (cherchant à passer le temps) et répandre un peu de sa justice en aidant le personnel de la Vengers Tower .. 

Mais Wanda se redressa soudainement à l'écho d'un mouvement d'agitation derrière la porte. La brune plissa les yeux, scrutant les vitres transparentes pour visualiser la raison de ce remous. Elle ne distinguait ,hélas, que quelques hommes en noir, sans doute de la sécurité et discutant d'un air sérieux. La sorcière se leva, alerter cette fois par des hurlements venant de salle de surveillance. Progressant vers eux en vitesse, elle garda un visage concentré craignant déjà le pire au moment de poser sa question ..

« Que ce passe t-il ?! » Demanda t-elle à l'un d'eux.
Des intrus dans la salle commune, des civils il semblerait.. Wanda avait réagit assez vite, reconnaissant clairement la silhouette d'Apolline et Grace dans l'entrebaillement de la pièce des vidéos surveillance.. J'ai besoin d'une équipe avec moi, nous allons les prendre par surprise ! La sorcière intervint, bien que perturbée par cette inquiétude croissante et la raison de leur venue.. « Hors de questions ! Je connais ces jeunes femmes rester en dehors de ça... Il doit s'agir de quelques choses d'important ..» 

 Le jeune homme interrompu surjoua l'étonnement. La vengers Tower n'était certes pas un batiment discret en soit, mais sa fréquentation se devait d'être contrôler au moindre instant.

Tout cela n'est pas très réglementaire Miss Maximoff, je vous prierais de me laisser faire mon travail ! Stark ne me paye pas à philosopher sur le bien et le mal, mais vos amies sont entrées ici sans passe droit et cela ne peut être tolérer ..  Le regard de Wanda se fonda progressivement en un dégradé de pigment rouge étincelant. Elle attrapa l'épaule de son interlocuteur, tentant de contenir sa colère qu'elle gérait avec peine du fait de fait de son état chancelant. Mais c'est dans un élan de lucidité et comme un écho aux leçons de Stephen que la jeune femme parvint à maîtrisé son action..  « Dite à Stark de me demander des comptes, mais cette affaires est privé..»
 Lança t-elle en le foudroyant du regard 


« Laisser moi passer..» La sorcière lui lâcha l'épaule, apaisant lentement son humeur avant de retrouver ses esprits.. Elle trembla, transpira quelques instant. Ce petit numéro avait au moins eu pour effet de calmer le reste de la sécurité qui n'osa plus répliquer la moindre opposition. Wanda courrait vers la salle commune, lorsqu'elle se retrouva éprise d'une inquiètude imperceptible. Imposant une entrée fracassante à ses deux amies, elle retrouva un moment son souffle avant de marcher vers elle.. Apolline, Grace ! que ce passe t-il ? La sorcière attrapa les mains d'Apolline comme pour signifier sa pleine implication à ce qu'elle lui déclarerait bientôt..


(c) sweet.lips
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Oct - 0:31


Une si grande arme dans un si petit objet
❧ On a tendance à sous-estimer le pouvoir des mots.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Grace n’arrivait pas à calmer sa nervosité en attendant Apolline. Elle le sentait mal cette histoire de carnet à cacher et le savoir dans son sac, aussi facilement accessible ne l’aidait pas à se calmer. Elle s’était rendue à l’entrée de l’établissement pour attendre la rousse, voulant absolument avoir son avis sur la question. Sa mère lui avait peut-être dit de n’en parler à personne, mais c’était trop étrange pour qu’elle garde ça pour elle. Et la blonde avait suffisamment confiance en la technopate pour la prévenir.

À l’arrivée de son amie, la métisse l’emmena dans un coin où elles seraient tranquille pour parler de ça. Elle lui sortie le carnet rouge à sa demande et tandis qu’Apolline le regardait, Grace veillait sur les alentours pour s’assurer que personne n’arriverait de manière imprévue. Contente d’avoir ses sens surdéveloppées, elle pouvait suivre à l’oreille les mouvements des étudiants qui retournaient en cours et elle fut contente de voir personne pointer le bout de son nez. Seulement elle était tellement inquiète de la situation, qu’elle ne remarqua même pas cette satisfaction. Et tout en veillant à ça, elle traduisait à la rousse ce qu’elle souhaitait savoir. Il n’y avait que très peu de personne qui savait que Grace parlait couramment le russe, mais Apolline en faisait partie et elle n’avait pas besoin de se justifier.

Lorsque la rousse l’entraîna, Grace fut quelque peu surprise par sa réaction, s’étant peut-être attendue à une explication avant. Mais elle suivit sans rien dire, son inquiétude laissant place à à une légère curiosité de ce qu’elle avait en tête.

« Mon téléphone n’a aucune info et un cerveau est technologiquement intraçable. »

Grace n’avait pas vraiment réfléchie en répondant, ses réponses sortant de manière presque automatique. Elle suivait Apolline sans avoir réellement besoin d’être tirée par le bras, mais l’étudiante était un peu perdue. Elle ne comprenait pas la réaction de la rousse par rapport au contenu et elle se demandait pourquoi elle semblait se sentir si concernée.

« C’est ma mère qui me l’a envoyé. Elle veut que je le dissimule. »

Sa voix s’était coupée en voyant le bâtiment se dressant devant elle. Elle croyait halluciner en voyant où la menait Apolline, mais elle ne réagit pas plus. L’heure n’était pas à discuter et elle laisser faire la rousse qui semblait savoir ce qu’elle faisait. Grace agissait plutôt de la manière d’un robot, ne reprenant vraiment ses esprits quand elle se trouva dans l’une des pièces communes de la tour et quand Apolline appela Wanda. Dans un sens, elle était soulagée que son amie s’adresse à la Sorcière Rouge, car la métisse avait aussi confiance en elle. Ironie de la chose quand on savait à quel point l’étudiante craignait les sorciers. Et lorsque l’appelé fit irruption dans la pièce, l’étudiante en fut presque soulagée. Elle n’imaginait même pas la situation si cela avait été quelqu’un d’autre qui se montrait. Prenant son courage à deux mains, Grace jeta un coup d’oeil à Apolline, ne sachant trop quoi dire pour expliquer la situation. Elle essaya tout de même avec le peu de connaissance sur l’objet, espérant que la rousse l’aide par la suite.

« On m’a… Une personne de confiance m’a envoyé un colis ce matin avec comme mission de le dissimuler. Je ne sais pas ce que c’est exactement, ni pourquoi il doit être caché, mais quand j’en ai parlé à Apolline, elle m’a directement mené ici. »

Même si elle avait dit à la rousse que c’était sa mère, elle n’avait jamais révélé la vérité sur ses origines à Wanda, ayant encore du mal à se confier à ce sujet. Alors la blonde préférait éviter d’associer officiellement sa mère dans cette histoire, ne voulant pas qu’il y ai un quelconque rapprochement avec la provenance du livre.



Stay, I need you more than you think


Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Oct - 1:09

Grace & Wanda & Apolline

Et bien la prochaine fois que ta mère t’envoie un truc comme ça, n’envoi pas de message à Sacha !

On ne pouvait pas vraiment dire que je savais parfaitement ce que je faisais. En revanche je savais très bien ce qu’il ne fallait surtout pas qu’il arrive. Je maudissais la mère de Grace tout en la remerciant de tout mon cœur. Dans un sens, j’étais soulagée que le carnet me soit tomber entre les mains mais je la trouvait extrêmement inconsciente d’avoir envoyer une tel chose par la poste. Certes un coursier spécial aurait attirer plus d’attention mais si le carnet n’était jamais arriver à destination ? Et s’il avait été volé ? Autant de question qui se bouleversait dans mon esprit alors que je trainais Grace à le tour Avengers tout en serrant mon sac contre moi comme si j’avais peur qu’on me le vole. Mais c’était le contenue que j’avais peur de voir disparaître.

Si la sécurité se croyait discrète, c’était mal me connaître ! J’avais à peine posé un pied dans la tour que je m’étais déjà connecté au réseau. Je n’avais qu’une envie, coller mon poing dans la figure du chef de la sécu qui voulait nous prendre par surprise. Heureusement Wanda intervint pour prendre les choses en main et dissiper les hommes. Ce petit instant me permit de me calmer. Ou du moins d’essayer… J’inspirais profondément avant d’expirer lentement. Je regardais Wanda s’approcher sans faire attention à la réaction de Grace sur la situation. Mais je n’eus pas le temps de réponde à celle que je considérais comme ma sœur, mon amie avait prit les devant et je ne pus m’empêcher de la fusiller du regard pour avoir parler dans la salle commune alors que n’importe qui pouvait surprendre la conversation. Heureusement elle n’en avait pas dit beaucoup.

Pas ici !

Je vérifiais les caméras pour localiser une pièce où nous pourrions discuter sans que je n’ai à regarder par dessus mon épaule. J’entrainais Wanda en faisant signe à Grace de suivre et je refermais la porte derrière nous tout en m’assurant qu’aucun appareil ne pourrait enregistrer la conversation ou répéter ce qui ne devait pas l’être. Je m’avançais vers les deux jeunes femmes et je plongeais mon bras dans mon sac pour en ressortir le carnet rouge orné d’une étoile noir. Je le claquais sur la table avant de le pousser vers Wanda et de poser mon index dessus.

Sais-tu ce que c’est ? Non, forcément ! Très peu de personnes savent ce que c’est. Je vous présente la seule chose au monde capable de contrôler James Barnes.

Ni l’une, ni l’autre ne savait quel relation j’entretenais exactement avec Bucky puisque je ne leur en avait par fait par. Et je doutais qu’il l’ait crié sur tous les toits. Wanda n’était même pas au courant pour ma double identité ou pour mes pouvoirs. Mais d’une manière ou d’une autre, je me retrouvais impliquer dans l’actualité et ce n’était pas non plus un secret qu’elle connaissait l’homme depuis un moment.
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Oct - 3:47


Une si grande arme dans un si petit objet
We need you to destroy it.

Entraînée par sa comparse, Wanda emboîta le pas pour suivre Apolline. Elle gardait sur elle une mine intriguée, concentrée, quasiment prête à en découdre. Cette visite avait au moins l'avantage de la rendre active et plus apte à s'extirper de son quotidien tourmenté.. Le visage d'Apolline ne présageait rien de bon. Un imprévu auquel elle demeurait préparer du fait de sa condition. Néanmoins, la vu de cet étrange carnet rouge attira rapidement son attention. La jeune femme l'attrapait alors lorsque son amie le déposa devant elle. La sorcière se contenta d'en tourner quelques pages, lisant dans sa tête les avant gardes. Des indications étranges, semblables à des lettres manuscrites et d'autres, visiblement plus marquée, sur lesquels était inscrit le mot "Mission". Une série de mots étranges précédait cette liste, un contenu pour le moins douteux et dont Wanda ne comprenais pas la moindre signification..

Croisant les bras au moment de la révélation d'Apolline, Wanda fut éprise d'un mouvement de tête rapide, quasiment instinctif vers cette dernière. Il faut dire que bon nombres de missions reliait Wanda et James, au delà de son passif difficile, et duquel Wanda se sentait étroitement liée pour avoir elle même servit d'arme à Hydra. La mention de ce journal ne lui avait jamais été mentionner hélas. Mais la magicienne compris très vite l'enjeu drainant autour de ce livret diabolique si par malheur ce dernier devait à nouveau être exposé à lui.. Wanda scruta un instant Grace, retrouvant vers elle la douceur nécessaire à une réflexion plus objective. Elle pris machinalement le partie de scruter les alentours, adoptant le comportement d'Apolline il y à peu.

« Qui d'autre est au courant ? » Demanda t-elle aussitôt d'une voix légèrement dramatique à ses deux amies. Wanda reposait alors le carnet sur la table. Méditant des conséquences si Grace et Apolline avait dû être stopper par la sécurité avant d'avoir pu lui parler..

Vous avez soupçonner des choses inhabituelle ses derniers jours ? Des menaces, des coups de téléphones ? enchaîna t'elle en marchant rapidement pour réfléchir. Wanda avait eu la malchance de connaître les travers de l'organisation dont était issue ce carnet.. La sorcière ne doutait pas un instant que quelqu'un ne cherche à récupérer ce bien pour contrôler James à nouveau. Selon sa propre vision des choses, Apolline et Grace était comme elle en danger pour savoir cela.. Wanda resta néanmoins stoïque, tentant de ne pas mettre Grace dans une position inconfortable bien que l'heure ne soit pas au réjouissance..

Il faut sortir d'ici vite.. Ce carnet doit être détruit, je connais un moyen pour y parvenir.. Déclara t-elle en insistant sur l'importance de leur départ. L'Hydra ne reculera devant rien pour récupérer James vivant avec ce journal. Je doute même avoir les capacités nécessaire pour éradiquer cette chose ici.. Nous devrons faire usage de moyens nouveaux .

La magie. Le seul moyen pour Wanda de garantir la sécurité de leur mission. Bien sûr ce choix ne fut pas écarté de l'état dans lequel ce trouvait la sorcière. Un simple écart pouvant au choix venir à détruire le dit livre, mais aussi New york entier ! Wanda ne contrôlait plus l'extrême puissance dont elle se trouvait acquise et se gardait de mentionner cela à sa "presque" soeur pour l'instant.. D'autres choses bien plus importantes était en route. La sorcière se trouva néanmoins plus intriguée vis à vis des raisons qui poussait Apolline à être mêler à son ami James..
Ignorant d'ailleurs si celle ci le connaissait personnellement, bien qu'elle ne la juge très impliquée et visiblement aussi inquiète qu'elle ne l'était pour lui.. Tant de questions se bousculaient et Wanda ne su plus très bien lesquelles furent les plus importantes avant de retrouver le regards d'Apolline et Grace. Un geste simple qui résultait très de leurs complicités ...

"Détruire ce carnet.. et à tout prix" songeait t-elle.
 Aussitôt prête à partir, Wanda songea soudainement à la manière dont Grace avait obtenu cet objet singulier.. Un piège ? Wanda doutait, mais demeura rassurer pour la sécurité de sa jeune protégée qu'elle trouva courageuse. Une pensée bientôt entremêler du fait que la sorcière se verrait dans l'obligation de mentionner la guildes des Illuminatis sans l'approbation de Stephen..


(c) sweet.lips
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Oct - 18:21


Une si grande arme dans un si petit objet
❧ On a tendance à sous-estimer le pouvoir des mots.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Avec le regard d’Apolline, Grace avait l’impression d’enchaîner les boulettes. elle n’arrivait à réfléchir convenablement, ayant compris l’importance de l’affaire au moment même où elle avait vu la réaction de la rousse. Il est vrai qu’il a été stupide de sa part de commencer à parler de cette histoire ainsi exposée, mais elle n’arrivait pas à analyser correctement les choses pour réagir en conséquences. Mais dans un sens, elle trouvait qu’elle gérait assez convenablement la situation du point de vue de ce qu’elle pourrait être capable de faire si elle perdrait réellement tous ses moyens. Alors quand son amie indiqua un endroit pour parler de manière plus discrète, elle opina simplement de la tête pour la suivre. Elle commençait à en vouloir à sa mère de l’avoir embarquer là-dedans même si, en voyant l’ampleur que prenait ce livre, elle l’en remercia de l’avoir éloigner du sorcier. Grace n’avait jamais pu apprécier ce type et elle se doutait bien qu’il avait dû profiter du bordel emmené par la fusion des mondes pour échapper au gouvernement américain. Et en y repensant, elle était finalement contente qu’Apolline l’ai menée ici. C’était peut-être l’un des endroit les plus sûrs pour en parler avec Wanda.

Quand le livre dont il était question fut posé sur la table, la jeune femme ne fit que l’observer, sans chercher à y toucher. Le peu qu’elle avait lu et qu’elle avait traduit à Apolline suffisait à rendre l’objet effrayant à ses yeux. Elle fut tout de même surprise par les révélations que la rousse fit. Même si cela ne faisait que quelques mois qu’elle se trouvait sur le sol américain, Grace avait tout de même suivi certains évènements en Biélorussie et commençait à mieux comprendre les conséquences que pouvait avoir le livre. Elle dégluti difficilement en imaginant comment le recueil avait finit entre les mains de sa mère. Elle avait forcément dû le dérober dans une des armoires du sorcier et s’il l’avait, que prévoyait-il d’en faire ?

Au moment où Wanda demanda qui d’autre était au courant, Grace se doutait que la question la concernait comme c’était elle qui avait reçu le livre. Réfléchissant rapidement à qui pouvait le savoir autrement que les personnes qu’elle avait déjà envisagé, elle dû à regret imaginer le pire des scénario.

« A part nous trois, la personne qui me l’a envoyé. Mais je crains qu’il y ai possiblement une cinquième personne de concernée. Si mon amie a pu me l’envoyer, c’est qu’elle a dû le dérober à un sorcier. »

Et l’étudiante espérait que le sorcier ne la retrouve pas si facilement. Elle s’était débrouillée pour ne pas être trouvable facilement. Sa mère ne connaissait pas sa nouvelle identité et l’adresse qu’elle avait donné était celle d’un appartement inoccupé dans le même immeuble que le sien. Sans compter qu’elle n’avait presque jamais pris son apparence humaine devant le sorcier. En y repensant, il devrait être difficile pour lui de même la main sur elle.

Ce fut la suite qui inquiéta plus Grace. Pour elle, soupçonner les choses inhabituelles faisait partie de son quotidien. Elle craignait tellement d’être démasquée, qu’elle en devenait légèrement parano. Cependant, elle resta silencieuse le temps d’essayer de voir s’il y avait eut quelque chose de plus bizarre que d’habitude. Il y avait bien eut un souci qu’elle avait eu en sortant de cours, mais un mutant l’avait aidé et le type qui pensait l’avoir reconnu ne pourra jamais témoigner de quoi que ce soit.

« À quel moyen tu penses ? »

L’idée de détruire le carnet la rassurait plus que juste le dissimuler. S’il était suffisamment puissant pour contrôler un Avengers, et si en plus il avait un lien avec Hydra, alors il valait mieux qu’il disparaisse de la surface de la Terre, et même de l’Univers. En voyant cette optique s’envisager, Grace reprit un peu de poil de la bête. Elle devait arrêter de laisser sa manière de vivre être dicté par la peur, et le sang froid dont semblait user Wanda et Apolline l’aidait à se ressaisir.



Stay, I need you more than you think


Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Oct - 19:37

Grace & Wanda & Apolline

M’en parle pas… J’en ai fait les frais…

Je ne me rendis compte que bien trop tard que j’avais parlé hâtivement quand Wanda avait parlé d’Hydra. Mais avec tout ce qui ce passait actuellement, cacher ma relation avec Barnes n’était pas vraiment la priorité. Pourtant il fallait que je détourne l’attention

… Pour l’instant nous sommes en sécurité. Les seules personnes qui savent exactement où se trouvent ce carnet son présent dans cette pièce. Il n’est pas traçable. Nous n’apparaissons sur aucune caméra de surveillance de la ville.

Et merde… Bon… Un peu plus ou un peu moins, ça ne changeait rien au bout d’un moment. Grace savait déjà ce dont j’étais capable. Wanda pas encore, je lui faisais cependant assez confiance pour garder ce secret si jamais elle me posait la question. Après tout, je ne la considérais pas comme ma sœur pour rien. Je pouvais compter les personnes à qui je faisais entièrement confiance sur les doigts d’une main, Wanda en faisait partie. Je ne savais même pas pourquoi je ne lui en avais jamais parlé jusqu’à maintenant… Peut être uniquement par peur qu’elle fasse le lien entre Beth et moi…

Mon regard se posa sur Wanda et je savais exactement à quoi elle pensait. Mais les pensées se bousculaient dans mon esprit. C’était peut être pour ça cela que j’avais entrainer Grace ici et que j’avais demander à voir Wanda. Elle était les deux personnes en qui je faisais le plus confiance pour discuter de tout ça et m’aider à le détruire. Moins de personnes savaient et plus nous étions en sécurité.

Je suis d’accord, il doit être détruit. Mais je dois en avoir le cœur net. Barnes ne sera jamais vraiment libre tant qu’il sera encore sous son influence. Détruit ou non, il y a peut être d’autres copie. Quelqu’un va devoir le lire pour au moins savoir s’il y a un moyen de le libérer. Ce n’est peut être qu’une idée chimérique mais il faut tenter le coup !

Je l’aurais fais moi même avec plaisir mais je ne parlais pas et encore moins lisait le russe… Quelqu’un d’autre devrait le faire à ma place. Je savais que la responsabilité était énorme et mon regard allait de Wanda à Grace puis au carnet. J’avais soudainement très envie de vomir. Je connaissais le pouvoir de ce libre puis Hydra avait réactivé le lavage de cerveau juste sous mes yeux et qu’il s’en était fallu de peu pour que James ne passe de l’état de Soldat des Avengers à légume. Par réflexe, je quittais des yeux mes amies et le carnet pour jeter un coup d’œil par dessus mon épaule et en direction de la porte comme si j’avais peur qu’il ne surgisse en apprenant qu’une « rousse était arrivée comme une furie dans la tour ». Je posais alors mon regard sur Wanda.

Où est Barnes ?
©Tagada


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Come and take me away
+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Big Bang Universe :: Les Etats Unis :: New York :: Manhattan :: Avengers Tower-